We use cookies to improve your online experience. For information on the cookies we use and for details on how we process your personal information, please see our cookie policy . By continuing to use our website you consent to us using cookies.
FUKUOKA
  • TOKYO
  • FUKUOKA

HISTORY & RELIGION

Après avoir fait le plein de forces spirituelles au sanctuaire Kanda-myojin, qui veille sur Edo (Tokyo) depuis 1 300 ans, cap sur le sanctuaire Munakata-taisha, site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, et l’un des principaux "power spots" (lieu empreint d'énergie spirituelle) du Japon en matière de bonne fortune. Nourrissez votre cœur et votre esprit au contact de croyances nées parmi les hommes.

Official Tokyo Travel Guide
https://www.gotokyo.org/fr/

Local government official website
https://www.crossroadfukuoka.jp/en/

Voyageurs

  • Traveled : July, 2018 Lucie Aidart
    Blogueuse voyage
    Pays de résidence France
  • Traveled : July, 2018 Vincent RICCI
    Fondateur de Dozodomo · représentant · blogueur
    Pays de résidence vis à Tokyo
    Pays de naissance: France

Aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle

ANA216 Rechercher les itinéraires depuis votre pays

  • Lucie Aidart

    Le Boeing 787 Dreamliner est très confortable et même pour quelqu’un avec des grandes jambes comme moi, il y avait assez d’espace pour se sentir à l’aise durant un long vol. Les hôtesses sont souriantes, serviables et agréables et elles ont été très accommodantes pour la nourriture. Les repas occidentaux et japonais sont très bons et les films proposés m’ont permis de m’occuper pendant 12 heures de vol et d’arriver reposée, à l’aller et au retour !

Aéroport international de Tokyo-Haneda

Métropole de Tokyo

Premier jour

TOKYO

Sanctuaire Kanda Myojinmore

Visites recommandées

Sanctuaire Kanda Myojin

Fondé en 730, le sanctuaire Kanda Myojin se dresse à Tokyo, anciennement Edo, depuis presque 1 300 ans. À l’époque d’Edo, il était considéré comme le gardien de la capitale protégeant la population, du petit peuple jusqu’au shogun. De nos jours encore, il reste vénéré par les habitants pour ses grâces favorisant le bonheur familial, les relations amoureuses, la prospérité du commerce et des affaires et la protection contre les maux. Ce sanctuaire regroupe les fidèles de 108 quartiers de Tokyo qui sont pour la grande majorité des centres culturels et de vie de la capitale depuis l’époque d’Edo. Tous ces quartiers, qui sont des lieux traditionnels et de production, reçoivent la protection perpétuelle de la divinité Myojin.
Le sanctuaire est toujours animé par une foule de fidèles venue prier cette divinité.

  • Lucie Aidart

    Le sanctuaire de Kanda, situé près de Akihabara est un sanctuaire à Tokyo, qui mérite pourtant le détour. J’ai aimé y retrouver l’atmosphère des sanctuaires traditionnels de Tokyo, le fait qu’il était assez peu touristique et qu’il se renouvelait pour attirer des visiteurs plus jeunes. Avec des ema à l’effigie de personnages de manga et la popularité du temple auprès des idoles avec des expositions modernes alliant art traditionnel et pop culture, le sanctuaire est résolument moderne et tourné vers les jeunes. Les traditions d’une religion millénaire se marient à merveille avec la modernité du Japon et sa visite complète un passage par Akihabara.

    Kigawa: Juste derrière le temple, se trouve un restaurant traditionnel que je recommande pour tester l’un des mets de choix de la gastronomie japonaise : le kabayaki à base d’unagi, l’anguille d’eau douce du Japon. J’ai beaucoup aimé mon repas, qui s’est avéré délicieux, surtout avec la soupe miso accompagnant le tout ! Un délice !

    A deux pas du quartier électronique de Akihabara, se trouve le mAAch Ecute Kanda Manseibashi, un lieu que je ne m’attendais pas à découvrir dans ce quartier ! Ancienne gare ferroviaire et musée, c’est aujourd’hui une galerie design composée de boutiques, cafés, restaurants et librairie, avec vue sur rivière et le quartier électronique. Le lieu est surprenant, agréable à visiter pour ses boutiques, mais également pour l’histoire des lieux et pour une petite pause au calme.

  • Vincent RICCI

    Nous sommes allés à Kanda Myojin dans la proximité du quartier d'Akihabara. J'ai été très satisfait de pouvoir le visiter et d’en apprendre davantage sur son origine.

    Kigawa: Agréable petit restaurant situé juste derrière le parc. L’unagi que nous avons mangé était très bon et nous avons eu la chance de pouvoir dejeuner dans une pièce avec des tatamis pour une expérience vraiment authentique.

    Nous nous sommes plongés dans le quartier de l’Electric Town d’Akihabara. Parmi les endroits que nous avons aperçus et que je recommande, les magasins Animate (pour les mangas et produits dérivés), les salles d’arcade SEGA et Adore’s, et le AKB48 Café.

A pied

Akihabaramore

Akihabara

Plus communément appelé Akiba, Akihabara est connu pour être le plus important quartier de vente de produits électroniques du monde. Il s'étend autour des avenues Chuo-dori et Kanda Myojin-dori. On y rencontre tout type de commerces, allant des grandes surfaces proposant des appareils électroménagers dernier cri tels que des smartphones et des ordinateurs, aux simples boutiques de composants électroniques. Akihabara est également la mecque des "otaku" et nombreux sont les fans à se presser dans les boutiques de bande dessinée et de dessins animés japonais, de produits dérivés à l'effigie des idoles locales, et dans les maid cafés. De nouveaux lieux sont aussi à découvrir sous la voie ferrée aérienne de la gare JR d'Akihabara. A quelques pas du quartier électrique, vous pourrez découvrir le sanctuaire Kanda-myojin dont l'histoire remonte à près de 1300 années.

  • Lucie Aidart

    Akihabara est très connu et un quartier à découvrir absolument lors d’un passage à Tokyo. Quartier électronique et quartier des mangas, je ne me lasse jamais d’y retourner de jour comme de nuit, pour observer l’animation autour de moi, pour regarder les passants, ou pour tester quelques activités divertissantes, comme des jeux vidéo ou les cafés à thème, ou tout simplement pour faire du shopping d’électronique. On découvre toujours quelque chose de nouveau en passant à Akihabara, et même parfois des lieux complètement hors du commun, comme le mAAch Ecute Kanda Manseibashi, le 2k540 dans la même veine avec des boutiques artisanales originales ou encore CHABARA, une immense boutique spécialisée dans toutes les nourritures régionales du Japon.

  • Vincent RICCI

    A Akihabara, nous nous sommes promenés dans l’avenue principale. Ce vendredi après-midi, il y avait beaucoup de touristes dans les boutiques et dans la rue. J’ai été agréablement surpris de pouvoir découvrir des lieux qui n’appartenaient pas uniquement à la culture otaku, notamment une jolie galerie sous l’ancienne gare de Manseibashi où se trouve également un café avec vue sur les voies ferrées.

Ligne de métro Hibiya
Akihabara → Roppongi
23 minutes

Tokyo City view more

Tokyo City view

Situé au cœur de la ville, Tokyo City View propose un étage panoramique situé à 250 mètres au-dessus du sol, ainsi qu’une terrasse (Sky Deck) culminant à 270 mètres de hauteur. On peut apercevoir entre autres la tour de Tokyo, la tour TOKYO SKYTREE, et même le mont Fuji par beau temps. Sur la terrasse Sky Deck vous aurez l’impression de toucher le ciel tout en étant caressé par le vent.

  • Lucie Aidart

    J’adore prendre de la hauteur dans toutes les villes du monde et plus particulièrement à Tokyo, pour pouvoir voir le coucher de soleil, la skyline et voir la ville se transformer du jour à la nuit. Pour avoir tester plusieurs points de vue à Tokyo, la Tokyo City View depuis la plateforme d’hélicoptère, à l’air libre, est la plus belle vue sur Tokyo. C’est 360° de pur bonheur, avec vue sur tout Tokyo et même Fuji par beau temps. Le coucher de soleil n’en était que plus chatoyant. Un moment magique et plusieurs heures de contemplation et de pur bonheur !

    Le restaurant Mori Salvatore Cuomo à Roppongi Hills est un excellent restaurant italien, pour déguster différentes spécialités italiennes. Le carpaccio de poisson, la pizza quatre-fromages et la tarte au citron… tout était délicieux et avait un joli petit goût d’Italie ! Il y a une atmosphère très cosy et festive le soir, ce qui en fait une bonne option pour après être monté en haut de la tour Mori pour voir la vue.

  • Vincent RICCI

    Nous sommes allés voir une exposition sur l’architecture japonaise au musée d’art Mori. L’exposition était intéressante avec l'architecture à la fois ancienne et moderne du Japon.

    Puis nous sommes montés sur le toit de Roppongi Hills pour admirer la plus belle vue de Tokyo.
    Le ciel était très nuageux mais s’est finalement éclairci à mesure que la nuit tombait pour nous offrir un coucher de soleil de feu magnifique.

    Salvatore Cuomo: Le restaurant pour le diner propose au menu de nombreuses options afin de combler vos envies de cuisine européenne: pizza, pâtes et vin au verre. Nous y avons très bien mangé et passé une excellente soirée.

Remm Roppongi

  • Lucie Aidart

    J’ai eu la chance de tester plusieurs hôtels à Tokyo et le remm Roppongi est sans aucun doute mon préféré. La chambre est très spacieuse et confortable, la salle de bain avec vue est spectaculaire et il y a plein de petites touches en plus pensées pour les voyageurs : le parfum d’ambiance, le fauteuil massant, les prises USB, etc. La vue sur tout Tokyo est incroyable, le personnel est très sympathique et le petit-déjeuner est vraiment très bon et varié, avec des options japonaises et occidentales. Même si l’hôtel est situé en plein cœur de Roppongi et à 1 minutes à pied du métro, il est très bien insonorisé et on peut se reposer de nos longues journées tokyoïtes sans souci.

  • Vincent RICCI

    L’hôtel remm Roppongi m’a paru tout neuf tellement les chambres étaient propres. Elles sont d’ailleurs très spacieuses et celle qui m’avait été réservée offrait une vue sur la Tokyo Tower et sur la Skytree. La salle de bain disposait d’une fenêtre sur la ville pour une expérience de douche vraiment intéressante. Les lits étaient confortables et la chambre bien insonorisée.

Deuxième jour

KYUSHU(FUKUOKA)

Aéroport international de Tokyo-Haneda

ANA (ANA Expericence JAPAN Fare) Afficher les détails

  • Lucie Aidart

    C’est toujours un plaisir de voler avec ANA. Le personnel au sol et à bord est très sympathique et les vols sont ponctuels et confortables. À Haneda, nous avons pu tester le système très sophistiqué de machines !

  • Vincent RICCI

    ANA est une compagnie aérienne japonaise desservant la plupart des régions du Japon. Proposant des services de qualité et idéalement situé, l’aéroport de Haneda vous permettra de rejoindre le centre de Tokyo très facilement (moins de 30 minutes depuis la gare JR de Shinagawa).

Aéroport de Fukuokamore

Aéroport de Fukuoka

  • Lucie Aidart

    Cucina Frutta est un petit restaurant de Fukuoka sans prétention, mais l’atmosphère très familiale et sympathique en font le lieu parfait pour une pause déjeuner. J’ai beaucoup aimé mes pâtes toutes simples, mais également goûter au mentai, un plat typique de la région, sous forme de baguette ou de pâtes. A goûter absolument !

  • Vincent RICCI

    Cucina Frutta: L'endroit était sympa et j'ai aimé le menu qui propose une sorte de cuisine fusion entre Italie et Fukuoka, y compris les pâtes mentaiko. C'était trop bien.

Métro de Fukuoka
Station Fukuoka-kuko (Airport) → Station Hakata
Environ 6 minutes

Ligne principale JR Kagoshima
Gare de Hakata → Gare de Togo
Environ 31 minutes

Bus
"Togo-ekimae" → "Munakata-taisha-mae"
Environ 10 minutes

Sanctuaire Munakata-taishamore

Visites recommandées

Sanctuaire Munakata-taisha

Il s'agit de l'un des plus anciens sanctuaires shinto du Japon. Depuis l'antiquité, les divinités qu'abrite le sanctuaire sont révérées en tant que divinités de la route, et de nombreux pèlerins s'y rendent afin de prier pour la sécurité d'un voyage. L'île sacrée d’Okinoshima et les sites associés dans la région de Munakata ont été inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO en juillet 2017.

  • Lucie Aidart

    Le sanctuaire de Munakata est sans aucun doute l’un de mes lieux préférés dans ce voyage dans la Préfecture de Fukuoka. C’est un sanctuaire à l’histoire et à la symbolique bien particulière, qu’il est passionnant de visiter avec un guide pour en savoir plus sur la symbolique et l’histoire des lieux. Au-delà de cela, c’est un lieu très paisible et agréable, ombragé, qu’il fait bon visiter en toutes saisons pour sa beauté, sa nature et sa spiritualité.

    J’ai beaucoup apprécié ma visite du Marché Tanga, qui conserve encore aujourd’hui une ambiance très traditionnelle et authentique. Nous avons testé le concept de kaku-uchi, un bar debout au sein d’un magasin de sake et de boissons alcoolisées, où l’on discute avec les locaux le temps d’une pause et d’un sake. Le concept est véritablement unique et permet de vraiment entrer en contact avec un Japon authentique. Une activité à ne pas manquer dans la préfecture de Fukuoka !

  • Vincent RICCI

    Munataka Taisha restera ma visite préférée du séjour. Il s’agit du sanctuaire principal parmi un ensemble d'environ 6000 sanctuaires Munakata présents dans tout le pays. Il a par ailleurs été désigné site du patrimoine mondial de l'UNESCO en 2017 et mérite donc bien une visite. D’après ce que j’ai pu entendre, quelques guides bénévoles proposent des visites gratuites du site le week-end; l’idéal pour tous ceux qui souhaiteraient en connaître plus sur l’histoire de Munakata Taisha. *Lors de ma visite, nous avons été guidés gratuitement par un guide bénévole grâce à une campagne limitée dans le temps. En général, c’est payant.

    Nous nous sommes rendus au marché de Tanga, ouvert au début de la période Taisho. Il s’agit d’un marché historique, également connu sous le nom de “cuisine de la région de Kitakyushu”. On y trouve un bar, kaku-uchi, où l’on peut déguster du saké installé debout au comptoir tout en discutant avec les locaux. Un endroit que j’ai beaucoup aimé pour faire l’expérience d’un Japon authentique.

Bus
"Munakata-taisha-mae" → "Togo-ekimae"
Environ 12 minutes

Ligne principale JR Kagoshima
Gare de Togo → Gare de Tobata
Environ 29 minutes

5 minutes à pied

Le Festival Tobata Gion Oyamagasamore

Le Festival Tobata Gion Oyamagasa

Cet évènement possède une histoire plus de deux fois centenaire. Le festival a été désigné bien culturel populaire immatériel important du Japon. Très apprécié, il est l'un des "trois grands festivals d'été" de la préfecture de Fukuoka. Le clou du spectacle consiste à voir dans la soirée les Yamagasa, portés en étendards durant la journée, prendre la forme d'une pyramide de lanternes.

  • Lucie Aidart

    J’ai eu l’occasion d’assister à plusieurs matsuri à travers le Japon lors de mes différents voyages, mais j’avais hâte de découvrir le festival Tobata Gion Yamagasa dans la banlieue de Kita-Kyushu. Ce festival est très connu et j’étais ravie de pouvoir m’imprégner de l’ambiance festive du matsuri, mais aussi de pouvoir voir les différents yamagasa, les flotteurs portés par les habitants. Les flotteurs sont magnifiquement décorés de lanternes avec différentes inscriptions et c’est un véritable tour de force que de voir ces courses avec les flotteurs !

  • Vincent RICCI

    Après un trajet en train, nous sommes arrivés dans une ruelle bordée de dizaines de stands de nourriture et remplie de monde. Le festival Tobata Gion Yamagasa est un festival japonais (matsuri) populaire qui se déroule chaque année à Tobata, une paroisse de Kitakyushu dans la préfecture de Fukuoka. Il est inscrit au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO depuis 2016. Le festival est très dynamique et ses participants, de jeunes hommes portant le happi (costume de festival) et le hachimaki (bandeau), sont très énergiques. Ils portent le Yamagasa (char de festival) et se promènent dans la ville tout en criant «yoitosa yoitosa». L'atmosphère y est incroyable et ce matsuri qui restera l'un des plus beaux souvenirs de ce séjour.

5 minutes à pied

Ligne principale JR Kagoshima
Gare de Tobata → Gare de Kokura
Environ 8 minutes

COMFORT HOTEL KOKURA

  • Vincent RICCI

    Nous avons séjourné au Comfort Hotel, situé au cœur du centre ville animé, ce qui en fait un excellent point de chute pour vous déplacer à Kitakyushu. Vous disposerez d’une jolie vue sur la gare de Kokura et pourrez également partir faire une belle promenade vers le château de Kokura.

Troisième jour

COMFORT HOTEL KOKURA

  • Lucie Aidart

    Le village d’Ashiyagama no sato est un endroit fascinant et passionnant, où j’ai pu en apprendre plus sur la fonte des bouilloires traditionnelles, leur histoire, mais également leur résurrection aujourd’hui à Ashiya. J’ai trouvé très intéressant à découvrir en vidéo, mais également, dans le musée, dans l’atelier et avec nos guides. Le lieu dispose également d’un joli jardin japonais et d'une maison de thé, où il fait bon se promener, participer à une cérémonie du thé ou nourrir les carpes.

    J’ai beaucoup aimé le restaurant Yahataya pour le déjeuner. C’est un restaurant-buffet de type familial et convivial, avec une grande variété de nourriture japonaise et pour tous les goûts. Le restaurant a vue sur mer et il y a même un onsen.

  • Vincent RICCI

    La fonderie d’Ashiyagama no Sato est la belle surprise de ce voyage.
    Dans un site superbe, nous avons pu découvrir les bouilloires qui servent à la cérémonie du thé et en apprendre énormément sur cette tradition artisanale et ses secrets de fabrication. J’ai également apprécié le jardin et la pavillon de thé où nous avons pu deguster un matcha.

    Yahataya: Nous nous sommes arrêtés pour manger dans un restaurant buffet en bord de mer. Une ambiance familiale avec beaucoup d’enfants et beaucoup de poissons.

Lignes Shinkansen Tokaido et Sanyo
Gare de Kokura → Gare de Hakata
Environ 15 minutes

Métro de Fukuoka
Station Hakata → Station Nakasu-Kawabata
Environ 3 minutes

  • Lucie Aidart

    Nous sommes allés dans un musée s'appelle Hakatamachiya Furusatokan qui proposait de peindre des Hakata Ningyo, des poupées du quartier de Hakata à Fukuoka. Je me suis bien amusée à donner vie à ma poupée, sous l’égide d’un artiste et dans un atelier cosy. Après cela, nous avons brièvement visité le sanctuaire de Kushida. Ce temple vaut vraiment le détour, notamment pour la beauté de ses gravures sur bois.

  • Vincent RICCI

    Nous avons ensuite pu prendre le temps de participer à un atelier de peinture de poupées Hakata ningyo. Les poupées Hakata sont des poupées traditionnelles japonaises fabriquées en argile, originaires de la ville de Fukuoka - dont une partie était auparavant nommée Hakata avant la fusion de la ville en 1889. Les poupées Hakata se sont faites connaître à l'exposition industrielle nationale du Japon en 1890 puis à l'exposition industrielle nationale au Japon en 1890. Également présentées à l’exposition universelle à Paris en 1900, elles y reçurent une reconnaissance internationale accrue. La peinture de ces poupées fut une expérience très relaxante et plutôt amusante. Cela restera personnellement un très bon souvenir.

Yatai (stands de restauration)more

Yatai (stands de restauration)

On considère que l'apparition de petits stands de restauration ambulants dans les décombres de la ville juste après la fin de la guerre constitue le commencement de ces yatai. Il s'agit de l'une des principales attractions nocturnes de Hakata, et on peut les trouver disséminés partout dans la ville de Fukuoka. Nouilles ramen, raviolis gyoza, pot au feu oden, fritures tempura et grillades en tous genre, vous pouvez y manger ce que vous voulez.

  • Lucie Aidart

    Les Yatai étaient fermés pour cause de typhon, donc nous sommes allés à un izakaya. L’ambiance était très bonne, les serveurs étaient très sympathiques et tout était délicieux. J'espère visiter les Yatai de Tenjin aussi à mon prochain voyage à Fukuoka.

  • Vincent RICCI

    En face du centre de Hakata ningyo se trouve le sanctuaire de Kushida, au centre de Hakata Gion Yamakasa. Ce sanctuaire shintoïste, l’un des plus populaires de Fukuoka, aurait été fondé en 757. Aujourd’hui, le site est un lieu prisé des personnes souhaitant prier pour réussir dans les affaires. Les gens viennent aussi prier ici pour les jeunes ainsi que pour une longue vie. Dans l'enceinte du sanctuaire, vous pourrez admirer les célèbres chars du festival de Fukuoka, Hakata Gion Yamakasa, exposés tout au long de l'année. Ces chars incroyablement décorés peuvent atteindre plusieurs mètres de haut et peser chacun plus d'une tonne ! Si vous n’avez pas la chance de voir le festival Yamakasa, lorsque les gens transportent ces chars autour de la ville, arrêtez-vous au sanctuaire de Kushida.

    Le Yatai était fermé pour cause de typhon, main nous somme allés dans un Izakaya très sympa dont la spécialité était le poisson grillé. L'atmosphère était conviviale et le repas très bon. J'aimerais visiter les Yatai et essayer divers plats à l'avenir aussi.

Métro de Fukuoka
Station Nakasu-Kawabata → Tenjin
Environ 2 minutes

Richmond Hotel Fukuoka Tenjin

  • Lucie Aidart

    Cet hôtel est un excellent hôtel d’affaires, spacieux et confortable, avec un très bon service. J’ai aimé l’espace disponible notamment la grande salle de bain, les produits de toilette, l’amabilité des employés, et également le smartphone avec Internet mis à disposition des clients.

  • Vincent RICCI

    Le Richmond Hotel dans lequel nous avons séjourné est un établissement relativement moderne et très propre. Situé au coeur du quartier de Tenjin, les visiteurs peuvent facilement s’y promener pour faire du shopping et trouver un restaurant. La chambre était très confortable et la salle de bain plutôt grande.

Quatrième jour

Richmond Hotel Fukuoka Tenjin

Ligne Shinkansen Kyushu
Gare de Hakata → Gare de Kurume
17 minutes

Bus Nishitetsu
"JR Kurume Station" → "Nishitojinmachi"
Environ 60 minutes

15 minutes à pied

Musée de l'artisanat traditionel de Yamemore

Musée de l'artisanat traditionel de Yame

Autel bouddhique butsudan, lanternes de papier ou de pierre, papier japonais fait main, tous les produits de l'artisanat traditionnel qui font la fierté de Yame se trouvent rassemblés dans cet établissement. Vous pouvez y voir des expositions d'objets artisanaux, en acheter, assister à des démonstrations par des artisans professionnels et participer à un atelier de confection de papier japonais. Le bâtiment adjacent abrite la boutique de produits touristiques de Yame, "Tokimeki", où vous pourrez acheter toutes sortes de spécialités régionales particulières à commencer par le thé de Yame, du saké local, des toupies japonaises et autres produits faits en bambou.

  • Lucie Aidart

    Magasins d'artisanats dans la ville d'Okawa: La visite du magasin et de l’atelier des meubles étaient intéressantes, pour comprendre l’importance du bois et des meubles dans la région, ainsi que comment un artisan se renouvelle pour rester dans l’air du temps. Nous avons également découvert une technique unique de travail du bois, le kumiko, que j’ai pu tester.

    Shoubun est un restaurant véritablement unique. La cuisine est raffinée, l’ambiance est sophistiquée et le service est impeccable. J’ai beaucoup aimé ce repas, à la découverte de nouvelles saveurs et manières de cuisiner !

    Fabrique de saké Kitaya: C’était une visite très intéressante, à la découverte du processus de production du sake. La dégustation du sake fait partie de la visite et je me suis surprise à découvrir la subtilité des différences de goût des sakes, ce que je n’avais jamais remarqué auparavant !

    Matsunobu Kogei: Une visite intéressante pour découvrir la fabrique des seaux de bois traditionnels japonais. Tous ces objets du quotidien au Japon, un véritable art se découvre à nous.

  • Vincent RICCI

    Okawa, ou la "ville du meuble", prospère en tant que telle depuis environ 480 ans dans la préfecture de Fukuoka, sur l'île de Kyushu. Nous y avons donc été invités à visiter une fabrique de meubles. Une grande variété de meubles de qualité y sont confectionnés: table de cuisine, meuble de télévision, lit, canapé ou encore mobilier traditionnel japonais. La visite, très intéressante, m’aura permis d’en apprendre plus sur le processus de fabrication de ces derniers. Pour ceux qui s'intéressent au mobilier et au design japonais, je vous recommande de visiter le site.

    Le restaurant Shobun se trouve dans une petite ruelle de la ville d’Okawa qui est une maison spécialisée dans les vinaigres, une production peu connue des
    touristes étrangers. J’ai donc apprécié de pouvoir découvrir cet usage culinaire du vinaigre et en boire dans un verre comme du vin ou un jus de fruit.

    Visiter la fabrique de saké de Kitaya était génial et j'ai beaucoup appris sur cet art japonais traditionnel. On pourrait en goûter bouteilles après avoir fait le tour des installations.

    Matsunobu Kogei: A un bassin artisanal nous avons pu expérimenter la fabrication de la bassine en bois japonaise pour le bain. Ce fut une expérience unique qui m'a fait vraiment comprendre l'artisanat japonais.

15 minutes à pied

Bus Nishitetsu
"Nishitojinmachi" → "JR Kurume Station"
Environ 60 minutes

Ligne Shinkansen Kyushu
Gare de Kurume → Gare de Hakata
17 minutes

Métro de Fukuoka
Station Hakata

Station Fukuoka-kuko (Airport)
Environ 6 minutes

Aéroport de Fukuoka

  • Vincent RICCI

    Nous avons mangé dans un restaurant proposant des udons à l’aéroport de Fukuoka. J’ai pour ma part pris des udon au curry blanc populaire qui était très bon..

ANA (ANA Expericence JAPAN Fare) Afficher les détails

Aéroport international de Tokyo-Haneda

  • Lucie Aidart

    J’aime aimé découvrir et redécouvrir Tokyo, de nouvelles facettes de la ville, des coins méconnus, des temples et des ruelles. Quant à la préfecture de Fukuoka, j’ai été charmée et je reviendrais avec plaisir pour explorer la préfecture plus longtemps et notamment sa nature. J’ai beaucoup aimé découvrir les sanctuaires, les spécificités de la région, les traditions et l’histoire qui se mêlaient à la modernité.
    Pour mes moments forts, je garde un souvenir incroyable du coucher de soleil sur Tokyo et de la visite du sanctuaire de Munakata. Deux moments diamétralement opposés, mais tous deux connectés à la force de la nature.

  • Vincent RICCI

    Ce fut un séjour intéressant même. J’ai beaucoup aimé le coucher de soleil sur les hauteurs de Roppongi lors du premier jour passé à Tokyo. J’apprécie le côté moderne de Tokyo, mais également ses aspects plus traditionnels, comme on peut le voir au sanctuaire de Kanda Myojin par exemple.

    Les journées passées à Fukuoka furent très agréables. Mes parties préférées du séjour ont été la visite du sanctuaire de Munakata Taisha ainsi que la découverte du festival. J’apprécie grandement l’aspect traditionnel du Japon et j'aimerais que beaucoup d'autres voyageurs puissent découvrir également la partie historique et traditionnelle de Fukuoka ainsi que sa gastronomie.

Suggestions des voyageurs

J’étais heureuse de découvrir une nouvelle région et une nouvelle préfecture que je ne connaissais absolument pas. Il y a tellement de choses à voir et à découvrir au Japon, que même après des dizaines de voyage, et Fukuoka a une ambiance bien à elle qu’il ne faut pas rater !

Lucie Aidart
Blogueuse voyage
Pays de résidence France
  • Loisirs

    voyages, nature, randonnées, cultures, histoire, langues et traditions

  • Nombre de voyages au Japon

    Plus de 2 fois par an

Suggestions des voyageurs

Tokyo est le point de départ de la plupart des vacances au Japon pour les touristes étrangers.
Pour aller à Kyushu de Tokyo, l’avion est une option à envisager.
Dans le projet KYUSHUxTOKYO, le mélange de sanctuaires, pop culture, nature et artisanat qui nous a été proposé a été bien pensé et devrait séduire de nombreux touristes, notamment français.

Vincent RICCI
Fondateur de Dozodomo · représentant · blogueur
Pays de résidence vis à Tokyo
Pays de naissance: France
  • Loisirs

    Les voyages, l'étude des langues (le japonais)

  • Durée du séjour à Tokyo

    9 ans

Différents itinéraires pour la même zone

Partagez cette page !

Moyens de transport recommandés

Itinéraires touristiques recommandés

Autres itinéraires passionnants

Back to Top

COPYRIGHT © KYUSHU & TOKYO ALL RIGHTS RESERVED.