We use cookies to improve your online experience. For information on the cookies we use and for details on how we process your personal information, please see our cookie policy . By continuing to use our website you consent to us using cookies.
MIYAZAKI
  • TOKYO
  • MIYAZAKI

WATER TAXI CRUISE

Admirez les paysages grandioses que vous offre la baie de Tokyo, comme le Rainbow Bridge ou encore le spectacle des avions à réaction allant et venant au-dessus de l’aéroport de Haneda, puis prenez la direction de l’île d’Aoshima dans la préfecture de Miyazaki où se dresse, entouré par la mer, le sanctuaire d’Aoshima. Le voyage qu’il vous faut pour entrer en contact avec l’océan japonais.

Official Tokyo Travel Guide
https://www.gotokyo.org/fr/

Local government official website
http://www.kanko-miyazaki.jp/foreign.html

Voyageurs

  • Traveled : November 2019 Dave Brett
    Blogueur de voyages
    Pays de résidence Royaume-Uni, Londres
  • Traveled : November 2019 Kuv Ahmad
    Rédactrice freelance
    Pays de résidence Tokyo
    Pays de naissance: Royaume-Uni

Aéroport de Londres-Heathrow

ANA Rechercher les itinéraires depuis votre pays

  • Dave Brett

    Vol international ANA : C’était mon premier vol avec la compagnie aérienne ANA. J’ai été impressionné par la qualité du service : les sièges sont très confortables, au point de pouvoir étendre ses jambes, le système de divertissement est ultra haut de gamme, la cuisine japonaise servie à bord est magnifique et la sélection de boissons incroyable. Tout le service est au top, je compte voyager avec à nouveau.

Aéroport international de Tokyo-Haneda

Métropole de Tokyo

Premier jour

TOKYO

Marché extérieur de Tsukijimore

Marché extérieur de Tsukiji

Juxtaposé au marché Tsukiji, plus grand marché de produits maritimes au monde, le marché extérieur de Tsukiji forme une rue commerçante qui gère le marché de gros et possède une longue histoire depuis l’ère Taisho. Plus de 400 boutiques s’y alignent et fournissent tout ce qui concerne la gastronomie, des ingrédients frais aux ustensiles de cuisine.Le marché extérieur de Tsukiji étant privé, il conservera toujours cet emplacement, même si le marché de Tsukiji est délocalisé.

  • Dave Brett

    Marché extérieur de Tsukiji : Le marché extérieur de Tsukiji reste plus que jamais un lieu magique pour retrouver les charmes des temps anciens. Aller à Tsukiji, c’est l’occasion de découvrir toute une culture qui s’est construite autour du poisson. Le marché aux poissons a déménagé dans un autre secteur de la ville de Tokyo, mais de nombreux propriétaires de boutiques installées ici depuis des générations sont restés pour entretenir la flamme du quartier. Je recommande de venir tôt le matin pour se régaler d’un donburi (bol de riz avec accompagnements) en guise de petit déjeuner et de déguster un crabe royal ou des coquilles Saint-Jacques grillées sur place. Tsukiji est l’endroit idéal pour savourer des produits de la mer d’une fraîcheur extraordinaire et même probablement les meilleurs sushis de la ville. Alors ne manquez pas d’y faire un saut lors de votre prochain voyage à Tokyo !

  • Kuv Ahmad

    Marché extérieur de Tsukiji : J’ai été très heureuse de constater qu’il reste de très nombreuses boutiques en activité à Tsukiji. Dans une atmosphère animée et conviviale, au milieu d’une pléthore de poissons et autres produits de la mer, on trouve aussi de nombreux endroits où acheter des souvenirs ou des mets à déguster sur place. Tous les gens du marché étaient très gentils. J’ai vraiment adoré cette ambiance ! En plus, toutes les denrées en vente m’ont paru d’une qualité exceptionnelle. Un peu plus loin dans la rue, on tombe sur le sanctuaire Namiyoke Inari-jinja dans l’enceinte duquel on peut se promener librement.

15 minutes à pied

Jardin Hama-Rikyumore

Jardin Hama-Rikyu

Ce jardin qui comporte une lagune alimentée par de l'eau de mer, Shioiri-no-ike", ainsi que deux aires pour la chasse au canard, faisait fonction d'annexe du château d'Edo pour les shoguns Tokugawa à l'époque d'Edo (1603-1868). La forme qu'il a actuellement est celle qu'il avait à l'époque du 11e shogun, Tokugawa Ienari (1773-1841). Après la restauration de Meiji en 1868, il est devenu villa impériale et a été rebaptisé Hama-Rikyu."

  • Dave Brett

    Jardin Hama-Rikyu : Le jardin Hama-Rikyu est un charmant jardin japonais qui se trouve à distance de marche du marché extérieur de Tsukiji. Le visiteur qui y pénètre se retrouve transporté dans un lieu apaisant, calme et verdoyant, où il fait bon flâner le long des chemins tout en admirant les paysages pittoresques qu’offre ce jardin traditionnel japonais. Depuis l’intérieur du jardin, entouré d’arbres et d’étangs, on aperçoit les silhouettes de la ville alentour. Le contraste entre le caractère traditionnel du jardin et la modernité de la ville de Tokyo est saisissant. Pour profiter au mieux de la beauté des lieux, on pourra faire une pause et prendre part à une cérémonie du thé au sein même du parc. Ceux qui ont plutôt envie d’explorer pourront monter à bord d’une péniche de tourisme qui les amènera du jardin Hama-Rikyu jusqu’au quartier d’Asakusa.

    Déjeuner au Misuji : Le Misuji étant situé en haut d’un gratte-ciel, on a une vue dégagée sur la ville de Tokyo. Depuis le restaurant, on aperçoit même le jardin Hama-Rikyu tout en bas. Je préconise de commander leur menu déjeuner qui permet de déguster toute une variété de sushis. En s’installant au comptoir, on peut observer le travail des maîtres sushi et admirer leur prodigieuse dextérité. Entre la qualité et la fraîcheur des produits, et le spectacle offert par les maîtres sushi, c’est la garantie d’un déjeuner inoubliable !

  • Kuv Ahmad

    Jardin Hama-Rikyu : Le jardin est tellement calme que j’avais du mal à croire que je me trouvais encore en ville. La promenade était aussi agréable que paisible, et le jardin parfaitement entretenu. Le contraste entre cet oasis de paix et de verdure et les rangées de gratte-ciel tout autour était saisissant.

    Déjeuner au Misuji : Les sushis étaient d’une qualité remarquable, très savoureux et tout à fait délicieux. Qui plus est, l’ambiance était parfaite pour le déjeuner. Comme le restaurant se trouve en haut d’un gratte-ciel, on a une très belle vue depuis les grandes baies vitrées. Cela donne l’impression que la salle est immense, c’est une sensation tout à fait singulière. Nous étions entourés d’employés de bureau ; c’était très intéressant d’avoir ainsi un aperçu de leur quotidien et de pouvoir s’immiscer dans la vie du citadin tokyoïte le temps d’un déjeuner.

Train
13 minutes

Péniche de tourisme (ligne Asakusa-Odaiba)more

Visites recommandées

Péniche de tourisme (ligne Asakusa-Odaiba)

Les visiteurs pourront profiter d’une descente du fleuve Sumida-gawa d’Asakusa (Sumidakuyakushomae ou Sensoji Nitenmonmae) à Odaiba en passant sous le Rainbow Bridge.
La vue panoramique à 360 degrés depuis le pont supérieur permettra d’admirer de nombreux sites touristiques tels que la tour Tokyo Skytree®, les ponts qui enjambent le fleuve Sumida-gawa ainsi que la nouvelle attraction : le marché de Toyosu.

  • Dave Brett

    Péniche de tourisme (ligne Asakusa-Odaiba) : Pourquoi ne pas faire un tour sur la superbe péniche qui relie le jardin Hama-Rikyu à Asakusa et Odaiba ? C’est un excellent moyen non seulement pour se déplacer entre les différents secteurs de Tokyo, mais aussi pour observer la ville sous différents angles. Les moyens de transport font partie intégrante des joies du voyage. C'est un des points fort de Tokyo, qui dispose d'une variété quasi infinie d'options de transport pour la plus grande joie des voyageurs. Les nombreux ponts sous lesquels passe la péniche font partie des temps forts du parcours, sans oublier les vues spectaculaires sur la tour Tokyo Skytree®. Ces courts trajets en bateau sont le meilleur moyen de se déplacer entre Asakusa, le jardin Hama-Rikyu et Odaiba ; je recommande vivement aux voyageurs de se renseigner sur les possibilités offertes par la compagnie Tokyo Cruise Ship.

    Dîner au Gonpachi Odaiba : J'étais impatient à l’idée de dîner au Gonpachi Odaiba, car cet établissement du groupe Gonpachi est régulièrement utilisé pour des tournages de films et fréquenté par de nombreuses célébrités. Depuis mon siège, je pouvais admirer la vue nocturne imprenable sur la ville qui confère au lieu une ambiance tout à fait spéciale. Le poisson grillé et la viande cuite au barbecue à la façon des izakaya (bistros à la japonaise) ont su s’accorder parfaitement avec une bière bien fraîche !

  • Kuv Ahmad

    Dîner au Gonpachi Odaiba : Les plats servis dans ce restaurant étaient sublimes et révélateurs de l’excellence de la cuisine japonaise sous toutes ses facettes. Tout était si bon et juteux. La taille des portions servies dans le cadre du menu était parfaite et la qualité de l’ensemble exceptionnelle.

    Péniche de tourisme (ligne Asakusa-Odaiba) : C’est un excellent moyen de faire le tour de Tokyo. C’est également une activité parfaite pour passer un après-midi paisible et relaxant à bord d’un bateau tout en bénéficiant d’une vue d’ensemble de la ville de Tokyo. La péniche est moderne et dans un état impeccable, la zone salon avec places assises est très chic et parfaite pour se prélasser tranquillement. Les panoramas sur la ville vue du fleuve sont spectaculaires. C’est vraiment une activité que je recommanderai à tous mes amis. Il n'y a pas de meilleur moyen d'avoir un aperçu aussi complet de toute la ville de Tokyo.

Métropole de Tokyo

Deuxième jour

KYUSHU(MIYAZAKI)

Aéroport international de Tokyo-Haneda

ANA (ANA Japan Explorer Pass) Afficher les détails

  • Dave Brett

    Vol domestique ANA : Les formalités pour les vols domestiques ANA sont très simples. Aussi, les procédures d’enregistrement et d'embarquement sont très rapides et on ne passe au final que peu de temps dans l'aéroport. Toutes les préfectures du Kyushu sont accessibles par avion, ce qui permet d’économiser un temps précieux sur la durée d’un voyage.

  • Kuv Ahmad

    Vol domestique ANA : Tout s’est déroulé sans le moindre accroc et les vols étaient à l’heure. L’enregistrement de même que les autres formalités étaient très simples et rapides. L’enregistrement électronique est très pratique. L’embarquement fut tout aussi rapide, le vol était très confortable, le service excellent et le personnel aux petits soins.

Aéroport Aso Kumamotomore

Aéroport Aso Kumamoto

Situé à 20 km à l'est du centre-ville de Kumamoto, l'aéroport de Kumamoto est à cheval sur les communes de Mashiki-machi (Kamimashiki-gun), Kikuyo-machi (Kikuchi-gun), Ozu-machi (Kikuchi-gun) et Nishihara-mura (Aso-gun), situées sur le plateau de Takayubaru, dans la partie ouest de la chaîne de montagnes bordant le cratère du mont Aso. Aux environs de l'aéroport, les habitations sont peu nombreuses, contrairement aux champs, aux parcours de golfs ou aux arbres. A l'est s'élèvent les fumées volcaniques du mont Aso, et à l'ouest un magnifique site empli des merveilles de la nature permet d'observer Unzen.

Bus express
120 minutes

Bus
20 minutes

  • Dave Brett

    Déjeuner à l’Hotel Takachiho : On y déguste une magnifique cuisine du Kyushu tout en profitant de la vue grandiose sur les gorges environnantes. Le repas a été merveilleux. Il était préparé à partir de produits locaux de première fraîcheur. Le plat que j’ai préféré était le poulet nanban, une recette de poulet frit originaire de Miyazaki, servi avec une sauce tartare délicatement sucrée. C’est un vrai régal, à goûter absolument si vous visitez la préfecture de Miyazaki !

  • Kuv Ahmad

    Déjeuner à l’Hotel Takachiho : Le déjeuner était fantastique ! Tout était excellent et en quantité plus que suffisante pour se rassasier. Le poulet nanban était particulièrement délicieux. La chambre était spacieuse, avec une très jolie vue.

Gorges de Takachihomore

Gorges de Takachiho

L'érosion des coulées pyroclastiques rejetées par le mont Aso puis solidifiées tout au long des âges a donné naissance à ces gorges abruptes. Elles font aujourd'hui partie d'un parc quasi national. La chute d'eau de Manai symbolise à elle seule ces gorges avec ses paysages splendides, notamment lors du reverdissement printanier et du changement de couleur des feuilles en automne. Les bateaux de location rencontrent un franc succès (30 minutes par embarcation).

  • Dave Brett

    Gorges de Takachiho : Takachiho est une ville charmante située dans la partie nord de la préfecture de Miyazaki, et c’est une étape parfaite pour tous ceux qui veulent louer une voiture et découvrir Miyazaki. Le charme principal de Takachiho réside dans ses paysages naturels à couper le souffle que l’on peut explorer à pied. On peut également s’enfoncer un peu plus profondément dans les gorges en empruntant un bateau jusqu’à atteindre la chute d'eau de Manai. Pour profiter au maximum de ce secteur, mon conseil est d’y passer une nuit et de prendre le temps de l’exploration.

    Train de tourisme de la ligne Amaterasu : Voilà encore une activité attrayante de Takachiho ! À bord d’un train de cette charmante ligne de chemin de fer qui circule en pleine nature, le passager peut admirer les paysages environnants où se succèdent montagnes, champs de riz et vallées. Le trajet est un véritable régal ! On peut même enfiler une tenue d’agent de la compagnie de chemin de fer et se prendre pour le conducteur d’un jour.

    Amanoyasu-kawara : C’est parti pour une petite promenade le long du lit de la rivière ! Le sanctuaire se trouve à l’intérieur d’une grotte. Selon la mythologie japonaise, c'est ici que les dieux se concertèrent au sujet d’Amaterasu Omikami (la déesse japonaise du soleil) après que celle-ci était allée se terrer dans une grotte. Ce lieu est considéré comme l’un des berceaux de la mythologie japonaise.

    Dîner au restaurant Nagomi : Le voyageur qui se rend dans le Kyushu avec l’intention de déguster sa délicieuse viande de bœuf doit impérativement essayer l’incomparable bœuf de Miyazaki. Pour cela, ma recommandation est le Restaurant Nagomi où le bœuf de Takachiho figure à la carte. Leur filet de bœuf en particulier est à ne pas manquer ! La viande que sert le Restaurant Nagomi est absolument succulente et fond sur le palais à chaque bouchée. Un endroit incontournable si l’on visite Takachiho !

    Danse yokagura de Takachiho : Après le dîner, on peut se rendre au sanctuaire Takachiho-jinja pour assister à une représentation de danse yokagura de Takachiho qui dure environ une heure. Quatre danses kagura parmi les trente-trois du répertoire sont présentées chaque soir. Les danses traditionnelles données ici sont spécifiques à la région de Miyazaki et attirent de nombreux visiteurs.

  • Kuv Ahmad

    Gorges de Takachiho : Le site est vraiment magnifique, avec des paysages splendides. La beauté des gorges est envoûtante, si bien que l’on se croirait à l’intérieur d’un tableau. De nombreux visiteurs choisissent de visiter les lieux à bord d’un bateau qui longe les gorges. Mais les sentiers de marche sont aussi très faciles d’accès et on peut les emprunter sans la moindre difficulté. Le site est constellé de points de vue où prendre des photos tout bonnement incroyables. Les gorges sont bien sûr magnifiques, mais on peut en dire tout autant de la rivière, des ponts et des formations rocheuses. Le site tout entier est superbe et je ne manquerai pas d’encourager tous mes amis à venir le visiter s’ils sont de passage dans la région.

    Train de tourisme de la ligne Amaterasu : Cette ligne de chemin de fer est parsemée de paysages grandioses. Les panoramas visibles depuis le train sont magnifiques et matière à prendre des photos absolument fabuleuses. Le conducteur du train était adorable et a contribué à rendre ce moment encore plus agréable.

    Dîner au Restaurant Nagomi : La cuisine était délicieuse. La viande est arrivée encore crépitante, servie dans des assiettes en fonte tout droit tirées du feu, et elle était succulente. Les saveurs de la cuisine étaient sublimées par les différentes sauces proposées en accompagnement. L’atmosphère du restaurant était impeccable, un peu chic de prime abord, avec un plafond très haut, mais en fait plutôt décontractée.

    Danse yokagura de Takachiho : Le spectacle m’a fait passer un moment très agréable. C’est peut-être un peu difficile de suivre le déroulement de l’histoire si l’on n’a personne pour nous donner des explications, mais cela reste très amusant d’observer le public venu en nombre, tout entier absorbé par ce qui se passe sur scène et captivé par le développement de l‘intrigue.

Bus
80 minutes

Train (JR)
90 minutes

Bus
60 minutes

Troisième jour

  • Dave Brett

    Atelier de peinture sur masque de kagura : C’est très amusant de peindre soi-même un masque de kagura. Dans les danses yokagura de Takachiho, les masques que portent les danseurs sont tous peints à la main et jouent un rôle très important. Au cours de cet atelier, les participants sont invités à décorer par eux-mêmes un masque qu’ils pourront emporter avec eux et qui ne manquera pas de devenir un précieux souvenir de Miyazaki.

    Déjeuner au Yokoidokoro Shiibaya : Le village de Shiiba, entouré de paysages grandioses, exhale le doux parfum d’une époque lointaine. On y trouve un petit restaurant cosy appelé Yokoidokoro Shiibaya. C'est un établissement tout à fait local, dans lequel le sympathique propriétaire sélectionne les meilleures viandes et poissons de la région pour ses clients.

  • Kuv Ahmad

    Atelier de peinture sur masque de kagura : Une activité parfaite pour passer une bonne matinée de détente. Je me suis vraiment bien amusée pendant cet atelier. L’exercice s’est révélé nettement plus difficile qu’il n’y paraissait de prime abord, mais j’ai vraiment passé un très bon moment à peindre mon masque. Cette petite séance créative était formidable !

    Déjeuner au Yokoidokoro Shiibaya : Ce restaurant est l’endroit parfait pour venir en famille. La cuisine était vraiment fantastique, la qualité des plats exceptionnelle. Les champignons shiitake, comme tous les autres ingrédients, étaient d’une fraîcheur remarquable et la viande tellement juteuse. Le dessert, avec sa texture délicieusement crémeuse, était lui aussi un régal ! C’était un déjeuner excellent sous tout rapport.

hôtel-restaurant Ichimoku Isso

  • Dave Brett

    Dîner à l’hôtel-restaurant Ichimoku Isso : Le buffet proposé au dîner était rien moins que fastueux. C’est bien agréable de se détendre ainsi toute une soirée, en dégustant un délicieux repas puis en se délassant dans un bain thermal. Ici, on sert une grande variété de spécialités et de boissons locales de la préfecture de Miyazaki. Vous pourrez savourer à satiété tout ce qui vous fera plaisir, du bœuf de Miyazaki au poulet nanban en passant par des sushis.

  • Kuv Ahmad

    Dîner à l’hôtel-restaurant Ichimoku Isso : Le buffet que propose ce restaurant au dîner vaut vraiment le détour. Il y a un choix incroyable de plats, parmi lesquels du poulet nanban qui était absolument délicieux. Les sashimis n’étaient pas en reste et d’une fraîcheur incomparable. Si mon appétit me l’avait permis, j’aurais voulu tout goûter ! J’ai également beaucoup apprécié le bar en libre-service qui permet de prendre ce dont on a envie. L’endroit est particulièrement adapté pour des repas en groupe. Ça m’a donné envie de revenir avec plein d’amis pour profiter avec eux de toutes les boissons proposées.

Quatrième jour

hôtel-restaurant Ichimoku Isso

Sanctuaire Udo-jingumore

Sanctuaire Udo-jingu

Perché dans des falaises surplombant la mer de Hyuga, ce sanctuaire possède l'une des architectures les plus orginales du Japon, notamment son bâtiment principal qui se trouve dans une grotte. Il aiderait les personnes qui le visitent à trouver l'âme sœur, à accoucher sans problème, et à élever leurs enfants. Devant le bâtiment principal se trouve une célèbre attraction consistant à lancer des boules du bonheur" sur un rocher surmonté d'un creux. Si la boule atterrit dans cette cavité, votre souhait est exaucé. Ce sanctuaire est présent dans le Guide vert Michelin Japon (1 étoile)."

  • Dave Brett

    Sanctuaire Udo-jingu : Les sentiers côtiers qui mènent au sanctuaire offrent des panoramas sensationnels. Le contraste entre le bleu du ciel et de la mer et le rouge vermillon des portiques torii est saisissant. Dans une grotte aux allures mystiques qui fait face à la mer de Hyuga se détachent les couleurs vives du bâtiment principal du sanctuaire, lui aussi laqué de rouge vermillon. On raconte que c’est à cet endroit que serait née la divinité principale des lieux.

    Déjeuner au Hattoritei : Je recommande vivement de déjeuner au restaurant Hattoritei, établi tout près du château d'Obi dans l’ancienne résidence rénovée d’un riche marchand. On peut y manger en s’adonnant à la contemplation d’un paisible jardin. Le menu est constitué de plats de la cuisine locale, avec des nouilles soba, des légumes et des fruits de saison. C’est un endroit parfait pour se plonger dans l’ambiance de la région.

  • Kuv Ahmad

    Sanctuaire Udo-jingu : La beauté des lieux est digne d’un tableau. Je crois pouvoir dire que ça a été mon coup de cœur de ce voyage. La vue de ce sanctuaire qui fait face à la mer, dans un environnement magnifique, m’a littéralement coupé le souffle et subjuguée par sa beauté. Le beau temps était de mon côté ce jour-là, mais je suis certaine que d’autres circonstances subliment tout autant ce paysage, chacune à leur manière. Le visiteur est invité à pratiquer un rituel qui consiste à faire un vœu en jetant une petite boule appelée undama, ou encore à découvrir les vieilles légendes attachées au sanctuaire. Tout cela permet de bien s’imprégner de la longue histoire du lieu.

    Déjeuner au Hattoritei : C’est un très joli endroit pour déjeuner, avec une belle vue sur un jardin entretenu avec soin. La cuisine était exquise, j’ai particulièrement aimé leur chirashi-zushi (bol de riz à sushi garni). Les aubergines grillées, servies avec du miso, se sont également révélé une excellente surprise. Les plats étaient magnifiquement présentés, la vue superbe, tout était parfait !

Bus
60 minutes

Château d'Obimore

Château d'Obi

Cette ville sous le château dirigée par le clan Obi a prospéré durant l'époque d'Edo. Ses paysages composés de maisons de guerriers et de murs de pierres lui ont valu d'être surnommée la Kyoto du Kyushu". Outre la visite des vestiges du château d'Obi, la région propose de nombreuses attractions telles qu'une initiation à une forme unique de tir à l'arc appelée Shihanmato, ou encore des spécialités culinaires comme les croquettes Obiten et les omelettes Atsuyaki Tamago. Des vélos de location sont disponible au centre d'information, bien pratiques pour aller se promener."

  • Dave Brett

    Château d'Obi, visite à pied de la ville basse : J’ai pris part à une visite guidée pédestre des alentours du château d'Obi qui permet de découvrir les charmes de la vieille ville. J’ai aussi exploré le site du château et il y a même un endroit où l’on peut se déguiser en samouraï des temps jadis pour se faire prendre en photo ! On peut également faire du shopping et acheter des produits locaux ou de l'artisanat de Miyazaki que l’on ne trouve nulle part ailleurs.

  • Kuv Ahmad

    Château d'Obi, visite à pied de la ville basse : Le soleil était au rendez-vous et la visite du château et de ses environs a été très agréable. Il y a toutes sortes de boutiques, toutes plus attrayantes les unes que les autres. Seules les ruines du château subsistent à ce jour, mais grâce aux explications du guide, on parvenait bien à s'imaginer à quoi le site pouvait ressembler à l’époque, et la visite fut très instructive. Après nous être promenés sur le site du château, nous avons bu un thé dans un café, fait halte dans un magasin de kimonos puis fait le tour des boutiques, qui proposaient plein d’articles intéressants.

Train (JR)
40 minutes

Sanctuaire Aoshima-jinjamore

Visites recommandées

Sanctuaire Aoshima-jinja

Ce sanctuaire se trouve sur une île de 1,5 km de circonférence, entourée d'une surprenante formation rocheuse appelée "la planche à laver du diable". La présence de plantes tropicales et subtropicales poussant en grand nombre apporte un contraste saisissant d'un Japon à l'atmosphère tropicale véritablement unique. Théâtre d'une histoire d'amour entre Umisachihiko et la princesse Toyotama selon la mythologie japonaise, il est dit favoriser les accouchements sans problème et la rencontre de l'âme sœur. Il figure dans le Guide vert Michelin Japon (2 étoiles).

  • Dave Brett

    Sanctuaire Aoshima-jinja : Le sanctuaire Aoshima-jinja est situé au milieu de l’île d’Aoshima ; c’est l’endroit rêvé pour se promener à l’heure du coucher de soleil et admirer les paysages enchanteurs. Marcher sur la plage en profitant de l’air pur est un vrai moment de bonheur. Pour atteindre Aoshima et son sanctuaire, il suffit de traverser un pont depuis le rivage.

  • Kuv Ahmad

    Sanctuaire Aoshima-jinja : La petite marche jusqu’au sanctuaire sur l’île d’Aoshima a été l’occasion de prendre un grand bol d’air pur. Quand on aperçoit le portique torii se dressant sur la plage, on est saisi par l’aura grandiose qui se dégage de ce paysage à nul autre pareil. On ressent une certaine excitation à l’idée de ce qui nous attend au-delà. Quand on atteint le sanctuaire et que l’on peut le voir de plus près, on comprend tout le soin qui est porté à l’entretien du bâtiment. J’ai beaucoup aimé comment on peut faire des prières en lien avec différents aspects de la vie quotidienne. Quelle surprise également de découvrir qu’il existe un tunnel menant au cœur de la forêt et à un autre bâtiment du sanctuaire ! C'était vraiment magique !

Bus
30 minutes

Aéroport Bougainvillea Miyazakimore

Aéroport Bougainvillea Miyazaki

Véritable porte d'accès aérienne de la préfecture de Miyazaki, cet aéroport dispose de 5 lignes domestiques (chaque semaine : 18 allers-retours pour Tokyo, 11 allers-retours pour Osaka, 3 allers-retours pour Nagoya, 1 aller-retour pour Okinawa, 13 allers-retour pour Fukuoka) et de 3 lignes internationales (chaque semaine : 3 allers-retours pour Séoul, 2 allers-retours pour Taipei, 2 allers-retour pour Hong Kong). L'intérieur est orné de bougainvilléas, de palmiers de Californie et d'autres végétaux rappelant les pays tropicaux pour accueillir les voyageurs. On y trouve également des restaurants et des boutiques proposant de nombreux plats et cadeaux-souvenirs typiques de la préfecture de Miyazaki. Le Wi-Fi est disponible gratuitement. Enfin, l'aéroport est facile d'accès puisque situé à une dizaine de minutes en train depuis la gare JR de Miyazaki.
*Les données concernant les lignes aériennes datent d'avril 2017.

ANA (ANA Japan Explorer Pass) Afficher les détails

Aéroport international de Tokyo-Haneda

  • Dave Brett
  • Kuv Ahmad

    La journée de visites à Tokyo était bien remplie et m’a permis de découvrir de nombreux points d’intérêt de la ville. Le tempo était parfait et c’est tout à fait le genre de programmes que je recommanderais à un ami qui visiterait le Japon pour la première fois. J’ai pu voir plein de choses, mais je ne me suis jamais sentie pressée par le temps. La croisière était très plaisante et relaxante et c’était un excellent moyen d’observer la ville de Tokyo toute entière depuis le fleuve. Le voyage de Tokyo jusqu’à Miyazaki a été aussi simple que rapide. À Miyazaki, le contraste entre mer et montagne était éblouissant et j’ai le sentiment d’avoir eu un bon aperçu de tout ce que cette préfecture a de merveilleux. Le séjour était un véritable concentré d’activités et de visites que l’on ne peut faire nulle part ailleurs. Un superbe voyage du début à la fin !

Suggestions des voyageurs

Ce superbe voyage parfaitement équilibré est une invitation à découvrir deux facettes complètement différentes du Japon. L’itinéraire à Tokyo était un sans-faute et m’a permis de voir plein de choses ! Le rythme était idéal pour profiter pleinement des diverses facettes de la ville, de son histoire, de sa culture et de sa gastronomie. Pour rejoindre la préfecture de Miyazaki, le trajet jusqu’au Kyushu s’effectue en avion avec un vol domestique, ce qui permet de gagner énormément de temps par rapport à d’autres modes de transport. Il y a tant à voir et à faire à Miyazaki, des gorges de Takachiho, avec leurs paysages naturels magnifiques et leurs danses traditionnelles, jusqu’à l’île d’Aoshima qui abrite un sanctuaire unique en son genre et des plages d’une beauté à couper le souffle, le séjour était vraiment fantastique. En résumé, c’est un splendide voyage qui permet de profiter pleinement de deux facettes totalement différentes du Japon.

Dave Brett
Blogueur de voyages
Pays de résidence Royaume-Uni, Londres
  • Loisirs

    Les voyages d’aventure

  • Nombre de voyages au Japon

    4 voyages

Suggestions des voyageurs

Ce superbe voyage parfaitement équilibré est une invitation à découvrir deux facettes complètement différentes du Japon. L’itinéraire à Tokyo était un sans-faute et m’a permis de voir plein de choses ! Le rythme était idéal pour profiter pleinement des diverses facettes de la ville, de son histoire, de sa culture et de sa gastronomie. Pour rejoindre la préfecture de Miyazaki, le trajet jusqu’au Kyushu s’effectue en avion avec un vol domestique, ce qui permet de gagner énormément de temps par rapport à d’autres modes de transport. Il y a tant à voir et à faire à Miyazaki, des gorges de Takachiho, avec leurs paysages naturels magnifiques et leurs danses traditionnelles, jusqu’à l’île d’Aoshima qui abrite un sanctuaire unique en son genre et des plages d’une beauté à couper le souffle, le séjour était vraiment fantastique. En résumé, c’est un splendide voyage qui permet de profiter pleinement de deux facettes totalement différentes du Japon.

Kuv Ahmad
Rédactrice freelance
Pays de résidence Tokyo
Pays de naissance: Royaume-Uni
  • Loisirs

    La lecture, les restaurants, le shopping, le cinéma, la musique

  • Durée du séjour à Tokyo

    5 ans

Différents itinéraires pour la même zone

Partagez cette page !

Moyens de transport recommandés

Itinéraires touristiques recommandés

Autres itinéraires passionnants

Back to Top

COPYRIGHT © KYUSHU × TOKYO ALL RIGHTS RESERVED.