We use cookies to improve your online experience. For information on the cookies we use and for details on how we process your personal information, please see our cookie policy . By continuing to use our website you consent to us using cookies.
FUKUOKA
  • TOKYO
  • FUKUOKA

STUDY & ART

À Tokyo, grâce à la dernière attraction à la mode qui consiste à passer la nuit dans une librairie, l’intérieur d’une élégante boutique devient votre repaire secret. Après avoir profité de ce moment rien qu’à vous pour bouquiner, partez pour le Dazaifu Tenmangu où est vénéré le dieu de l’érudition. Un voyage somptueux au cœur de l’art et du savoir.

Official Tokyo Travel Guide
https://www.gotokyo.org/fr/

Local government official website
https://www.crossroadfukuoka.jp/en/

Voyageurs

  • Traveled : September, 2017 Dave Brett
    Blogueur de voyages
    Pays de résidence Angleterre (Londres)
  • Traveled : September, 2017 Matthew Hernon
    Journaliste. A écrit de nombreux articles basés sur des interviews, dont un bon nombre de personnalités japonaises.
    Pays de résidence Kanagawa
    Pays de naissance: Né en Angleterre

Aéroport de Londres-Heathrow

JAL044 Rechercher les itinéraires depuis votre pays

  • Dave Brett

    J’ai pris un vol direct de la compagnie JAL de l’aéroport de Londres Heathrow jusqu’à l’aéroport de Haneda à Tokyo. C’était la première fois que je prenais un avion de cette compagnie, mais j’ai trouvé le vol très agréable. Le personnel de bord était sympathique et serviable, il y avait un bon choix de films américains et de programmes de télévision, et la nourriture ainsi que les boissons étaient très bonnes. Et quelle bonne surprise de se faire offrir une glace Häagen-Dazs dans l’avion ! J’ai pu de plus utiliser pleinement tout mon temps à bord grâce à la prise disponible pour recharger mon ordinateur portable et au Wi-Fi accessible dans l’avion.

Aéroport international de Tokyo-Haneda

Métropole de Tokyo

Premier jour

TOKYO

  • Dave Brett

    Sugamo est un quartier commerçant desservi par la ligne JR Yamanote. Il est surtout populaire auprès d’une population plutôt âgée. En effet, les articles qui y sont vendus sont très recherchés par les Japonais vivant de façon traditionnelle, et les commerçants font preuve de beaucoup de petites attentions, comme le fait d’écrire les prix en gros sur les articles pour qu’ils soient plus faciles à lire. Dans ce quartier, les visiteurs pourront également visiter le temple bouddhiste Kogan-ji, qui est encore aujourd’hui le théâtre d’une grande ferveur religieuse de la part des fidèles qui viennent y prier pour guérir des maladies. Un autre lieu qui vaut le coup d’œil à Sugamo est une boutique qui ne vend que des sous-vêtements rouges ; cette couleur étant censée porter bonheur aux personnes âgées. Acheter un souvenir dans cette boutique est sans aucun doute un bon moyen de se souvenir longtemps de son voyage.

  • Matthew Hernon

    Nous avons commencé la journée à Sugamo sous une chaleur torride. Ce quartier me donne l’impression d’avoir remonté le temps jusqu’à l’ère Showa (1926-1989) avec ses rues marchandes inchangées, ses temples et son bon vieux tramway. La rue marchande Jizo-dori, aussi appelée le Harajuku des mamies, est occupée par des boutiques très appréciées des personnes âgées. Le temple Kogan-ji est réputé favoriser la longévité et est visité en particulier par des personnes d’un âge avancé. On y trouve également la statue de la divinité Arai Kannon que les fidèles viennent frotter délicatement pour guérir leurs maladies. Le temple Shinsho-ji à proximité contient une statue du bodhisattva Jizo qui protège les enfants et les fœtus.

Shibuyamore

Shibuya

Concentrant de nombreux restaurants, bars, discothèques et salles de concert, Shibuya est un foyer de la culture des jeunes. D'innombrables grands magasins et boutiques s'alignent dans ce quartier toujours débordant de l'enthousiasme des jeunes. Si vous cherchez les articles Kawaii" (mignons, adorables) aperçus dans les magazines, Shibuya est la destination incontournable. Passez un agréable moment dans un café branché ou un petit restaurant bon marché... Devant la gare de Shibuya, découvrez plusieurs lieux très célèbres tels que la statue de Hachiko, ou le fameux carrefour où se croise une foule nombreuse."

  • Dave Brett

    L’un des lieux les plus connus de Shibuya est le carrefour traversé par un grand nombre de passants, Tokyoïtes et touristes confondus, qui s’élancent dans toutes les directions dès que les feux passent au vert.
    Cette visite de Shibuya a été une bonne occasion pour moi de voir la statue de Hachiko, un chien très aimé par les Japonais, située à côté de la gare de Shibuya et du carrefour. Shibuya est un quartier très animé et fréquenté par beaucoup de jeunes qui profitent des nombreux bars et restaurants. On y trouve également le VR Center, un centre pour jouer entre amis à des jeux en réalité virtuelle.

  • Matthew Hernon

    Après un déjeuner tranquille, je suis retourné dans le brouhaha urbain. L’agitation de Shibuya vous donnera presque le tournis, mais il y a beaucoup plus à découvrir dans ce quartier. C’est là que se trouvent beaucoup d’endroits à voir absolument si vous venez à Tokyo, comme l’immense et très fréquenté carrefour piéton, ainsi que la statue de Hachiko, un chien fidèle qui attendit son maître décédé pendant 9 ans. L’un des lieux les plus fréquentés du quartier est le grand magasin 109, qui est devenu l’un des symboles de Shibuya avec le temps. Les vêtements, tous très extravagants et colorés, qui sont vendus dans ce magasin extrêmement populaire auprès des jeunes femmes ne plairont pas forcément à tout le monde, mais c’est l’endroit idéal pour trouver des pièces uniques.

Ligne de métro Ginza
Shibuya → Omotesando
Environ 1 minute / 170 yens

A environ 8 minutes à pied de la station Omotesando

Musée Nezumore

Musée Nezu

Ce musée a été construit en 1941 pour abriter et exposer la collection d’œuvres d’art anciennes du Japon et d’Asie orientale de Nezu Kaichiro, un célèbre entrepreneur qui fut notamment président de la société Tobu Railway.
Le musée a rouvert en octobre 2009 après avoir été rénové sur des plans de l'architecte japonais Kengo Kuma. Les salles d’exposition sont maintenant baignées dans une atmosphère très calme et ouvertes sur l’extérieur.
Le jardin japonais d'environ 17 000 mètres carrés est une oasis de verdure au cœur de la ville où les visiteurs pourront apprécier les changements de saisons.

  • Dave Brett

    Si vous êtes un passionné d’histoire japonaise, je vous recommande le Musée Nezu, qui présente notamment une belle collection de poteries de différentes époques. Le bâtiment en lui-même est une œuvre d’art magnifique qui vaut le coup d’œil. Le billet d’entrée au musée vous donne également accès au jardin japonais à l’arrière du bâtiment. Ce jardin est un véritable havre de tranquillité à l’intérieur d’une Tokyo toujours très animée.

    Omotesando est un quartier où l’on peut facilement trouver toutes sortes de boutiques et des cafés au style original. Le café où nous sommes allés était aménagé en papeterie. J’ai pris beaucoup de plaisir à déguster mon café tout en m’amusant à faire des dessins ! Proche de ce quartier, la rue Takeshita-dori est le lieu de rendez-vous préféré des jeunes qui viennent y faire des achats dans leurs boutiques favorites. Je suis presque sûr que chacun d’entre vous pourra y trouver un objet original à ramener en souvenir.

  • Matthew Hernon

    Ce musée expose de nombreuses œuvres d’art du Japon et d’Asie de l’Est provenant de la collection de Nezu Kaichiro, un célèbre homme politique, philanthrope, et ancien président de la société Tobu Railway. Tout au long de sa vie, il a rassemblé sans compter des peintures, des objets en laque ou en bambou, des armures et bien d’autres œuvres d’art, et s’est forgé une grande réputation. L’un des atouts de ce musée, qui le distingue des autres musées de Tokyo, est la présence, derrière le bâtiment, d’un magnifique jardin verdoyant composé de deux étangs alimentés par de petits ruisseaux. Ce musée, véritable oasis au cœur de Tokyo, est à ne pas manquer.

    Le quartier de Harajuku, situé à deux pas d’Omotesando, est le centre du monde de la culture kawaii, le mignon à la japonaise, mais également de la mode pour les jeunes depuis quelques dizaines d’années. La rue Takeshita-dori au cœur de ce quartier semble appartenir à un autre monde avec l’incroyable variété de vêtements que l’on peut y trouver, qui vont des costumes de princesse aux tenues « gothique lolita ». C’est également une rue connue pour ses crêpes et ses boutiques de barbe à papa très en vogue récemment. Le quartier du luxe se concentre autour du bâtiment Omotesando Hills avec ses nombreuses boutiques de grandes marques et ses cafés à la mode.

Ligne de métro Chiyoda
Omotesando → Meiji-jingumae
Environ 1 minute / 170 yens

Ligne JR Yamanote
Harajuku → Ikebukuro
14 minutes / 170 yens

Book and Bed Tokyomore

Visites recommandées

Book and Bed Tokyo

Book and Bed Tokyo est un hôtel d’un nouveau genre qui offre une expérience ultime pour les amateurs de lecture. Cet établissement situé à Ikebukuro est conçu suivant une architecture unique. Les lits sont en effet intégrés dans d’immenses bibliothèques où sont rangés des livres couvrant des genres très variés. En journée, ces espaces de lectures sont accessibles même à ceux qui ne logent pas à l’hôtel. C’est l’endroit idéal pour découvrir des livres qu’on n’a pas l’habitude de lire ou pour ressentir la plénitude de s’endormir plongé dans un livre de son genre préféré.

  • Dave Brett

    Si vous cherchez un hôtel à Tokyo, je vous recommande vraiment le Book and Bed à Ikebukuro. Cet hôtel au concept unique vous permettra de passer une nuit entouré de milliers de livres. Les chambres en forme de capsule sont aménagées à l’arrière des étagères de livre. Il est donc très facile de passer les moments avant de vous endormir à chercher un livre qui vous plaira dans cet espace des plus originaux.

  • Matthew Hernon

    Book and Bed est un hôtel capsule unique aménagé en bibliothèque. Il offre un espace à la fois confortable et ludique. En plus des espaces prévus pour dormir, l’hôtel dispose de canapés où les occupants peuvent passer du temps à lire les livres disponibles dans les bibliothèques. La plupart des livres sont en japonais, mais j’ai tout de même trouvé une belle sélection d’ouvrages en anglais. Les lits disposés à l’arrière des étagères de livres étaient étonnamment spacieux et m’ont permis de passer une très bonne nuit. L’hôtel est également équipé de prises pour recharger les téléphones et les ordinateurs, ainsi que du Wi-Fi gratuit. Pour ne rien gâcher, le personnel est très aimable et fait en sorte que tous les clients se sentent à l’aise.

Deuxième jour

KYUSHU(FUKUOKA)

Aéroport international de Tokyo-Haneda

JAL (Japan Explorer Pass) Afficher les détails

  • Dave Brett

    L’aéroport de Haneda est facilement accessible depuis le centre-ville en empruntant le Tokyo Monorail. Il est très aisé de se rendre dans toutes les régions du Japon depuis Tokyo grâce aux nombreuses lignes domestiques au départ du terminal JAL de l’aéroport de Haneda. Mon vol était parfaitement à l’heure et j’ai voyagé très rapidement et confortablement jusque dans le sud du Japon.

  • Matthew Hernon

    L’aéroport de Haneda est très bien organisé. De l’enregistrement jusqu’à l’embarquement, tout s’est passé sans accrocs et je n’ai même pas attendu aux portiques de sécurité. J’ai donc profité du temps gagné pour prendre un petit déjeuner dans un espace restaurant très joliment décoré avant de faire le tour des boutiques qui proposaient des gâteaux japonais et d’autres souvenirs. J’ai ensuite profité du très bon accueil du personnel JAL dans l’avion, qui a décollé pile à l’heure.

Aéroport de Kitakyushumore

Aéroport de Kitakyushu

Cet aéroport est idéalement situé pour visiter la région. Il est proche de Kitakyushu et de Fukuoka, les deux plus importantes villes de la préfecture de Fukuoka, mais également des sites touristiques principaux du Kyushu et de la préfécture de Yamaguchi, notamment les sources thermales de Beppu et de Yufuin, qui figurent parmi les plus belles du Japon.
Dans l’aéroport, les voyageurs trouveront de nombreuses boutiques vendant des spécialités locales ainsi que des produits agricoles et de la pêche de la région, en plus des restaurants proposant de la cuisine locale. (Des menus en coréen sont disponibles)

Bus direct
Aéroport de Kitakyushu → Gare JR de Kokura
33 minutes / 620 yens
(*49 minutes en bus standard)

20 minutes

Château de Kokuramore

Château de Kokura

Ce château très célèbre a été construit en 1602 par Hosokawa Tadaoki.
L’intérieur du château a été aménagé en un espace présentant l’histoire et la culture du château de Kokura et en un espace d’observation d’où les visiteurs peuvent admirer une vue à 360° sur la ville de Kokura.
Le site est également célèbre pour ses 300 cerisiers, qui fleurissent au printemps, ainsi que pour ses zelkovas du Japon et ses ginkgos bilobas, qui se parent de magnifiques couleurs en automne.

  • Dave Brett

    Le marché Tanga à Kokura est le meilleur endroit pour découvrir la cuisine locale tout en se promenant. Un des restaurants vend un bol de riz nature pour que vous puissiez choisir les accompagnements à mettre dessus dans le marché. Vous pouvez également préparer vous-même des repas dans la cuisine de l’hôtel avec des ingrédients achetés directement sur les étals du marché. C’est vraiment la ville parfaite pour ceux qui aiment la gastronomie. Le château de Kokura est un endroit magnifique que je conseille tout particulièrement aux amateurs de photos. Je recommande également à tous les visiteurs d’aller voir le jardin japonais à proximité où ils pourront assister à une cérémonie du thé.

  • Matthew Hernon

    Pour notre première visite à Kitakyushu, nous sommes allés dans la ville de Kokura, connue pour son château qui se dresse au-dessus de la ville. La ville en elle-même est un intéressant mélange de bâtiments modernes et d’édifices historiques. La meilleure façon d’admirer le château est de se rendre au jardin tout proche, où vous pourrez également prendre un thé. Le marché Tanga, surnommé la « cuisine de Kitakyushu » est très animé. On y trouve toutes sortes d’ingrédients frais tels que viandes, poissons et légumes. Les gens s’y rendent aussi pour ses nombreux restaurants très populaires, comme le Tanga Table où nous avons déjeuné. Dans la soirée, nous avons visité au Musée du manga dans lequel nous avons pu admirer une impressionnante collection de bandes dessinées japonaises et étrangères.

Château de Kokura → Gare JR de Kokura
20 minutes

Gare JR de Kokura → Gare JR de Mojiko
15 minutes / 280 yens

Bus
JR Mojiko-ekimae" → "Mekari koen-mae"
10 minutes / 230 yens"

Mojiko et Mekarimore

Mojiko et Mekari

Depuis ces deux sites, les visiteurs auront une vue imprenable sur le détroit de Kanmon à proximité. Ce lieu hautement historique est un passage de première importance pour le transport maritime et est emprunté par en moyenne 700 navires par jour.
La deuxième plate-forme d’observation du parc de Mekari offre également une vue magnifique au-dessus du splendide détroit. C’est l’endroit idéal pour prendre le pont Kanmonkyo en photo.
D’autres lieux méritent aussi le coup d’œil, notamment la place Norfolk Hiroba, qui permet d’admirer la mer au plus près, ainsi que le tunnel piéton de Kanmon grâce auquel les habitants peuvent traverser le détroit en marchant.

  • Dave Brett

    Mojiko est une petite ville portuaire dans laquelle une tour d’observation a été construite pour permettre aux touristes d’admirer le magnifique panorama. J’y ai dégusté une délicieuse glace à la banane, mais ceux qui aiment les défis pourront également essayer différents produits au fugu. Une des spécialités locales est le fameux curry au fromage imaginé par un chef de la région. Mojiko est également connu pour ses bâtiments historiques et sa gare ancienne.

  • Matthew Hernon

    Mojiko est l’endroit parfait pour les promenades nocturnes. Son quartier portuaire, Mojiko Retro, semble tout droit sorti d’une peinture avec ses célèbres bâtiments historiques de style occidental. L’un des immeubles des plus célèbres est sans doute le Moji Mitsui Club dans lequel logèrent Albert Einstein et sa femme lorsqu’ils visitèrent le Japon en 1920. Après cette visite, nous sommes allés au Hakusuian, un magnifique restaurant familial spécialisé dans le fugu. Nous y avons pris un excellent repas, composé d’une grande variété de plats, confortablement installés dans une très belle pièce traditionnelle avec des tatamis tout en admirant un magnifique petit jardin.

Mekari Koen-mae" → Gare JR de Mojiko
10 minutes / 230 yens"

2 minutes

Premier Hotel Mojiko

Troisième jour

Premier Hotel Mojiko

Gare JR de Mojiko → Gare JR de Kokura → Gare JR de Hakata
45 minutes / 2 330 yens
* Shinkansen (sièges-libres) entre les gares JR de Kokura et Hakata

Hakata Bus Terminal → Nishitetsu Bus Dazaifu-eki"
45 minutes / 600 yens "

Sanctuaire Dazaifu Tenman-gumore

Visites recommandées

Sanctuaire Dazaifu Tenman-gu

Ce sanctuaire est dédié à Sugawara no Michizane, qui mourut à Daizaifu après y avoir été exilé avec le titre de gouverneur. Sugawara no Michizane a par la suite été déifié en tant que divinité des études. Le bâtiment principal du sanctuaire, qui fut reconstruit en 1591 avant d’être classé Bien culturel important, est situé sur la tombe de ce personnage historique. La vaste enceinte compte un grand nombre de camphriers, de pruniers et d’iris du Japon, qui enveloppent l’atmosphère d’un doux parfum tout au long de l’année. Le sanctuaire est également le lieu de cérémonies et de célébrations religieuses, telles que Usokae et Onisube autour du Nouvel An, Kyokusui no En au printemps, et Shinkoshiki en automne.

  • Dave Brett

    Le sanctuaire Daizaifu Tenman-gu est visité par de nombreux étudiants qui viennent y prier pour leur réussite aux examens. Les alentours du sanctuaire sont un très bel endroit pour se promener avec beaucoup de petites boutiques et de cafés. Je conseille à tous les visiteurs de s’arrêter dans les boutiques de gâteaux en pâte de riz mochi installées le long du chemin menant au sanctuaire, et de passer devant le café Starbucks local qui a l’une des décorations les plus originales que j’aie pu voir. Au bout du chemin, nous avons traversé un très joli pont du haut duquel nous avons donné à manger à de magnifiques carpes nageant dans un étang. Avant de quitter le sanctuaire, il est d’usage de déposer une pièce et de tirer un papier divinatoire omikuji.

    Le musée national de Kyushu vous donnera l’occasion d’en apprendre beaucoup sur l’histoire du Japon à travers des expositions couvrant le développement du pays depuis les temps anciens. Le musée principal propose des audioguides en anglais pour avoir des informations sur le contenu des expositions.

    Dans les restaurants de la chaîne Ichiran, principalement implantée sur l’île de Kyushu, les clients sont installés dans des espaces privés pour leur permettre de se concentrer sur le goût et les textures des plats.
    Les clients sont invités à indiquer leurs préférences (le niveau de cuisson des nouilles, etc.) sur un coupon, avant de commander en appuyant simplement sur un bouton. C’est une expérience à ne pas manquer pour tous les amateurs de soupes de nouilles ramen. Et les nouilles sont incroyablement longues !

  • Matthew Hernon

    En chemin entre Kitakyushu et Fukuoka, nous nous sommes arrêtés à Dazaifu, une ville célèbre pour son sanctuaire Dazaifu Tenman-gu. Ce sanctuaire vieux de plus de 11 siècles est le plus ancien sanctuaire Tenman-gu au Japon (sanctuaire dédié à Sugawara no Michizane, la divinité des études). Il est très visité par des étudiants qui viennent prier pour la réussite de leurs études. Après avoir reçu la bénédiction du sanctuaire, nous sommes allés faire du shopping dans la charmante petite rue Monzen Machi qui relie le sanctuaire à la gare.

    Le musée national de Kyushu est situé derrière Monzen Machi et le sanctuaire Daizaifu Tenman-gu. C’est le plus moderne des quatre musées nationaux du Japon. C’est un bâtiment très impressionnant arborant une vaste entrée. L’exposition principale, située au 3e étage (4F), est séparée en cinq grandes époques et présente des objets d’art très intéressants qui remontent aussi loin que la préhistoire. Des casques audio avec des explications en anglais permettent au plus grand nombre d’apprendre beaucoup sur l’histoire. C’est vraiment une visite à ne pas manquer après être allé voir le sanctuaire.

    J’aime beaucoup aller manger en groupe, mais je ressens parfois le besoin de prendre un repas seul pour pouvoir me concentrer pleinement sur la dégustation. Le concept du restaurant Ichiran, connu internationalement, est parfaitement adapté à ces moments-là. Sitôt entré dans ce restaurant spécialisé dans le ramen tonkotsu (soupe de nouilles au bouillon de porc), on choisit son menu sur une machine qui nous donne un ticket, puis on s’assoit dans un espace privatif où l’on remplit un coupon avec ses préférences concernant le bouillon ou le type de nouilles, et enfin on appuie sur un bouton pour faire venir un serveur de derrière un rideau en bambou. On peut ensuite déguster tranquillement son bouillon, ses nouilles et sa viande de porc bien au calme dans cet espace. C’est à n’en pas douter l’une des meilleures chaînes de ramen de tout le Japon.

Gare Nishitetsu de Dazaifu → Gare Nishitetsu-Yanagawa
52 minutes / 670 yens

Descente de la rivière Yanagawamore

Descente de la rivière Yanagawa

La ville de Yanagawa propose aux visiteurs de parcourir les canaux de la rivière Suikyo Yanagawa, classée Lieu de beauté pittoresque. Les visiteurs pourront prendre le temps d’apprécier ces 4 kilomètres de canaux à bord de petites embarcations ressemblant à des gondoles. Chaque saison a ses particularités : au printemps les berges sont colorées de fleurs de cerisiers et d’iris du japon, en été les canaux et les bateaux sont éclairés avec de magnifiques lanternes, en automne la ville se pare des couleurs des feuilles d’érable, et en hiver les embarcations sont équipées de tables chauffantes.

  • Dave Brett

    Pour visiter Yanagawa, je vous conseille d’explorer ses berges, en particulier à bord d’une embarcation descendant la rivière. Guidée par un rameur local, votre petite barque vous mènera à travers le véritable labyrinthe de canaux jusqu’à votre destination en vous faisant voir tous les principaux lieux touristiques. Ces rameurs connaissent un grand répertoire de chansons sur la vie dans ces canaux : demandez leur de vous chanter un petit air local. Si vous avez une petite soif, vous pourrez faire une pause et reprendre des forces pour continuer votre voyage dans l’une des nombreuses boutiques proposant des repas légers et des douceurs installées sur les berges. C’est vraiment un bon endroit pour ceux qui aiment le Japon typique.

  • Matthew Hernon

    Après une pluie diluvienne, juste au moment où le soleil était réapparu, nous sommes montés dans des barques traditionnelles donko-bune pour descendre la rivière. Pendant tout le trajet, nous avons pu profiter de magnifiques paysages typiques formés de saules, de bâtiments historiques et de petits ponts, le tout accompagné de boissons rafraîchissantes, d’une collation et des chants du rameur. Tous les éléments étaient rassemblés pour passer un mardi après-midi très relaxant. C’est dommage que nous n’ayons pas pu rester plus longtemps pour profiter de toutes les autres merveilles de Yanagawa, « la capitale de l’eau », telles que les magasins proposant les spécialités locales ou encore le jardin Ohana Shoto-en de la famille Tachibana. Ce jardin est une véritable splendeur vu du grand hall du pavillon principal de la résidence de style japonais, qui est assez vaste pour contenir 100 tatamis. Avec leurs quatorze lanternes en pierre traditionnelles, leurs pins noirs et leurs pierres judicieusement disposées, les jardins reproduisent le paysage de Matsushima, un des trois plus beaux panoramas du Japon. La villa Ohana, qui comprend également le pavillon de style occidental Seiyokan, est très souvent utilisée pour organiser des cérémonies de mariage. Je recommande également de visiter le musée où sont exposés un grand nombre d’armures et de vêtements traditionnels.

A 5 minutes à pied des débarcadères sur la rivière Yanagawa

Ohana Shotokan

  • Dave Brett

    La résidence Ohana est la propriété de la famille Tachibana depuis l’époque d’Edo, et a donc traversé nombre de générations. Elle est maintenant accessible aux visiteurs qui souhaitent passer une nuit authentiquement japonaise. Le sol est couvert de tatamis comme dans les maisons traditionnelles, mais il est possible de choisir sa chambre entre style occidental et style japonais. Le coucher du soleil sur l’étang et les jardins vu du grand hall est tout simplement magnifique. Pour vous plonger entièrement dans cette ambiance japonaise, je vous conseille de déguster le menu traditionnel kaiseki vêtu d’un kimono d’été yukata.

  • Matthew Hernon

    J’étais déjà satisfait de pouvoir visiter la résidence Ohana, mais pouvoir rester dans l’auberge traditionnelle aménagée dans ce magnifique endroit était encore plus merveilleux. Qu’elles soient de style occidental ou japonais, les chambres étaient toutes spacieuses et confortables avec un balcon pour admirer les splendides jardins. Le service était de plus impeccable et les repas vraiment délicieux, que ce soit le menu du dîner avec ses célèbres anguilles à la vapeur ou le petit déjeuner très varié. À Ohana, j’ai compris ce que ça veut dire de prêter attention à l’hospitalité.

Quatrième jour

Ohana Shotokan

Gare Nishitetsu-Yanagawa → Gare Nishitetsu de Fukuoka
48 minutes / 850 yens
→ 5 minutes à pied

  • Dave Brett

    Il y a beaucoup de spécialités culinaires délicieuses à Fukuoka, mais la plus connue est sans doute les soupes de nouilles ramen. Le restaurant Kanada-ya propose des ramen originaux qui forment des bulles quand les nouilles sont versées dans le bouillon à la saveur très profonde et prononcée. Si vous trouvez que vous n’en avez pas assez, vous pouvez commander un kaedama pour avoir un supplément de nouilles dans votre bouillon. Ce ramen est si caractéristique que cette chaîne s’est développée à l’international avec des restaurants à Londres et à Hong Kong. Même à l’étranger, cette spécialité de Fukuoka est si populaire qu’il faut faire la queue pour pouvoir y goûter.

    La construction du sanctuaire Kushida-jinja remonterait à l’an 757. C’est autour de ce sanctuaire qu’a lieu le célèbre festival Hakata Gion Yamakasa. Il est également possible d’admirer la décoration du char principal Yamakasa dans l’enceinte du sanctuaire. Chaque année en juillet, il est très visité pendant la préparation de ce festival.

    Un des alcools typiques du Japon est le saké. Le Hakata Hyakunengura de la fabrique de saké Ishikura Shuzo vous permet de goûter à différentes variétés et d’en apprendre plus sur la longue histoire de la fabrication du saké au Japon. De toutes les variétés de saké que vous pouvez goûter, je vous recommande particulièrement le saké pétillant pour sa saveur différente et originale. C’est aussi un endroit parfait pour acheter un alcool à ramener chez soi en souvenir du voyage.

  • Matthew Hernon

    Le sanctuaire Kushida-jinja est un lieu culturel et historique important situé au centre de Fukuoka. Il est très apprécié des habitants de la ville. Je vous conseille de visiter ce sanctuaire pendant la période du festival Hakata Gion Yamakasa en été ou du festival Hakata Okunchi en automne. Mais si vous ne pouvez pas participer à ces évènements, il est tout de même possible d’admirer le char sacré Yamakasa très joliment décoré qui y est exposé toute l’année. Le sanctuaire est également connu pour ses portiques rouges torii, pour son ancien puits dont l’eau est réputée assurer la jeunesse éternelle, ainsi que pour ses pierres énergétiques soulevées par les lutteurs de sumo pour montrer leur force.

    Nous avons fini ce magnifique voyage en beauté en allant goûter des sakés à Ishikura Shuzo Hakata Hyakunengura, l’une des plus anciennes fabriques de saké de Fukuoka. Classé Bien culturel, cet entrepôt vieux de 140 ans est rempli d’histoire. Nous avons goûté six variétés d'alcool et celui que j’ai préféré était un alcool de prune pétillant. Après la visite de la fabrique, nous sommes retournés à la boutique pour acheter des souvenirs.

Métro ligne aéroport
Station de Tenjin → Aéroport de Fukuoka
10 minutes / 260 yens

Aéroport de Fukuoka

JAL (Japan Explorer Pass) Afficher les détails

Aéroport international de Tokyo-Haneda

  • Dave Brett

    Il y a beaucoup de choses à voir au Japon. Grâce à ce voyage, j’ai pu m’éloigner de Tokyo et explorer des régions que je connaissais peu. À Fukuoka, j’ai pu profiter pleinement d’une facette différente du Japon. Je me suis tellement bien amusé que ça a été très dur pour moi de repartir du Japon.

  • Matthew Hernon

    Tout le voyage était très bien organisé. J’ai pu à la fois prendre beaucoup de plaisir et m’instruire énormément. Les guides de Tokyo et de Fukuoka étaient tous les deux très serviables et passionnants. Ils nous ont emmenés dans de superbes endroits goûter une nourriture délicieuse et participer à des activités très amusantes. Avant ce voyage, je ne pensais pas que Fukuoka serait un lieu si intéressant. Mais dès que j’ai mis le pied dans cette ville, j’ai su que mon séjour allait dépasser de loin mes attentes.

Suggestions des voyageurs

Ce séjour à Tokyo m’a fait découvrir beaucoup de lieux nouveaux que je pensais ne jamais visiter et m’a montré une facette de Tokyo bien différente de celle que je connaissais déjà. C’est toujours très amusant de pouvoir se promener et visiter tranquillement de nouvelles destinations. La visite de Fukuoka m’a montré un Japon typique mais pourtant surprenant, plein de spécificités régionales remarquables. C’est un voyage que je conseille fortement à mes amis et aux lecteurs de mon blog.

Dave Brett
Blogueur de voyages
Pays de résidence Angleterre (Londres)
  • Loisirs

    Les voyages

  • Nombre de voyages au Japon

    Deuxième voyage

Suggestions des voyageurs

C’est un voyage qui m’a beaucoup plu et que je peux vraiment recommander à tout le monde. Il propose de nombreuses activités très intéressantes et nous fait découvrir plein de lieux magnifiques et variés : une ville très animée comme Tokyo, une jokamachi (ville sous le château) comme Kokura, ou encore la douce rivière Yanagawa. Préparez des chaussures adaptées à la marche.

Matthew Hernon
Journaliste. A écrit de nombreux articles basés sur des interviews, dont un bon nombre de personnalités japonaises.
Pays de résidence Kanagawa
Pays de naissance: Né en Angleterre
  • Loisirs

    Le sport, le cinéma et les voyages

  • Durée du séjour à Tokyo

    Réside au Japon depuis 15 ans.

Différents itinéraires pour la même zone

Partagez cette page !

Moyens de transport recommandés

Itinéraires touristiques recommandés

Autres itinéraires passionnants

Back to Top

COPYRIGHT © KYUSHU & TOKYO ALL RIGHTS RESERVED.