We use cookies to improve your online experience. For information on the cookies we use and for details on how we process your personal information, please see our cookie policy . By continuing to use our website you consent to us using cookies.
OITA
  • TOKYO
  • OITA

THE GLINT OF LIGHTS ON THE WATER

Montez à bord d’un bateau-bus sur le fleuve Sumida-gawa et admirez les lumières de la ville de Tokyo. Rendez-vous ensuite à la source thermale Hita Onsen, célèbre pour ses dîners en bateau et sa pêche au cormoran. Un voyage fantastique à la lueur des lumières qui scintillent à la surface de l’eau.

Official Tokyo Travel Guide
https://www.gotokyo.org/fr/

Local government official website
http://www.onsen-oita.fr/

Voyageurs

  • Traveled : November 2017 Suze Renner
    Médias
    Pays de résidence Royaume-Uni
  • Traveled : November 2017 Kuv
    Chroniqueuse pour un site de voyage
    Pays de résidence Tokyo
    Pays de naissance: Royaume-Uni

Aéroport de Londres-Heathrow

ANA212 Rechercher les itinéraires depuis votre pays

  • Suze Renner

    Le vol ANA de Londres-Heathrow à l’aéroport de Haneda s’est déroulé sans encombre. Le personnel était très sympathique et prévenant. Les repas servis à bord étaient copieux et nous avions accès à une belle sélection de films et de divertissements.

Aéroport international de Tokyo-Haneda

Métropole de Tokyo

Premier jour

TOKYO

Jardin Hama-Rikyumore

Jardin Hama-Rikyu

Ce jardin qui comporte une lagune alimentée par de l'eau de mer, Shioiri-no-ike", ainsi que deux aires pour la chasse au canard, faisait fonction d'annexe du château d'Edo pour les shoguns Tokugawa à l'époque d'Edo (1603-1868). La forme qu'il a actuellement est celle qu'il avait à l'époque du 11e shogun, Tokugawa Ienari (1773-1841). Après la restauration de Meiji en 1868, il est devenu villa impériale et a été rebaptisé Hama-Rikyu."

  • Suze Renner

    Le jardin Hama-Rikyu est situé en plein cœur de Tokyo et forme une véritable oasis de nature entourée d’immenses gratte-ciel. Il est magnifiquement aménagé avec, par exemple, un pavillon de thé construit au milieu d’un étang. Parmi les plantes qui s’y trouvent, on remarquera des cerisiers à la floraison tardive et de très jolis camélias.

  • Kuv

    Le jardin Hama-Rikyu est situé en plein cœur du centre très animé de Tokyo. Il offre un contraste saisissant avec les immeubles en béton environnants. Les éléments magnifiquement aménagés du jardin et la riche diversité des plantes et des fleurs rendent la promenade somptueuse. Le site vaut le coup d’œil tout au long de l’année depuis l’entrée jusqu’aux magnifiques pavillons de thé.

Ligne Toei Oedo
Shiodome → Akabanebashi
16 minutes / 180 yens

A environ 5 minutes de la sortie Akabanebashi de la station de métro Akabanebashi

Tofuya Ukaimore

Tofuya Ukai

Le restaurant Tokyo Shiba Tofuya Ukai est un bel exemple d’architecture traditionnelle japonaise et d’une culture culinaire remontant à l’époque d’Edo.
Le restaurant, un fleuron de l’architecture nippone, est situé dans un jardin japonais de 6 600 m² au pied de la tour de Tokyo. Dans cet espace enrichi par une longue histoire, les visiteurs pourront admirer le jardin calme et très bien mis en valeur tout au long de l’année tout en dégustant des menus gastronomiques kaiseki de saison. Ils pourront notamment goûter aux spécialités au tofu, le Tosui-tofu et l’Age-dengaku.

  • Suze Renner

    Le Tokyo Shiba Tofuya Ukai est un restaurant construit dans un magnifique jardin situé juste à côté de la tour de Tokyo. Nous avons été invités à déguster divers plats délicieux au tofu assis dans une salle traditionnelle privée recouverte de tatamis.

    La tour de Tokyo attire inévitablement le regard avec sa couleur orange très lumineuse. À travers les fenêtres de la plate-forme panoramique, nous avons admiré un sanctuaire et les magnifiques couleurs d’automne des arbres.

  • Kuv

    Le restaurant Tokyo Shiba Tofuya Ukai est l’un des plus beaux endroits de Tokyo. Bien que situé très près du quartier résidentiel chic d’Azabu-juban, ce lieu vous surprendra et vous donnera le sentiment d’avoir découvert un endroit secret. Comme son nom l’indique, ce restaurant propose des plats au tofu qui changent tout au long de l’année en fonction des saisons. Le service était impeccable et rendait le souvenir de ce repas, que nous avons dégusté en admirant le magnifique jardin, encore plus inoubliable.

    La tour de Tokyo est l’un des symboles de la ville. Elle parvient à imposer sa présence bien qu’elle soit entourée d’immeubles. J’y ai passé un très bel après-midi à admirer la ville qui s’étendait jusqu’à l’horizon. Il y avait même une petite fenêtre aménagée dans le sol pour pouvoir contempler le pied de la tour. Vous trouverez également à l’intérieur un café et un bar qui vous permettront de profiter du paysage tout en sirotant une boisson.

Lignes Toei Oedo et Asakusa
Akabanebashi → Asakusa
Environ 15 minutes / 220 yens

  • Suze Renner

    Asakusa est l’un des lieux les plus populaires auprès des touristes visitant Tokyo. En y allant moi-même, j’ai rapidement compris pourquoi. Ce quartier contient plusieurs temples et sanctuaires très impressionnants et permet aux visiteurs d’approfondir leur compréhension de la culture japonaise. La vue du haut du centre culturel et touristique d’Asakusa, situé en face de la porte Kaminarimon, vaut également le détour.

  • Kuv

    Asakusa est un quartier qui a su conserver son atmosphère d’autrefois. Un des lieux emblématiques du quartier est le temple Senso-ji avec sa lanterne géante rouge très appréciée des touristes qui aiment la prendre en photo. Après avoir traversé la porte Kaminari-mon, les visiteurs sont invités à remonter l’allée commerçante Nakamise-dori qui accueille de nombreuses boutiques proposant, notamment, des objets d’artisanat traditionnel, des souvenirs et des spécialités culinaires.

A environ 3 minutes à pied de la station Asakusa

Péniches de tourisme Tokyo Cruisemore

Visites recommandées

Péniches de tourisme Tokyo Cruise

Tokyo Cruise propose aux touristes de visiter Tokyo depuis le fleuve Sumida-gawa au cours d’un tour en péniche d’environ 40 minutes. Les voyageurs pourront profiter des explications d’un guide leur présentant des ponts à la forme et aux couleurs insolites, tels que les ponts Azumabashi et Kiyosubashi, avant de voir apparaître devant leurs yeux le port de Tokyo en constante transformation. Ces péniches sont un moyen original de découvrir les charmes de l’ancienne Edo et la modernité du Tokyo actuel.

  • Suze Renner

    La navette fluviale sur laquelle nous avons embarqué nous a fait passer sous une douzaine de ponts. C’est de l’arrière du pont extérieur de la navette que l’on peut prendre les meilleures photos. Le Rainbow Bridge vu de nuit était tout bonnement magnifique.

  • Kuv

    Cette promenade sur le fleuve Sumida-gawa est un très bon moyen d’admirer la ville de Tokyo tout en se relaxant. L’embarcadère d’Asakusa est facile à trouver et est très bien indiqué en anglais. En automne et en hiver, les ponts en dessous desquels passent les bateaux se parent de différentes couleurs pour le plus grand plaisir des touristes qui aiment les immortaliser sur leurs photos. Les bateaux eux-mêmes sont très beaux et lumineux avec leurs nombreuses fenêtres. Ce sont des embarcations plutôt classiques mais très spacieuses. À l’étage inférieur, les voyageurs pourront s’installer au bar pour se procurer quelques boissons et autres petits encas. Un espace découvert a également été aménagé à l’arrière des bateaux pour que les touristes puissent admirer la vue en sentant le vent et les embruns sur leur peau.

Environ 15 minutes

  • Suze Renner

    Le Sarashina-nunoya est un restaurant très accueillant qui sert principalement des nouilles de sarrasin soba. Cela fait plusieurs centaines d’années que ces nouilles sont fabriquées à la main dans le restaurant principal. J’ai dégusté une soupe de nouilles au canard avec un bouillon tsuyu très savoureux.

  • Kuv

    Le Sarashina-Nunoya est un restaurant japonais proposant des plats familiaux traditionnels, principalement à base de nouilles de sarrasin soba, dans lequel les clients aiment venir manger en famille. En plus d’une grande table commune, il est également possible de s’installer à des tables pour des groupes plus petits. J’ai beaucoup aimé pouvoir choisir mon menu sur une carte en anglais avec des photos. L’oyakodon (bol de riz avec viande de poulet et œuf), le tonkatsu (côtelette de porc panée) et les autres plats sont servis avec des soba. Le repas était très copieux et j’ai été bien rassasiée. Le restaurant garantit également qu’aucun additif n’est utilisé dans les préparations.

Métropole de Tokyo

Deuxième jour

KYUSHU(OITA)

Aéroport international de Tokyo-Haneda

ANA (ANA Expericence JAPAN Fare) Afficher les détails

  • Suze Renner

    Les soraben sont des boîtes repas bento que les gens achètent dans les aéroports japonais pour manger dans l’avion. Ces boîtes sont très joliment emballées et contiennent beaucoup d’aliments délicieux. C’est une belle façon de commencer la journée !

    Le vol ANA de Haneda à Oita était parfaitement à l’heure et très agréable. Le personnel de bord était gentil et m’a même offert un jus de pomme.

  • Kuv

    Le soraben (une boîte repas bento achetée à l’aéroport et dégustée dans l’avion) que j’ai mangé pour le petit déjeuner était délicieux. Le tonkatsu bien juteux et les tsukemono (légumes macérés) très frais étaient parfaits pour commencer la journée. J’étais encore une fois parfaitement rassasiée grâce à la généreuse quantité de riz.

    Le trajet de Tokyo à Oita a été très agréable. De l’enregistrement jusqu’à l’atterrissage, tout s’est déroulé sans accroc et le service ANA était irréprochable. L’aéroport de Haneda est très pratique pour trouver son vol domestique. On y trouve également de nombreux magasins proposant des souvenirs, des spécialités locales et des boissons.

Aéroport d'Oitamore

Aéroport d'Oita

Le bureau d'information situé dans la zone des départs au rez-de-chaussée (1F) permet d'obtenir, bien entendu, des renseignements sur les installations présentes dans l'aéroport, mais aussi sur le tourisme et les hébergements, ainsi que diverses assistances pour votre voyage ou vos activités professionnelles au départ de l'aéroport, comme par exemple les préparatifs nécessaires à la location d'un véhicule.
La boutique « TabiTo », située à côté du hall des départs, peut se targuer de proposer un vaste choix d'articles allant des spécialités de la préfecture mais aussi de toute l'île de Kyushu jusqu'à des souvenirs originaux uniquement en vente dans l'aéroport. On peut s'y procurer toutes sortes d'articles, tels que des produits de la mer, de fameuses pâtisseries ou des objets d'artisanat typiques d'Oita.
La superbe vue aérienne qu'offre la galerie de restaurants panoramiques sur les avions volant alentours et sur la mer majestueuse qui s'étend au loin est unique et vous plonge totalement dans l'univers du voyage. Le comptoir d'observation d'où l'on peut admirer de près les puissants avions est également très prisé des couples. Les menus préparés à partir de produits d'Oita sont très appréciés. Un vaste choix de desserts et d'alcools est proposé en plus des plats japonais, occidentaux, des sushis ou des ramen.

Bus Daiko Hokubu
Aéroport d'Oita → Gare de Nakatsu
Environ 105 minutes / 1 550 yens

Bus Daiko Hokubu
Gare de Nakatsu → Arrêt de bus Yabakei
Environ 45 minutes / 1 100 yens

  • Suze Renner

    Le Farmers Restaurant Domon Patio est l’endroit parfait pour déjeuner. Il est tenu par des femmes de la région qui nous ont préparé des plats locaux délicieux. Le jus de légumes était tellement bon que j’en ai bu trois verres ! Le repas se présentait sous forme de buffet avec un vaste choix de plats.

  • Kuv

    Le Farmers Restaurant Domon Patio propose une cuisine traditionnelle préparée avec des produits locaux sous forme de buffet. Parmi les nombreux plats disponibles, j’ai beaucoup apprécié les beignets de poulet karaage, qui sont très réputés dans la région. Je recommande également à tous de goûter à la belle sélection de jus de légumes, qui en plus d’être délicieux feront du bien à votre santé. L’ambiance est chaleureuse et on se sent tout de suite à l’aise. L’intérieur est tout en bois et très lumineux grâce aux grandes fenêtres qui donnent sur un paysage paisible.

Nakatsu Yabakeimore

Nakatsu Yabakei

Yabakei est composé de hautes falaises longeant une rivière. En plus d’un paysage à couper le souffle, les visiteurs pourront aussi profiter de nombreux sites naturels et historiques, tels que le tunnel Ao-no-domon, le temple Rakan-ji, le pont Yabakei-bashi, ou encore l’étonnant passage Sarutobisentsubokyo. En ce lieu, la beauté de la nature changeant à chaque saison est également à ne pas manquer.

  • Suze Renner

    Nakatsu Yabakei est traversé par une piste cyclable construite sur une ancienne voie ferrée. Le vélo que j’ai loué était équipé d’une selle rembourrée, ce qui le rendait très confortable. À cause de la forte pluie, je n’ai pu faire que 15 minutes de promenade à vélo, mais c’est vraiment une activité que je conseille à tous les amoureux de la nature ou aux amateurs de sport.

  • Kuv

    L’atmosphère aux alentours de Nakatsu Yabakei rendra vos promenades inoubliables. Mais plutôt qu’une marche à pied, je pense que le chemin menant au pont Yabakei-bashi est encore plus plaisant à faire sur l'un des nombreux types de vélo disponibles en location. Ce chemin est très agréable et vous vous sentirez obligés de vous arrêter maintes fois pour prendre des photos des paysages exceptionnels.

Bus Daiko Hokubu
Arrêt de bus Yabakei → Hita
Environ 55 minutes / 1 150 yens

  • Suze Renner

    Mameda est un quartier connu pour ses anciennes maisons de commerçants et la tradition marchande qui y subsiste encore aujourd’hui. C’est un endroit plein de lieux insolites que vous voudrez à coup sûr visiter, tels que le musée de la fabrique de saké Kuncho, où il est possible de goûter à des sakés de très bonne qualité, ou encore la petite boutique de créateurs Areas.

  • Kuv

    J’ai beaucoup aimé ma promenade dans le vieux quartier Mameda. Les bâtiments anciens vous replongeront dans une époque passée. La boutique Hita Shouyu nous a réservé une incroyable surprise. Le propriétaire, qui collectionne les poupées japonaises, a aménagé un véritable musée de poupées traditionnelles, appelées Hina ningyo, à l’arrière de sa boutique.
    La sauce de soja qu’il vendait avait par ailleurs un goût très raffiné, à la fois parfumé et sucré. Vous y trouverez de nombreuses variétés de cette sauce.

A pied
Hita → Hita Onsen
Environ 15 minutes

Sources Hita Onsenmore

Visites recommandées

Sources Hita Onsen

Hita a été surnommé le « village de l’eau » pour ses nombreuses sources et ses magnifiques paysages bordant les rivières. Après avoir profité des sources chaudes, les visiteurs seront invités à se vêtir d’un yukata (kimono d’été) et à déguster un délicieux repas dans l'un des bateaux restaurants. La ville a prospéré à l’époque d’Edo en étant directement sous le contrôle du shogunat, le gouvernement militaire. Les ruelles d’époque sont encore visibles aujourd’hui. Le quartier de Mameda à Hita, surnommé « la petite Kyoto du Kyushu », ne laissera pas les visiteurs indifférents.

Hina-no-sato Sanyokan

  • Suze Renner

    Le Hita Onsen Hina-no-sato Sanyokan est une auberge très propre et idéalement située. Des bains de sources chaudes naturelles sont disponibles au 2e étage et permettent aux clients de se baigner en regardant la rivière. J’ai dormi dans une chambre traditionnelle de style japonais : elle était très confortable et j’ai trouvé cela très amusant.

  • Kuv

    L’auberge Hina-no-sato Sanyokan, située au bord de la rivière à Hita Onsen, propose de vastes chambres traditionnelles de style japonais. J’ai été surprise par le confort des futons posés à même le sol. La salle de bain dans les chambres est plutôt sommaire, mais cela s’explique par le fait que la plupart des clients vont prendre des bains très relaxants dans la source chaude naturelle disponible dans l’auberge. La direction met par ailleurs à votre disposition de nombreux produits de toilette tels que des soins pour cheveux ou des brosses. En plus du bain en intérieur, les clients peuvent également profiter du bain en plein air, qui est l’endroit parfait pour se réveiller en douceur le matin ou se détendre avant de se coucher. Le petit déjeuner était de style traditionnel japonais avec différents poissons et des légumes macérés tsukemono. Il y avait également du riz et de la soupe miso en libre-service à un buffet.

Troisième jour

Hina-no-sato Sanyokan

A pied
Hita Onsen → Gare de Hita
Environ 15 minutes

Ligne principale JR Kyudai
Hita → Bungo-Nakamura
Environ 46 minutes / 740 yens

Bus Hita
Gare de Bungo-Nakamura → Arrêt de bus Kuju Tozan Road
Environ 30 à 50 minutes / 940 yens

Région de Kujumore

Région de Kuju

Cette région contient un nombre important de sites naturels de toute beauté, notamment de magnifiques prairies et des sites inscrits à la Convention de Ramsar, tels que les plaines humides de Bogatsuru et de Tadewara. Les prairies de Kuju sont entretenues par la population locale qui fait en sorte qu’aucun arbre ne pousse sur ces espaces. Chaque année au mois de mars a lieu un brûlage pastoral qui permet de conserver ces magnifiques paysages.
La chaîne de montagnes de Kuju est surnommée le toit du Kyushu. Son plus haut sommet, le mont Nakadake, qui culmine à 1 700 mètres d’altitude, est également la plus haute montagne de l’île principale du Kyushu.

  • Suze Renner

    Je recommande de visiter le mont Kuju en mai, lorsqu’il est recouvert d’azalées, ou en octobre quand l’automne colore les feuilles des arbres. Nous nous sommes arrêtés à l’office de tourisme de Chojabaru où nous avons rencontré un responsable qui nous a guidés, dans un anglais impeccable, sur l’un des chemins aménagés.

  • Kuv

    La région de Kuju est un lieu naturel magnifique entouré de montagnes. L’office de tourisme rassemble de précieuses informations sur la région mises à disposition des visiteurs par le comité de préservation de la nature de Kyushu. De nombreuses activités sont proposées, telles que des espaces pour les enfants des touristes venus en famille ou encore un jeu de collecte de tampons. Certaines de ces activités sont même disponibles en anglais ! Avant de partir à la découverte des plaines humides, je conseille à tout le monde de regarder les vidéos présentant la région à chaque saison. Les chemins de randonnée ne sont pas très difficiles et sont parfaits pour passer une journée à profiter des paysages paisibles.

Bus Hita
Arrêt de bus Kuju Tozan Road → Gare de Bungo-Nakamura
Environ 30 à 50 minutes / 940 yens

Ligne principale JR Kyudai puis ligne principale JR Hohi
Gare de Bungo-Nakamura → Gare d'Oita → Gare de Bungo-Taketa
Environ 2 h 40 (sans compter la durée de la correspondance) / 2 480 yens

  • Suze Renner

    Le Marufuku est un restaurant célèbre pour ses beignets de poulet karaage. J’ai trouvé également les toriten, des tempuras (ten) de poulet (tori), particulièrement bons. Le restaurant propose aux clients de choisir l’endroit où ils souhaitent manger entre un espace ouvert avec une grande table et des chaises et une salle privée traditionnelle japonaise. Ces endroits sont tous deux très agréables et confortables.

    La visite des ruines du château d’Oka a vraiment été la partie la plus marquante de mon voyage à Oita. Il avait été à l’origine construit en 1185 au sommet d’une colline qui offre une vue splendide sur la chaîne de montagnes Kuju. Vous pourrez y admirer la statue de Rentaro Taki, le célèbre compositeur classique japonais auteur entre autres de Kojo no Tsuki (« Clair de lune sur un château en ruines »).

    Je me suis essayée à la fabrication d’un pendentif en bambou au Taketa Sogo Gakuin (TSG). Un des professeurs, qui était un artiste incroyablement talentueux, m’a expliqué comment fabriquer un pendentif en passant un fil dans des pièces de bambou pour former de petites billes. J’étais très satisfaite de mon œuvre à la fin de la séance.

  • Kuv

    La ville de Taketa est célèbre pour ses beignets de poulet karaage. À ceux qui voudraient goûter ce plat, je recommande le restaurant Marufuku qui propose les meilleurs karaage de la région. Le menu du midi composé de beignets, de riz et d’une soupe est très économique. Le restaurant propose une grande variété de beignets, mais la carte contenant nombre de photos m’a beaucoup aidée dans mon choix. Les gens qui viennent manger en groupe, que ce soit avec leurs amis ou leur famille, peuvent soit s’installer dans une salle séparée, soit s’asseoir dans la grande salle principale. Le restaurant sert également de l’alcool, et je vous avoue que je pensais avoir bien mérité une bière après notre marche dans les plaines humides.

    J’ai été très heureuse de pouvoir visiter les ruines du château d’Oka avec un guide. C’est vraiment un site très intéressant où vous pourrez à la fois ressentir le poids de l’histoire et écouter des anecdotes amusantes datant d’époques révolues. La vue depuis le château est magnifique, surtout en automne quand les arbres se parent de couleurs. Différentes installations ont été aménagées sur le site et, tout en haut, des toilettes modernes ont été reconstruites que les visiteurs peuvent utiliser. Au sommet de l’escalier, les visiteurs pourront visiter un sanctuaire et contempler les voitures gravissant les montagnes en contrebas de ce qui était autrefois le poste d’observation du château.

    Le Takeda Sogo Gakuin (TSG) propose aux visiteurs d’apprendre à fabriquer des objets en bambou auprès de maîtres-artisans. Les explications de l’atelier de fabrication artisanale sont traduites par un interprète pour permettre à tous de fabriquer un pendentif en bambou. Vous pourrez confectionner un pendentif rond, ovale ou d’une autre forme et de la taille que vous voulez.

Bus Taketa Kotsu
Gare de Taketa → Michinoeki Nagayu Onsen
Environ 50 minutes / 860 yens

  • Suze Renner

    Le restaurant Kajika-an à Nagayu Onsen propose une cuisine traditionnelle japonaise. J’y ai dégusté un délicieux menu au bœuf. La viande était de très bonne qualité et assaisonnée à la perfection.

  • Kuv

    Le restaurant Kajika-an propose différents plats traditionnels japonais composés notamment de viandes, de poissons et de tempuras, ainsi qu’un vaste choix de boissons, telles que du saké japonais, de la bière, du vin et des boissons sans alcool. Les tempuras que j’ai dégustés étaient très croustillants et pas du tout gras, ce qui était surprenant. Presque tous les plats sont servis avec du riz, une soupe et des légumes macérés tsukemono.

B・B・C Nagayu

  • Suze Renner

    L’auberge B·B·C Nagayu est située dans un endroit très calme à l’orée d’une forêt. Vous n’y trouverez ni douche ni bain puisque tous les occupants vont se laver à la source chaude bicarbonatée Nagayu Onsen située juste à côté en bas de la colline. Le bain avec des bulles formées par le gaz carbonique de l’eau était très agréable.

  • Kuv

    L’une des particularités de la région de Nagayu Onsen est la présence de sources chaudes bicarbonatées. Ces bains sont différents de ce que vous avez l’occasion d’essayer au Japon, mais je pense que vous allez les trouver très agréables. C’est en tout cas une visite que je recommande à tous les amateurs de sources chaudes. Les bains dans la région sont en général pris en commun, mais l’établissement où nous sommes allés proposait également des bains privés. Les bungalows du B·B·C Nagayu étaient bien chauffés et spacieux. Bien que simple, la décoration était moderne et la cuisine était bien éclairée et propre. Il y avait un espace pour s’asseoir et se détendre à l’extérieur, ainsi qu’un petit renfoncement avec un bureau, idéal pour passer un moment à écrire. Les toilettes avaient même une fonction de nettoyage automatique ! Globalement, le lieu était très calme et baigné d’une atmosphère relaxante. Pour le petit déjeuner servi dans la bibliothèque, nous avons mangé une bouillie de riz okayu, du tofu, des prunes salées umeboshi et des œufs durs. Nous pouvions également prendre du thé, du café ou d’autres boissons.

Quatrième jour

B・B・C Nagayu

Bus Taketa Kotsu
Michinoeki Nagayu Onsen → Gare de Taketa
Environ 50 minutes / 860 yens

Ligne principale JR Hohi
Gare de Bungo-Taketa → Gare d'Asaji
6 minutes / 230 yens

Kyushu OLLE (parcours Okubungo)more

Kyushu OLLE (parcours Okubungo)

Le mot Olle vient de l’île Jeju-do en Corée et désignait à l’origine dans le dialecte de cette île « une petite allée menant à une maison ». Ce mot y est maintenant employé pour désigner un parcours de randonnée.
Le parcours de randonnée Okubungo fait environ 12 kilomètres et emmène les visiteurs de Bungo-ono à Taketa en passant par des hameaux où le temps semble s’être arrêté, par des ruines d’un château datant de l’époque moderne et par des routes historiques. Le point de départ se situe à la gare JR d’Asaji.

  • Suze Renner

    Le Kyushu OLLE Okubungo est un chemin de randonnée long de 12 km. Il traverse de nombreux sites touristiques, tels que le parc Yujaku-koen et son bel étang. L’endroit que j’ai préféré de la promenade est le temple Fuko-ji. C’est un lieu d’une grande solennité où vous pourrez admirer un immense bouddha sculpté dans la roche.

    Hamashima Shuzo Takakiya est une fabrique qui produit un saké local de façon traditionnelle. Nous avons eu la chance de profiter d’une visite guidée faite par le gérant de la fabrique et de pouvoir discuter avec sa charmante femme, ainsi qu’avec sa fille qui parlait parfaitement anglais.

  • Kuv

    Le départ du parcours de randonnée Okubungo se situe à l’office de tourisme de la gare. Une carte de la randonnée est disponible en anglais. Les différents itinéraires sont indiqués au moyen de panneaux de couleurs différentes. Ils vous emmèneront par-dessus un étang, à travers des rizières, ou encore à divers endroits où des fêtes sont organisées, telles qu’une dance shintoïste au début de l’automne. À la fin de l’automne, à la période où les moissons sont terminées, on peut entendre le bruit des glands tomber sur le sol, ce qui renforce encore le sentiment d’être en pleine nature. Plus loin sur le chemin, nous avons découvert un temple avec des statues de bouddhas en pierre. J’ai été agréablement surprise de pouvoir m’approcher au plus près de ses sculptures vieilles de 800 ans. Un petit conseil : prenez des chaussures de marche !

    Hamashima Shuzo Takakiya est une fabrique de saké gérée par la même famille depuis cinq générations et qui produit environ 70 000 bouteilles par an. Le saké y est fabriqué en utilisant une ancienne méthode de cuisson sous-pression qui lui donne son goût si particulier. Pour ceux qui sont intéressés, je vous conseille de visiter la fabrique en automne ou en hiver parce que ce sont les périodes où il y a le plus d’activité. Les gérants de Takakiya possèdent également les rizières où est produit le riz qui sert à fabriquer leur saké.

Ligne principale JR Hohi
Gare de Bungo-Taketa → Gare d'Oita
Environ 70 minutes / 1 290 yens

  • Suze Renner

    J’ai bu de l’eau des sources chaudes qui jaillissent dans la ville de Beppu. Je conseille à tous d’essayer, d’autant plus qu’il paraît que cette eau à des effets bénéfiques contre la gastro-entérite, le diabète, la goutte et d’autres maladies !

    Kitsuki est une ancienne « ville sous le château » dans laquelle on peut se promener habillé en kimonos traditionnels, disponibles à la location. Nous ne disposions pas de beaucoup de temps, mais nous avons tout de même pu nous habiller en kimono dans une boutique de location, avant d’aller visiter la résidence Ohara où vivait une famille de guerriers à l’époque d’Edo, ainsi que son très joli jardin.

  • Kuv

    À Kannawa Onsen, nous sommes allés dans un établissement de bains où il était possible de réserver un bain en intérieur et un bain en extérieur. Les pièces sont en général prévues pour accueillir des petites familles, donc j’étais presque gênée de profiter de tout ce luxe pour moi toute seule. Tout était prévu pour qu’on puisse pleinement se relaxer avec un lavabo, une chaise et un petit panier pour ses affaires. L’eau du bain extérieur avait une teinte bleue, et l’espace était lui-même entouré de pierres et de rochers. C’était très agréable de ressentir la nature et l’air frais autour de soi en étant plongée dans une eau bien chaude. Se détendre dans une source chaude naturelle est le meilleur moyen de réchauffer son corps tout entier.

    L’ancienne « ville sous le château » de Kitsuki est un lieu charmant avec un quartier marchand de style ancien entouré de deux collines escarpées. Toutes les boutiques de la ville ont une longue histoire et sont tenues par les mêmes familles depuis des générations. Une des boutiques de kimonos de la ville propose des tenues traditionnelles en location. La gérante de la boutique vous montrera toute sa longue expérience en vous habillant en moins de 10 minutes ! Il est possible ensuite de se promener en ville habillé en kimono (l’entrée des sites touristiques publics est même gratuite quand on vient dans cette tenue). Les jardins japonais des maisons de guerriers de la ville sont très bien entretenus. J’avais vraiment l’impression d’être remontée dans le temps en me promenant dans ces jardins vêtue d’un kimono traditionnel.

Bus Oita Kotsu
Gare d'Oita → Aéroport d'Oita
Environ 65 minutes / 1 550 yens

Aéroport d’Oita

ANA (ANA Expericence JAPAN Fare) Afficher les détails

Aéroport international de Tokyo-Haneda

  • Suze Renner

    Oita est une préfecture très jolie. Personnellement, c’est une région que j’aurais envie de visiter encore une fois pour pouvoir de nouveau me baigner dans des sources chaudes entourées de paysages magnifiques et me promener dans de charmantes rizières. C’est un endroit que je recommande également pour ses habitants très sympathiques et sa délicieuse cuisine.

  • Kuv

    Ce voyage qui m’a fait visiter des lieux célèbres de Tokyo et d’Oita est une très bonne façon de profiter à la fois de la ferveur de la ville et du calme des paysages naturels. Je le recommande tout particulièrement aux amateurs d’aventure et de sources chaudes !

Suggestions des voyageurs

Ce voyage m’a permis de connaître la culture et les traditions japonaises à Tokyo et à Oita. Personnellement, je pense que ce voyage est parfait à la fois pour les gens qui découvrent le Japon et pour ceux qui y sont déjà allés.

Suze Renner
Médias
Pays de résidence Royaume-Uni
  • Loisirs

    La photographie

  • Nombre de voyages au Japon

    Premier voyage

Suggestions des voyageurs

C’est un voyage parfait pour tous les amateurs d’activités en extérieur, d’aventure et de sources chaudes. Il propose notamment aux voyageurs de se promener dans des sites tranquilles de la capitale ou encore de profiter de sources thermales dans la campagne reposante d’Oita.

Kuv
Chroniqueuse pour un site de voyage
Pays de résidence Tokyo
Pays de naissance: Royaume-Uni
  • Loisirs

    La lecture, écouter de la musique, l’art, l’artisanat, collectionner des articles de papeterie

  • Durée du séjour à Tokyo

    3 ans

Différents itinéraires pour la même zone

Partagez cette page !

Moyens de transport recommandés

Itinéraires touristiques recommandés

Autres itinéraires passionnants

Back to Top

COPYRIGHT © KYUSHU & TOKYO ALL RIGHTS RESERVED.