We use cookies to improve your online experience. For information on the cookies we use and for details on how we process your personal information, please see our cookie policy . By continuing to use our website you consent to us using cookies.
MIYAZAKI
  • TOKYO
  • MIYAZAKI

WATER TAXI CRUISE

Admirez les paysages grandioses que vous offre la baie de Tokyo, comme le Rainbow Bridge ou encore le spectacle des avions à réaction allant et venant au-dessus de l’aéroport de Haneda, puis prenez la direction de l’île d’Aoshima dans la préfecture de Miyazaki où se dresse, entouré par la mer, le sanctuaire d’Aoshima. Le voyage qu’il vous faut pour entrer en contact avec l’océan japonais.

Official Tokyo Travel Guide
https://www.gotokyo.org/fr/

Local government official website
http://www.kanko-miyazaki.jp/foreign.html

Voyageurs

  • Traveled : December, 2017 Jasmine T. Blossom
    Soutien à la vente pour le marché asiatique, blogueuse, traductrice
    Pays de résidence Allemagne
  • Traveled : December, 2017 Tessa Karina
    Blogueuse de voyages
    Pays de résidence Tokyo
    Pays de naissance: Allemagne

Aéroport de Francfort-sur-le-Main

JAL408 Rechercher les itinéraires depuis votre pays

  • Jasmine T. Blossom

    C’était la première fois que je voyageais avec JAL pour un vol international. Les repas que JAL propose à bord sont aussi bons que les plats servis dans un restaurant. En plus des sièges très confortables avec beaucoup de place pour les jambes, même en classe économique, le système de divertissement proposé dispose d’écrans de grande taille et d’une vaste sélection de films et de séries télévisées.

Aéroport international de Narita

Narita Express

Métropole de Tokyo

Premier jour

TOKYO

Marché extérieur de Tsukijimore

Marché extérieur de Tsukiji

Juxtaposé au marché Tsukiji, plus grand marché de produits maritimes au monde, le marché extérieur de Tsukiji forme une rue commerçante qui gère le marché de gros et possède une longue histoire depuis l’ère Taisho. Plus de 400 boutiques s’y alignent et fournissent tout ce qui concerne la gastronomie, des ingrédients frais aux ustensiles de cuisine.Le marché extérieur de Tsukiji étant privé, il conservera toujours cet emplacement, même si le marché de Tsukiji est délocalisé.

  • Jasmine T. Blossom

    Bien que je sois déjà venue à Tokyo à plusieurs reprises, c’était la première fois que je me rendais au marché extérieur de Tsukiji. J’étais déjà allée dans de nombreux marchés au Japon et étais très curieuse de voir ce que Tsukiji avait à offrir. J’ai été très surprise par la taille de ce marché, la grande variété de produits de la mer, légumes et fruits frais ainsi que la quantité de plat et de vaisselle qui s’y trouve. C’est LE lieu pour expérimenter les nombreuses spécialités proposées, donc assurez-vous d’en goûter quelques-unes avant de partir !

  • Tessa Karina

    Nous avons pris le métro pour nous rendre à notre première destination : le fameux marché extérieur de Tsukiji. On dit que c’est le plus grand marché du monde pour le poisson, les fruits et les légumes. Nous nous y sommes promenés en profitant de son ambiance animée unique. En plus du poisson et des fruits, les gens qui viennent au marché extérieur de Tsukiji s’extasient aussi devant les innombrables variétés de douceurs et de thé proposées.

Environ 15 minutes

Jardin Hama-Rikyumore

Jardin Hama-Rikyu

Ce jardin qui comporte une lagune alimentée par de l'eau de mer, Shioiri-no-ike", ainsi que deux aires pour la chasse au canard, faisait fonction d'annexe du château d'Edo pour les shoguns Tokugawa à l'époque d'Edo (1603-1868). La forme qu'il a actuellement est celle qu'il avait à l'époque du 11e shogun, Tokugawa Ienari (1773-1841). Après la restauration de Meiji en 1868, il est devenu villa impériale et a été rebaptisé Hama-Rikyu."

  • Jasmine T. Blossom

    J’étais déjà allée au jardin Hama-Rikyu auparavant, et ce qui me plaît dans ce jardin est que l’on peut vraiment y apprécier le mélange entre le Japon traditionnel et la modernité japonaise. Le Hama-Rikyu est un jardin japonais qui dispose d’une maison de thé charmante, où il fait bon savourer un thé vert matcha avec quelques douceurs, tout en contemplant les gratte-ciels de Shiodome.

    Situé au dernier étage d’un immeuble avoisinant le jardin Hama-Rikyu, le restaurant Hibiki offre à ses clients une très belle vue sur le jardin et les gratte-ciels alentours. Le restaurant lui-même est très lumineux, avec de nombreuses fenêtres et une ambiance moderne. La carte est longue et variée, mais compte tenu de sa proximité avec le marché au poisson de Tsukiji, si vous y allez, vous devriez (comme moi) goûter les sashimis en premier lieu.

  • Tessa Karina

    Après cela, nous nous sommes rendus à pied au jardin Hama-Rikyu. Au milieu du jardin, l’immense étang et la petite maison de thé nous tendaient les bras. Nous avons profité de la magnifique vue sur le jardin qu’offre ce magnifique petit pavillon tout en savourant un délicieux thé. Le vendeur nous a apporté de petites pâtisseries s’accordant à merveille avec le thé matcha et il nous expliqué l’histoire du jardin. C’est vraiment incroyable qu’il y ait, qui plus est en plein centre de Tokyo, un endroit aussi paisible.

    Le restaurant Hibiki, qui se trouve au 45e étage (46F) du gratte-ciel Caretta Shiodome, est à quelques encablures à pied du jardin Hama-Rikyu. Les sashimis que nous y avons consommés étaient d’une fraîcheur exceptionnelle et nous y avons fait honneur avec appétit. La magnifique vue et une cuisine de très grande qualité font de ce restaurant un endroit tout à fait incontournable. L’amabilité sans faille du personnel de l’établissement contribue au charme de l’expérience.

Lignes de métro Toei Oedo et Yurakucho, et ligne JR Keiyo
Shiodome → Tsukishima → Shinkiba → Kasairinkaikoen
Environ 40 minutes / 440 yens

L’embarcadère du parc Kasairinkai pour les péniches est à environ 8 minutes à pied de la gare de Kasairinkaikoen.

Traversée depuis le parc Kasairinkai jusqu’à Odaiba en pénichemore

Visites recommandées

Traversée depuis le parc Kasairinkai jusqu’à Odaiba en péniche

Cette traversée en péniche depuis le permettra aux touristes de se rendre directement du parc Kasairinkai jusqu’à Odaiba. Ils pourront admirer le Tokyo Gate Bridge et le Rainbow Brigde par en dessous, les avions décollant de l’aéroport de Haneda, ainsi que toutes les autres splendeurs du port de Tokyo. Outre les ponts Rainbow Bridge et Tokyo Gate Bridge, la vue du parc Kasairinkai depuis la baie de Tokyo est à ne manquer sous aucun prétexte.

  • Jasmine T. Blossom

    La navette fluviale est un moyen de transport fantastique qui offre une vue à couper le souffle de la ligne d’horizon de Tokyo. Prendre la navette fluviale est nettement plus exaltant que, par exemple, de se déplacer en train. On peut s’asseoir dedans ou rester dehors sur le pont, qui est l’endroit rêvé pour prendre des photos.

    Quel que soit le moment où l’on s’y rend, Odaiba est un endroit où il fait bon être. On a vraiment la sensation d’être en voyage dans un pays différent. Le bord de mer et la ligne d’horizon de Tokyo sont fantastiques à voir, mais c’est surtout le paysage nocturne avec le Rainbow Bridge et la Tour de Tokyo qui est particulièrement splendide. Odaiba compte aussi nombre de centres commerciaux, ainsi que la fameuse statue de Gundam.

  • Tessa Karina

    Nous avons pris la navette fluviale. Le vent était relativement faible ce jour-là et nous n’avons pas du tout été ballottés par les vagues. Nous avons pu voir le soleil se coucher derrière le Rainbow Bridge. Le trajet sur cette rivière qui s’engouffre entre les gratte-ciel est tout bonnement fantastique.

    Nous sommes arrivés dans le quartier animé d’Odaiba. Nous avons compris, depuis la jetée, pourquoi le Rainbow Bridge (Pont Arc-en-ciel) est ainsi nommé, car il brillait de toutes les couleurs. Après avoir déambulé dans les structures commerciales qui font la renommée d’Odaiba, nous sommes arrivés devant le robot géant Gundam. La statue est illuminée à certains moments et le thème musical du dessin animé du même nom était diffusé en même temps.

Ligne Rinkai
Tokyo Teleport → Kokusai-tenjijo
Environ 15 minutes / 210 yens

Tokyo Bay Ariake Washington Hotel

Deuxième jour

KYUSHU(MIYAZAKI)

Aéroport international de Tokyo-Haneda

JAL (Japan Explorer Pass) Afficher les détails

  • Jasmine T. Blossom

    J’ai profité, durant le vol de Haneda jusqu’au Kyushu, du service boissons gratuites opéré par JAL. Le café que j’ai bu était tellement bon que j’en ai repris un séance tenante. JAL offre également un service Wi-Fi gratuit pendant le vol, ce qui est très pratique. Comme je voulais prendre une photo du Mont Fuji depuis les airs, j’ai demandé s’il était possible de changer de place, et le personnel de cabine s’est montré très compréhensif.

  • Tessa Karina

    L’enregistrement avec JAL s’est très bien déroulé et le personnel était charmant. À l’aéroport, j’ai acheté un panier-repas bento et une bouteille d’eau en guise de petit-déjeuner. Les vols opérés par JAL sont ponctuels et très confortables. Pendant que je savourais mon petit-déjeuner, le personnel de cabine m’a apporté toutes les boissons que je désirais. J’ai pu profiter, en vol, de la vue sur les Alpes japonaises à droite et les côtes du Japon à gauche.

Aéroport Aso Kumamotomore

Aéroport Aso Kumamoto

Situé à 20 km à l'est du centre-ville de Kumamoto, l'aéroport de Kumamoto est à cheval sur les communes de Mashiki-machi (Kamimashiki-gun), Kikuyo-machi (Kikuchi-gun), Ozu-machi (Kikuchi-gun) et Nishihara-mura (Aso-gun), situées sur le plateau de Takayubaru, dans la partie ouest de la chaîne de montagnes bordant le cratère du mont Aso. Aux environs de l'aéroport, les habitations sont peu nombreuses, contrairement aux champs, aux parcours de golfs ou aux arbres. A l'est s'élèvent les fumées volcaniques du mont Aso, et à l'ouest un magnifique site empli des merveilles de la nature permet d'observer Unzen.

Bus express Takachiho
Aéroport Aso Kumamoto → Takachiho Bus Terminal
Environ 2 heures / 2 160 yens (aller simple)

  • Jasmine T. Blossom

    Takachihoya est un restaurant qui vient d’ouvrir en 2017. Il se trouve, de manière très pratique sur un lieu de passage, entre le Takachiho Bus Center et le Sanctuaire Takachiho. Beaucoup de temps et d’efforts ont été mis dans le design de l’établissement et la présentation des plats y est des plus charmantes. On peut y déjeuner de délicieuses et généreuses portions pour la modique somme de 1 000 yens.

  • Tessa Karina

    Décoré de manière très moderne, le restaurant Takachihoya, établissement qui a ouvert ses portes cette année, sert une cuisine japonaise de première qualité à base de produit locaux tels que des épinards, des fruits et du poisson. L’atmosphère fort agréable n’a fait que rendre ce repas encore plus succulent. Nous avons gratuitement pu nous resservir de riz à volonté.
    Les chaises en tatami nous ont aussi tapés dans l’œil.

Gorges de Takachihomore

Gorges de Takachiho

L'érosion des coulées pyroclastiques rejetées par le mont Aso puis solidifiées tout au long des âges a donné naissance à ces gorges abruptes. Elles font aujourd'hui partie d'un parc quasi national. La chute d'eau de Manai symbolise à elle seule ces gorges avec ses paysages splendides, notamment lors du reverdissement printanier et du changement de couleur des feuilles en automne. Les bateaux de location rencontrent un franc succès (2 500 yens les 30 minutes par embarcation).

  • Jasmine T. Blossom

    C’était la deuxième fois que je visitais Takachiho, et l’endroit le plus fascinant pour moi reste les Gorges de Takachiho. C’est le genre de lieu qui vous fait ressentir à quel point la nature peut être belle, mais en même temps effrayante. La forme épatante de ces gorges est en effet le résultat d’une éruption volcanique.

    À proximité du Sanctuaire Amanoiwato-jinja se trouve l’entrée de Amanoyasugawara, un site énergétique puissant célèbre où l’on forme une pile de cailloux afin de voir son souhait exhaussé. Derrière cela se cache une légende des plus intéressantes. C’est ici semble-t-il que les dieux délibérèrent afin de trouver un stratagème qui ferait sortir Amaterasu, la Déesse du Soleil, de la caverne où elle s’était terrée. J’adore ce genre d’endroits !

    Le bœuf de Miyazaki est une variété de bœuf japonais wagyu qui a remporté de nombreux prix. Takachiho pourrait bien être l’un des meilleurs endroits pour celles et ceux qui désirent manger un wagyu supérieur et succulent ! Nous sommes allés au Takachihogyu Restaurant Nagomi, un restaurant spécialisé dans le bœuf de Takachiho. L’établissement jouit d’une grande popularité auprès des habitants. Le bœuf de Takachiho fond littéralement dans la bouche.

    C’était la deuxième fois que j’assistais à une représentation de danse kagura au Sanctuaire Takachiho-jinja, c’est donc avec un œil plus avisé que j’ai profité du spectacle cette fois. Sur les quatre danses que nous avons vues, la dernière, appelée danse « Goshintai », était la plus entraînante. Mieux vaut toutefois être prévenu qu’au cours de cette danse, le danseur principal enlace une spectatrice choisie au hasard. Vous avez de la chance s’il vous prend dans les bras, car cela signifie qu’il vous bénit.

  • Tessa Karina

    Arrivés aux Gorges de Takachiho, nous avons pris le bateau. Nous avons sans arrêt dû faire attention à ne pas trop nous approcher du torrent pour ne pas mouiller nos appareils photos. Ces gorges sont vraiment LE site touristique de Miyazaki ! Le torrent, les rochers et la rivière qui coule entre sont de toute beauté. Nous avons contemplé ce spectacle naturel grandiose quelque temps encore depuis le bateau.

    Nous sommes allés au Sanctuaire Amanoiwato-jinja, que la légende de la Déesse du Soleil a rendu célèbre. La grotte elle-même se trouve derrière le sanctuaire et nous n’avons pas pu y accéder, mais nous nous sommes rendus dans un endroit pour prier les dieux appelé Amanoyasugawara. Les particularités de ce lieu résident dans son portique torii et ses nombreux monticules de pierres empilées. Ce sont les pèlerins qui ont empilés ces pierres, et chaque pile représente le souhait de l’un d’entre eux. Nous avons, nous aussi, empilé des pierres et formulé des souhaits. Les photographies sont interdites dans une partie à l’arrière du sanctuaire, mais on peut prendre des photos du torii et des monticules de pierres.

    Dans la soirée, nous nous sommes rendus au Takachihogyu Restaurant Nagomi, réputé pour ses délicieux steaks. La salle à manger est si agréable qu’on s’y éterniserait pour peu. La qualité de la viande et des légumes locaux qui fondaient sur la langue nous ont laissés bouche bée de bonheur.

    Nous sommes allés au Sanctuaire Takachiho-jinja pour assister à l’une des représentations de la danse appelée « kagura » qui y ont lieu chaque jour de 20 heures à 21 heures. Le kagura est un type de danse traditionnelle qui entretient des liens puissants avec l’histoire japonaise et la mythologie shinto. L’une des danses que nous avons vue au Sanctuaire Takachiho-jinja reprenait le célèbre épisode au cours duquel la Déesse du Soleil Amaterasu se cache dans une grotte. Les musiciens et danseurs nous ont fascinés et nous ont permis de passer une soirée absolument inoubliable. Si le kagura a un côté traditionnel, ces danses ont également un côté jouissif et sensuel.

Environ 5 minutes

Hotel Takachiho, ou autre hôtel des environs

Troisième jour

Hotel Takachiho, ou autre hôtel des environs

Environ 10 minutes

Bus
Gare routière de Takachiho → Gare routière de la gare JR de Nobeoka
Environ 80 minutes / 1 790 yens

Puis ligne JR Limited Express Nichirin
Nobeoka → Minami-Miyazaki
Environ 70 minutes / 2 580 yens

Puis ligne JR Nichinan
Minami-Miyazaki → Aoshima
Environ 30 minutes / 280 yens

  • Jasmine T. Blossom

    Un superbe paysage océanique vous attend au Cap Hyuga. Plusieurs formations rocheuses m’ont énormément impressionnée. Les récifs qui forment la « mer de Cruz » m’ont particulièrement plu car ils dessinent la forme du kanji « kanau » qui signifie « exaucer un souhait ». J’ai donc prié afin que mes souhaits soient exaucés.

  • Tessa Karina

    Le lendemain matin nous sommes allés au Cap Hyuga, impressionnant pour ses falaises abruptes et la beauté de la ligne côtière. Nous tombons sur le chemin menant à la paroi rocheuse qui, par chance, est protégé par des barrières, nous permettant ainsi de ne pas nous faire de mouron pour rien. Au sommet, nous scrutons les environs et avons du mal à nous soustraire à ce paysage magnifique. Nous avons aperçu un ensemble de récifs entre lesquels l’eau forme une croix (la mer de Cruz). C’est l’érosion, semble-t-il, qui a créé cette forme.

Sanctuaire Aoshima-jinjamore

Visites recommandées

Sanctuaire Aoshima-jinja

Ce sanctuaire se trouve sur une île de 1,5 km de circonférence, entourée d'une surprenante formation rocheuse appelée "la planche à laver du diable". La présence de plantes tropicales et subtropicales poussant en grand nombre apporte un contraste saisissant d'un Japon à l'atmosphère tropicale véritablement unique. Théâtre d'une histoire d'amour entre Umisachihiko et la princesse Toyotama selon la mythologie japonaise, il est dit favoriser les accouchements sans problème et la rencontre de l'âme sœur. Il figure dans le Guide vert Michelin Japon (2 étoiles).

  • Jasmine T. Blossom

    J’aime beaucoup le petit sentier longeant la côte qui mène au Aoshima-jinja, un sanctuaire situé sur une toute petite île. En se dirigeant vers le portique torii rouge, on découvre une formation rocheuse tout à fait intrigante appelée la « planche à laver du diable ». C’est en plus un super endroit pour chercher des coquillages, si le temps vous le permet.

  • Tessa Karina

    Le Sanctuaire Aoshima-jinja se trouve sur l’île d’Aoshima. Aoshima est relié à l’île principale du Kyushu par un long pont et on y trouve de magnifiques plages de sable blanc ainsi qu’une merveilleuse jungle, située au cœur d’Aoshima. Un grand nombre de couples visitent cette île, mais ils viennent pour prier au sanctuaire afin que leurs souhaits soient exaucés. C’est pour cette raison que l’on trouve sur l’île un grand nombre d’objets porte-bonheur pour les couples. À côté du pont, on peut voir une formation rocheuse connue sous le nom de « planche à laver du diable ». Ce nom vient du fait que cet ensemble de roches a vraiment l'apparence d’une planche à laver.

A environ 10 minutes à pied de la gare JR dAoshima

Ligne JR Nichinan
Aoshima → Obi
Environ 40 minutes / 560 yens

Obimore

Obi

Cette ville sous le château dirigée par le clan Obi a prospéré durant l'époque d'Edo. Ses paysages composés de maisons de guerriers et de murs de pierres lui ont valu d'être surnommée la Kyoto du Kyushu". Outre la visite des vestiges du château d'Obi, la région propose de nombreuses attractions telles qu'une initiation à une forme unique de tir à l'arc appelée Shihanmato, ou encore des spécialités culinaires comme les croquettes Obiten et les omelettes Atsuyaki Tamago. Des vélos de location sont disponible au centre d'information, bien pratiques pour aller se promener."

  • Jasmine T. Blossom

    Comme je suis une grande fan de châteaux, le château d’Obi figurait bien entendu sur ma liste de châteaux à visiter. Le honmaru (donjon) a de nos jours malheureusement disparu, mais il reste l’entrée, une partie des murs ainsi que les douves intérieures et extérieures (qui forment en réalité une rivière). Ce qui est original, ceci dit, c’est qu’il y a une école primaire dans l’enceinte du château, aussi les enfants passent-ils chaque jour les portes du château, et montent l’escalier le long des imposants murs de pierre du château pour se rendre à l’école.

  • Tessa Karina

    Nous avons été accompagnés par un guide pour visiter le château d’Obi. La construction du château dura, dit-on, jusqu’au milieu du XVe siècle. À l’exception de l’une des portes, il ne reste pas grand-chose du bâtiment et des murailles qui existaient à l’époque, et à l’endroit où se trouvait jadis le donjon (sur les ruines du honmaru) se dressent aujourd’hui fièrement des cyprès d’Obi. À l’intérieur du château se trouvent le musée du château d’Obi et une ancienne résidence de samouraï (bukeyashiki), où l’on peut voir des armures ainsi que nombreux objets d’époque.

À pied/ bus/ taxi jusqu’à la gare JR de Obi (environ 1.5 km)

Ligne JR Nichinan
Obi → Nango
Environ 30 minutes / 280 yens

Nichinankaigan Nango Prince Hotel

  • Jasmine T. Blossom

    Le Nango Prince Hotel offre des chambres spacieuses, une magnifique vue sur l’océan, une piscine et même un bain en plein air. On peut vraiment profiter de la vue sur l’océan, même quand on prend son petit-déjeuner. L’hôtel est très bien situé pour les voyageurs comptant se rendre au Cap Toi.

  • Tessa Karina

    Nous avons passé notre nuit au Nango Prince Hotel, qui est sans doute l’un des hôtels nous ayant le plus plu durant ce voyage. Des chambres à coucher à la salle de bain, en passant par la magnifique vue sur l’océan, tout était excellent !

Quatrième jour

Nichinankaigan Nango Prince Hotel

À pied/ bus/ taxi jusqu’à la gare JR de Nango (environ 1.8 km)

Ligne JR Nichinan
Nango → Kushima
Environ 40 minutes / 460 yens

Cap Toimore

Cap Toi

Le cap Toi se situe à l'extrême sud du parc quasi national de Nichinan Kaigan. Presque entièrement sauvage, ce cap voit pousser en grand nombre des cycas du Japon. Devant lui s'étend à perte de vue la mer de Hyuga. Il abrite également une centaine de chevaux sauvages appelés Misaki, classés monument naturel national.

  • Jasmine T. Blossom

    Il y a au Cap Toi de nombreuses espèces d’animaux sauvages (des sangliers, par exemple), mais c’est la centaine de chevaux sauvages de race « Misaki » (misaki-uma signifie « cheval du cap ») qui vole la vedette. On peut les observer avec l’océan pour toile de fond. Il y a aussi l’un des rares phares ouverts au public du Japon.

  • Tessa Karina

    Le cap Toi est célèbre pour ses chevaux galopant en toute liberté. L’un des gardiens du parc nous a expliqué qu’il y avait plus de 100 chevaux sauvages qui vivaient ici et qu’ils gambadaient gaiement au printemps dans les plaines.

Prenez un bus de la ligne Toi Misaki (bus communautaire) pendant environ 40 minutes, et descendez à la gare JR de Kushima (200 yens).

Ligne JR Nichinan
Kushima → Minami-Miyazaki
Environ 120 minutes

Puis ligne JR Miyazaki Kuko
Minami-Miyazaki → Miyazaki Airport
Total : 1 770 yens

  • Jasmine T. Blossom

    Situé à l’intérieur d’une grotte, le Sanctuaire Udo-jingu est un sanctuaire tout à fait unique, avec une magnifique vue sur l’océan ainsi qu’une grande sélection de omamori (amulettes porte-bonheur). L’une des divinités ici révérée est un lapin, c’est pourquoi vous y verrez plusieurs statues de lapin. Je me suis essayée au undama-nage, le lancer de boules du bonheur (undama), mais malheureusement aucune de mes boules n’a touché la cible. C’était la deuxième fois que je me rendais au Sanctuaire Udo-jingu et la deuxième fois que je tentais ma chance aux boules du bonheur. Et comme on dit, jamais deux sans trois !

  • Tessa Karina

    Le Sanctuaire Udo-jingu est consacré au père de celui qui fut le premier empereur du Japon, le mythique empereur Jinmu. Ce sanctuaire très coloré se trouve à l’intérieur d’une caverne et l’atmosphère qu’il dégage est tout à fait particulière. Selon une légende très ancienne, le père de l’empereur Jinmu, le premier empereur du Japon, y grandit en se nourrissant de friandises confectionnées avec l’eau s’écoulant d’un rocher en forme de sein. De nos jours, l’eau perle encore. Ce sanctuaire apporte bonheur et chance pour la conception, la grossesse, l’accouchement et l’éducation des enfants.

Aéroport Bougainvillea Miyazakimore

Aéroport Bougainvillea Miyazaki

Véritable porte d'accès aérienne de la préfecture de Miyazaki, cet aéroport dispose de 5 lignes domestiques (chaque semaine : 18 allers-retours pour Tokyo, 11 allers-retours pour Osaka, 3 allers-retours pour Nagoya, 1 aller-retour pour Okinawa, 13 allers-retour pour Fukuoka) et de 3 lignes internationales (chaque semaine : 3 allers-retours pour Séoul, 2 allers-retours pour Taipei, 2 allers-retour pour Hong Kong). L'intérieur est orné de bougainvilléas, de palmiers de Californie et d'autres végétaux rappelant les pays tropicaux pour accueillir les voyageurs. On y trouve également des restaurants et des boutiques proposant de nombreux plats et cadeaux-souvenirs typiques de la préfecture de Miyazaki. Le Wi-Fi est disponible gratuitement. Enfin, l'aéroport est facile d'accès puisque situé à une dizaine de minutes en train depuis la gare JR de Miyazaki.
*Les données concernant les lignes aériennes datent d'avril 2017.

JAL (Japan Explorer Pass) Afficher les détails

Aéroport international de Tokyo-Haneda

  • Jasmine T. Blossom

    Tokyo est toujours un excellent point de départ pour faire un voyage au Japon. Mais pour qui souhaite faire l’expérience de l’immense contraste avec la mégalopole, la préfecture de Miyazaki est un très bon choix. Avec ses palmiers et son océan bleu azur, on a l’impression que c’est l’été toute l’année. De plus, on peut aussi se régaler de plats succulents et super frais. Ce voyage à Miyazaki était en fait mon deuxième, et j’ai dans l’idée que c’est loin d’être le dernier !

  • Tessa Karina

    Ce voyage à Tokyo et à Miyazaki a été pour nous quelque chose de merveilleux et fascinant. À Tokyo, nous avons profité de l’ambiance très animée du marché, et nous avons été très émus en contemplant le coucher de soleil sur un bateau. L’affluence de la zone commerçante de Odaiba et les délicieux sashimis du restaurant Hibiki nous ont permis de passer une journée parfaite. À Miyazaki, nous nous sommes régalés les pupilles avec le merveilleux Sanctuaire Udo-jinja et les papilles avec les délicieux plats que nous avons dégustés dans chaque restaurant. Le sanctuaire rouge d’Aoshima et les monticules de pierres empilées nous ont aussi laissé une impression impérissable.
    Le vif contraste entre la mégalopole tokyoïte et les petites villes de provinces de Miyazaki a rendu ce voyage absolument inoubliable. Si vous souhaitez vous éloigner de la masse des touristes pour profiter de votre séjour au Japon, je vous recommande avec ferveur d’explorer le Japon avec ce tour.

Suggestions des voyageurs

À qui visite Tokyo, particulièrement si c’est la première fois, je recommande vivement de prendre une navette fluviale pour profiter de la vue, car il y a toujours tant de choses à voir. Pour celles et ceux qui, en revanche, souhaitent s’échapper du tumulte de Tokyo et découvrir un autre pan du Japon, un voyage à Miyazaki, dans le Kyushu, vaut vraiment le coup. Ses palmiers, sa mer magnifique et sa cuisine délicieuse ne pourront que renforcer leur amour du Japon.

Jasmine T. Blossom
Soutien à la vente pour le marché asiatique, blogueuse, traductrice
Pays de résidence Allemagne
  • Loisirs

    La photographie, les voyages, le thé, les chats

  • Nombre de voyages au Japon

    Plus de 10 fois

Suggestions des voyageurs

Le circuit Tokyo-Miyazaki est idéal pour les voyageurs qui mettent pour la première fois les pieds au Japon, et toutes celles et ceux qui s’intéressent à la mégalopole tokyoïte ainsi qu’à l’histoire et aux paysages naturels uniques de Miyazaki. Par ailleurs, le saisissant contraste entre ces deux villes permet de recommander ce circuit tout spécialement aux explorateurs et aux amoureux de la nature.

Tessa Karina
Blogueuse de voyages
Pays de résidence Tokyo
Pays de naissance: Allemagne
  • Loisirs

    Les voyages, le Japon, la randonnée

  • Durée du séjour à Tokyo

    4 years

Différents itinéraires pour la même zone

Partagez cette page !

Moyens de transport recommandés

Itinéraires touristiques recommandés

Autres itinéraires passionnants

Back to Top

COPYRIGHT © KYUSHU & TOKYO ALL RIGHTS RESERVED.