We use cookies to improve your online experience. For information on the cookies we use and for details on how we process your personal information, please see our cookie policy . By continuing to use our website you consent to us using cookies.
NAGASAKI
  • TOKYO
  • NAGASAKI

HISTORIC BEAUTY OF ARTS AND BUILDINGS

Après avoir contemplé les œuvres et l’architecture du Musée national de l’art occidental dans le parc d’Ueno, cap sur Nagasaki, où se trouve l’Eglise de Oura. Cette église est le plus ancien bâtiment chrétien existant de nos jours au Japon et c’est le premier bâtiment occidental à avoir été désigné trésor national. Un voyage liant histoire et art, qui épanchera votre soif de beauté !

Official Tokyo Travel Guide
https://www.gotokyo.org/fr/

Local government official website
http://visit-nagasaki.com/fr/

Voyageurs

  • Traveled : November 2018 Slanelle
    Blogueuse de voyages
    Pays de résidence France
  • Traveled : November 2018 Michael Amerigo
    Écrivain
    Pays de résidence Tokyo
    Pays de naissance: France

Aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle

ANA216 Rechercher les itinéraires depuis votre pays

  • Slanelle

    ANA international flight: comfort, meals, etc. // C’était la première fois que je volais avec ANA, et je n’ai absolument pas été déçue. Tout s’est très bien passé. Le départ était ponctuel, et nous avons même atterri légèrement en avance à l’arrivée (ce qui est toujours une bonne surprise). Le vol était calme, et j’ai apprécié les repas (le dîner, un snack au milieu de la nuit, puis un petit déjeuner copieux). J’ai également aimé de pouvoir passer le temps en regardant un film sur l’écran disponible devant mon siège. Un très bon vol qui est passé vite !

Aéroport international de Tokyo-Haneda

Métropole de Tokyo

Premier jour

TOKYO

Sanctuaire Meiji-jingumore

Sanctuaire Meiji-jingu

Ce sanctuaire a été construit en 1920 en l’honneur de l'empereur Meiji et de l’impératrice Shoken. La forêt entourant le temple et située en plein centre de Tokyo est composée d’environ 100 000 arbres reçus de tout le Japon au moment de la construction du sanctuaire.
C’est le sanctuaire qui attire le plus de visiteurs lors du hatsumode, la première visite à un sanctuaire effectuéee à chaque début d’année.

  • Slanelle

    Nous avons commencé notre périple nippon à Tokyo, à côté d’Harajuku, par la visite du sanctuaire Meiji Jingu. Saviez-vous que les Torii de ce sanctuaire sont en bois naturel, et non peint en orange, car l’empereur et sa femme aspiraient à une vie simple et loin de toute extravagance ? Une belle exposition de Chrysanthèmes est venue fleurir les allées menant au sanctuaire, la promenade était donc très agréable. N’hésitez pas à aller vous promener au parc Yoyogi, situé tout à côté !

    Au Kamakura Matsubara-An, après nous être déchaussé nous nous sommes installés dans une petite salle privée, très calme et intime. Nous avons apprécié le repas, fait de tempuras, riz et soupe miso, et autres petits mets délicieux, que j’ai découvert.

  • Michael Amerigo

    Le sanctuaire Meiji-jingu est un endroit vraiment chouette, dans lequel j'aime emmener ma famille et mes amis lorsqu'ils sont à Tokyo. L'immense portique torii, la forêt, l'atmosphère originale et le sanctuaire : tout est splendide ! Notre guide était un prêtre shinto, et la visite était passionnante. Il nous a appris des choses fort intéressantes, notamment la manière appropriée de se purifier les mains et la bouche avant de pénétrer dans un lieu sacré. Tout de suite après, nous nous sommes rendus dans la rue Takeshita-dori qui, à sa manière aussi, mais pour des raisons différentes du sanctuaire Meiji-jingu, déborde de charmes.

    Au restaurant Kamakura Matsubara-an de Harajuku, nous nous sommes régalés de tempuras de congre et de nouilles soba. Les tempuras, les soba de Nagano, le taro et le canard étaient absolument délicieux.

Ligne JR Yamanote
Yoyogi → Ueno
Environ 30 minutes

Musée national de l’art occidental, Tokyomore

Visites recommandées

Musée national de l’art occidental, Tokyo

Ce musée, spécialisé dans l’art occidental, se situe dans le parc d’Ueno dans l’arrondissement de Taito à Tokyo.
Le bâtiment principal du musée a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO le 17 juillet 2016 en tant que partie intégrante de l’œuvre de Le Corbusier sous l’intitulé « L’œuvre architecturale de Le Corbusier. Une contribution exceptionnelle au Mouvement Moderne ».

  • Slanelle

    Le musée national de l’art Occidental, ouvert à Tokyo en 1959, est depuis peu classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. On le comprend très bien en le visitant : le bâtiment a été conçu par l’architecte Français Le Corbusier, et met en valeur les œuvres des collections permanentes et des expositions temporaires qui y sont proposées. J’ai apprécié d’y trouver des œuvres de l’époque médiévales, ainsi que des tableaux plus modernes, de Picasso ou de Claude Monet par exemple. Si vous aimez l’art Occidental, ne ratez surtout pas cette visite.

  • Michael Amerigo

    Ce musée, dont les plans ont été signés par Le Corbusier, est en tous points admirable : l'architecture du bâtiment est tout à fait remarquable et les œuvres qu'abrite la collection sont très impressionnantes. Grâce aux explications de notre guide, nous avons appris moult choses fort intéressantes sur la structure du bâtiment (notamment que les lignes au sol mènent au Tokyo bunka-kaikan, le Centre culturel de Tokyo) ainsi que sur les œuvres de la collection.

Environ 10 minutes

Rue commerçante Ameyokomore

Rue commerçante Ameyoko

Cette ancienne rue commerçante, aujourdh'ui encore très animée, propose toutes sortes de marchandises telles que des produits frais et des pâtisseries, mais aussi des vêtements, des chaussures, des sacs ou des produits cosmétiques. Très vivante, la pratique de la vente en face-à-face est fortement ancrée dans chaque magasin. Les appels vigoureux de vente au rabais et de vente à la criée résonnent sur Ameyoko. Le poisson et le crabe sont très populaires, mais outre les denrées alimentaires vous trouverez de nombreuses boutiques internationales proposant des chaussures, vêtements et diverses marchandises.

  • Slanelle

    C’est très simple : il y a toute la street food dont vous pouvez rêver ! Ne cherchez pas de restaurant chic, l’ambiance est plutôt aux petites échoppes servant un repas sur le pouce. Poissons, condiments, fruits et légumes, mais aussi vêtements et accessoires de mode… préparez vous à être tenté !

    Ueno Park: En journée, allez admirer les pédalos en forme de cygnes sur le grand lac, ou visiter les différentes sanctuaires disséminés ici et là dans le parc. Il y a même un grand zoo dans ce parc, connu particulièrement pour ses pandas ! La nuit, ils sont joliment illuminés et donnent au parc une toute autre ambiance.

    Le repas à Misogura Tamayura fut délicieux… et gargantuesque ! Sashimis, tempuras, miso, bouillon de porc et quelques découvertes gustatives pour ma part (comme l’huître marinée ou le foie de morue), tout était délicieux !

  • Michael Amerigo

    J'aime cette rue pour son atmosphère unique et parce qu'on y trouve toujours quelque chose de chouette. Il m'arrive souvent d'en recommander la visite à ma famille ou à mes amis de passage sur Tokyo, car cette rue offre un spectacle dépaysant qui permet d'observer comment vivent les Japonais, d'acheter toutes sortes de produits culinaires et encore bien d'autres choses. J'aime particulièrement les galeries situées sous les voies de train.

    Le parc d'Ueno est l'un de mes endroits préférés à Tokyo. J'aime un peu tout dans ce parc, mais ce qui me plaît par-dessus tout, c'est son ambiance. J'y suis venu plus d'une fois pour contempler les cerisiers en fleurs.

    Notre dîner au restaurant Tamayura fut somptueux. Comme nous sommes arrivés de bonne heure, nous avons pu profiter de tout l'établissement. Chaque plat était délicatement présenté, en plus d'être absolument délicieux.

Remm Hibiya

  • Slanelle

    L’Remm Hibiya: est parfaitement situé, en plein cœur de Tokyo, dans le quartier chic de Ginza. Il se trouve à 5 minutes à pieds de la station Hibiya, et il est donc aisé de se rendre partout dans Tokyo grâce à la Yamanote Line ou au métro. La chambre disposait de tout le confort nécessaire, y compris d’un fauteuil massant, ce qui est toujours un plus après une longue journée de marche et de visite.

  • Michael Amerigo

    Remm Hibiya : J'ai toujours peur de faire une fausse manœuvre avec la télécommande de ces engins-là donc je ne l'ai pas utilisé, mais j'étais très satisfait de trouver un fauteuil massant dans ma chambre. La chambre et la vue depuis la fenêtre étaient somptueuses. Tout était parfait !

Deuxième jour

KYUSHU(NAGASAKI)

Aéroport international de Tokyo-Haneda

ANA (ANA Expericence JAPAN Fare) Afficher les détails

  • Slanelle

    Le vol interne Tokyo-Nagasaki s’est très bien passé. L’embarquement s’est fait parfaitement à l’heure, et le vol s’est déroulé sans encombre. L’avion était propre et confortable. Nous avons eu une boisson durant le vol, même si ce dernier durait à peine deux heures.

  • Michael Amerigo

    C'était la première fois que je volais avec ANA. Je n'ai été déçu en rien et recommande chaudement cette compagnie. La qualité du service était aussi bonne que ce à quoi je m'attendais, le personnel de cabine parlait très bien l'anglais et s'est toujours montré souriant.

Aéroport de Nagasakimore

Aéroport de Nagasaki

Cet aéroport international propose des vols réguliers vers Shanghai et Séoul.
C’est le premier aéroport au monde construit sur l’eau.
Les voyageurs pourront s’informer sur les sites touristiques de toute la préfecture de Nagasaki à l’office du tourisme situé au rez-de-chaussée.

Bus express
"Nagasaki Airport" → "Nagasaki Shinchi Terminal"
Environ 40 minutes

  • Slanelle

    Nous avons déjeuné dans Branch Otto-Dejima. A l’approche de Noël, le lieu était particulièrement cosy, avec des guirlandes de lumière et des plaids sur les fauteuils en bois. Un petit côté scandinave plutôt étonnant au Japon !

  • Michael Amerigo

    Au restaurant Branch. OTTO Dejima, nous avons savouré le fameux "toruko raisu" (riz à la mode turque), une spécialité de Nagasaki. Il y avait du riz avec un steak haché et des pâtes, le tout arrosé de curry. C'était absolument délicieux, et c'est devenu l'un de mes plats japonais préférés.

Environ 5 minutes à pied

Circuit trajet en bateau et débarquement à Hashima (Gunkanjima)
Jetée Tokiwa du port de Nagasaki → Hashima
Environ 150 minutes (aller-retour)
(Le tarif varie en fonction de la compagnie maritime)

Hashima (Gunkanjima)more

Hashima (Gunkanjima)

Cette île, anciennement exploitée en tant que mine de houille sous-marine, s’est vue attribuer le surnom de Gunkanjima (« île navire de guerre ») pour sa ressemblance avec les navires de la marine, due à ses nombreux hauts immeubles en béton armé.
A son apogée en 1960, l’île comptait environ 5 300 habitants. L’activité minière de Hashima a soutenu la modernisation du Japon, mais après la transition énergétique vers le pétrole au détriment de la houille, l’île a finalement fermé en 1974. Elle est depuis inhabitée.
Hashima a été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2015 dans la catégorie « Sites de la révolution industrielle Meiji au Japon : sidérurgie, construction navale et extraction houillère ». Cette île est également célèbre pour avoir servi de modèle à certaines scènes du film Skyfall.

  • Slanelle

    J’ai été fascinée par la découverte de Gunkanjima (qui se traduit par « l’île en forme de navire de guerre »), depuis peu classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Il nous fût impossible d’accoster sur l’île, peu sûre après un récent typhon, mais nous nous en sommes approchés en bateau, et voir cette île inhabitée de si près est très impressionnant. La visite du musée Gunkanjima complète très bien cette courte croisière. Vous aurez l’occasion d’en apprendre beaucoup plus sur la vie sur l’île dans ses années fastes, et vous pourrez écouter les récits d’un habitant de l’île, enfant à l’époque de son occupation.

    La révolution industrielle Meiji du Japon:La grue Mitsubishi, première grue à alimentation électrique du Japon, le chantier naval Mitsubishi, qui a activement participé au développement industriel du Japon à l’ère Meiji, ainsi que la maison Glover et son jardin donnant sur la baie de Nagasaki, sont des monuments classés par l’Unesco et qui valent le coup d’œil !

    Nous avons dégusté du bœuf wagyu de Nagasaki à Keiten, qui était un vrai délice. Les autres mets étaient tous à la hauteur du bœuf. Petits légumes croquants, riz bien assaisonné, poisson… le tout était fin, délicat, tout simplement de la grande cuisine, malgré tout sans chichi !

  • Michael Amerigo

    Comme le dernier typhon a endommagé le débarcadère, nous n'avons pas pu accoster. Par conséquent cette expédition a plus consisté à faire le tour de l'île en bateau qu'à accoster pour en faire la visite à pied. J'avais déjà un peu entendu parler de cette île, mais la voir ainsi en vrai m'a vraiment épaté. Nous avons pu prendre part à une activité en réalité virtuelle au musée multimédia Gunkanjima Digital Museum, et rencontrer des personnes nées et ayant grandi sur l'île a été une expérience sensationnelle. Une visite à ne manquer sous aucun prétexte !

    Depuis le bateau qui nous emmenait vers l'île de Hashima, nous avons pu contempler nombre de sites et d'édifices qui ont contribué à la révolution industrielle Meiji au Japon et figurent actuellement sur la liste de l'UNESCO. C'était grandiose, très impressionnant et vraiment passionnant à voir. J'ai aussi eu beaucoup de plaisir à visiter la résidence Glover, avec son parc, son bâtiment principal, son jardin et la magnifique vue qu'elle offre sur le port.

    En allant à Nagasaki, j'avais très envie de goûter toutes sortes de spécialités locales que je ne connaissais pas et le premier dîner avec nos guides a été excellent. Le restaurant était très bien situé, juste à côté de Dejima, et j'y reviendrai sûrement lors de mon prochain voyage à Nagasaki. Un chef très expérimenté y fait la cuisine devant vos yeux dans une pièce privée. Pour le dîner, nous avons donc dégusté des crevettes et le fameux bœuf wagyu de Nagasaki. J'ai passé un moment fantastique !

Environ 10 minutes à pied depuis la jetée Tokiwa du port de Nagasaki

The Hotel Nagasaki BW Premier Collection

  • Slanelle

    The Hotel Nagasaki BW Premier Collection: Le hall d’entrée est luxueux et spacieux et donne le ton : ma chambre était grande, avec 2 lits et une belle salle de bain. J’ai adoré profiter d’un bon bain, et le nécessaire de toilette m’a été très utile, notamment le masque pour le visage et le bain moussant.

  • Michael Amerigo

    The Hotel Nagasaki BW Premium Collection : deux grands lits pour moi tout seul ! La vue depuis le 10e étage était splendide et j'ai passé une très bonne nuit. Le buffet pour le petit déjeuner était excellent et offrait une très grande variété de mets. Salé comme sucré, j'ai goûté à tout !

Troisième jour

The Hotel Nagasaki BW Premier Collection

Eglise de Ouramore

Visites recommandées

Eglise de Oura

C’est la plus ancienne église du Japon. Elle a reçu l’an dernier le titre de basilique mineure, une première pour une église au Japon.
Construite par Koyama Hidenoshin d’après les plans des missionnaires français Louis-Théodore Furet et Bernard Petitjean, cette église fut achevée vers la fin de l’année 1864, avant d’être consacrée en février de l’année suivante. Juste après, au mois de mars, de nombreux catholiques, présents mais cachés à Urakami, se rendirent dans cette église pour confesser leur foi. Cet épisode fait de ce lieu de culte l’un des plus beaux exemples de découverte d’une communauté religieuse préexistante dans l’histoire religieuse mondiale.
Après avoir été désigné Trésor national en 1933, le bâtiment a malheureusement été endommagé par le bombardement atomique de Nagasaki. En 1953, cette église a été à nouveau désignée Trésor national en tant que plus ancienne église du Japon. L’église a été inscrite sur la liste du Patrimoine culturel mondial de l’UNESCO en 2018.

  • Slanelle

    L’église d’Oura (ou « Basilique des 26 martyrs »), classée au patrimoine mondial de l’Unesco aux côtés des sites Chrétiens cachés de la région de Nagasaki, est considérée comme la plus ancienne église Catholique existante du Japon. A cette époque au Japon, les Chrétiens ne pouvaient pas exercer leur foi librement, mais la construction de l’Eglise d’Oura marque le début d’une nouvelle ère pour eux. Le bâtiment est de style occidental, et les vitraux ont été apporté de France. Dans l’église, on peut trouver une statue de la vierge Marie datant de plus d’un siècle.

    Moment d’émotion pour moi lorsque nous avons visité Peace Park et le musée de la bombe atomique. La ville est aujourd’hui paisible, mais elle porte encore les vestiges de cette tragédie. J’ai été surtout très impressionnée par le musée, qui retrace la suite d’événements, avant et après le largage de la bombe atomique. Certaines parties du musée m’ont été très difficile à supporter, car l’émotion est grande, mais cette visite me parait absolument indispensable si vous êtes à Nagasaki.

    Suwa Shrine, Teramachi, Megane Bridge: On y accède après avoir gravi 277 marches, donc il se mérite, mais de là haut, la vue sur la ville est magnifique ! Il accueille le festival Kunchi chaque mois d’octobre, un des plus grands rassemblements du Japon, et grouille de monde à la nouvelle année.

    Nous avons déjeuné au Hikari no Restaurant, situé tout en haut de l’observatoire, sur la montagne Inasayama. Qu’il est agréable de déjeuner en contemplant cette vue incroyable sur Nagasaki ! On y voit toute la baie, et comme ce jour là la météo était ensoleillée, c’était un vrai plaisir pour les yeux !

  • Michael Amerigo

    L'architecture du bâtiment de l'église de Oura présente une fusion des styles orientaux et français. Notre guide nous a fait visiter l'édifice. Je n'ai que rarement l'occasion d'aller à l'église à Tokyo et me retrouver à l'intérieur de cette magnifique basilique a été un moment précieux pour moi. À la fin de la visite nous avons pu voir une statue de Marie, si importante pour les Chrétiens de Nagasaki. L'église Oura est un édifice somptueux dont je recommande la visite à tout le monde, même ceux qui ne sont pas chrétiens !

    Les moments que nous avons passés au musée de la bombe atomique de Nagasaki furent précieux. C'est un endroit où il faut absolument se rendre quand vous visitez Nagasaki, pour l'histoire et par devoir de mémoire. Le musée était rempli de touristes et de lycéens en voyage d'étude mais cela ne nous a pas empêché d'en apprendre plus sur ce tragique évènement.

    Le sanctuaire Suwa-jinja est un endroit magnifique, perché en haut d'une colline. J'ai entendu dire que le festival Nagasaki Kunchi, qui se déroule en automne, est l'un des trois plus grands festivals de tout le Japon. Il est paraît-il aussi splendide que dépaysant et j'ai très envie d'y aller lors de mon prochain voyage.

    Au Hikari no Restaurant, situé dans l'observatoire au sommet du mont Inasa-yama, j'ai dégusté ma spécialité préférée de Nagasaki : le "champon". Je me suis régalé et ai passé un autre très bon moment tout en appréciant la magnifique vue.

Environ 5 minutes à pied

Tramway
"Oura Tenshudo" → "Nagasaki eki-mae"
Environ 15 minutes

Bus express
"Nagasaki eki-mae" → "Sasebo eki-mae"
Environ 90 minutes

"Sasebo eki-mae" → "Hirado Sanbashi Bus Center"
Environ 90 minutes

Environ 5 minutes à pied

Musée historique de Matsuuramore

Musée historique de Matsuura

Le musée historique de Matsuura est hébergé dans une impressionnante résidence qui appartenait jadis au clan Matsuura, qui régna sur Hirado du XIe au XIXe siècle et qui prospéra grâce au commerce international.
A l'intérieur du musée, vous pouvez passer une armure ou un kimono et contempler les trésors du clan Matsuura. Vous pouvez également profiter d'une tradition quatre fois centenaire en savourant un thé vert préparé à la mode des samouraïs tout en dégustant d'authentiques gâteaux japonais, dans un petit pavillon de thé au toit de chaume dressé à l'intérieur d'un cadre naturel très calme, où seuls parviennent aux oreilles le chant des oiseaux et le murmures des bambous caressés par le vent.

  • Slanelle

    Le musée historique Matsura, fondé en 1955 à Hirado, est le plus vieux musée de Nagasaki. C’est un musée très apprécié des scolaires, mais vous aimerez aussi ses trésors, même si vous n’étudiez pas ! Le petit plus ludique : vous pourrez revêtir un kimono traditionnel ou une armure de samouraï pour parcourir les différentes salles. C’est assez rare d’avoir l’occasion de le faire, j’ai donc été très contente d’essayer mon premier kimono !

    Chinshin School of Tea Ceremony: J’étais aux anges de pouvoir enfin participer à une cérémonie du thé, car j’en rêvais depuis des années ! Mais ce genre de cérémonie prend généralement beaucoup de temps, car la tradition implique beaucoup de très longs rituels. Ici à la Chinshin School of Tea Ceremony, la cérémonie est adaptée, et moderne.

    À Nagasaki, partout, un temple, un sanctuaire, un torii, ou bien un vestige émouvant de 1945. Parcourez la ville, vous y verrez beaucoup de symboles Chrétiens.

    Hirado est une ville splendide ! J’ai d’abord été interpellée par son immense pont rouge, rappelant fortement le Golden Gate de San Francisco. Puis, j’ai aimé me promener dans la ville, aux maisons basses et aux devantures en bois, qui donnent une atmosphère très traditionnelle. Ce mix culturel rend Hirado singulière et fait tout son charme !

    Tokisato Hirado est dans le style traditionnel, et la devanture est aussi jolie que la décoration intérieure. J’ai préféré le plat dans le style d’un okonomiyaki, un vrai délice. Nous avons partagé les petits plats, et nous y sommes restés longtemps.

  • Michael Amerigo

    En arrivant à Hirado, nous sommes allés voir un très beau musée sur les hauteurs d'une colline. La visite était absolument passionnante et nous avons pu voir des cartes anciennes, des armures de samouraïs, de magnifiques œuvres d'art et toutes sortes d'objets précieux japonais. Moi qui me passionne pour les choses anciennes, j'étais ravi de pouvoir voir tous ces objets, en particulier ce splendide tablier de shogi, vu que je suis amateur et que j'y joue. J'ai même pu mettre un casque de samouraï et un beau kimono pour prendre des photos !

    Cérémonie du thé de l'école Chinshin : Cette cérémonie du thé a eu lieu dans une ancienne résidence tout à fait splendide. Je ne suis pas particulièrement amateur de thé, mais j'y ai passé un moment formidable. La Japonaise qui nous a préparé et servi le thé était très gentille et elle nous a même montré la manière traditionnelle d'ouvrir et de refermer les fenêtres de la salle consacrée à la cérémonie du thé. J'ai à nouveau passé un moment fabuleux !

    L'église Saint-François-Xavier, également appelée l'église verte, a été une visite à couper le souffle. Nous l'avons vue en plein coucher de soleil et l'ambiance était tout à fait unique. Je n'avais jamais vu une église pareille et j'ai été extraordinairement content d'apprendre son existence !

    Avec ses bains de pieds, ses murs hollandais, son château et son pont rouge, sa jetée, son entrepôt bâti en 1639 (il s'agit maintenant d'une réplique), ses anciennes demeures préservées le long du vieux boulevard et l'église Saint-François-Xavier, le centre-ville de Hirado constitue un endroit merveilleux, qui permet de goûter aux nombreux charmes de Nagasaki.

    Le Tokisato est un très beau restaurant dans lequel nous nous sommes régalés de chicken namban, du poulet servi avec une sauce spéciale. La soupe et les autres plats, notamment la bardane, étaient fantastiques et notre dernier dîner fut sublime.

Ryotei Saigetsuan

  • Slanelle

    Ryotei Saigetsuan: C’est en fait un Ryokan, donc une auberge traditionnelle japonaise, avec tatami, petit déjeuner japonais et… un onsen privatif ! Quel immense plaisir que de se baigner dans de l’eau de source chaude de Hirado ! C’est vraiment relaxant, et c’est une expérience inoubliable !

  • Michael Amerigo

    Très aimable, le personnel du Ryotei Saigetsuan parlait très bien l'anglais. Ma chambre, magnifique, était équipée d'une petite pièce particulière donnant sur le jardin, ainsi que d'une baignoire particulière dont j'ai pu profiter le soir et le matin. Quant au petit déjeuner, il était constitué d'une multitude de plats servis sur de petites assiettes. Un régal !

Quatrième jour

Ryotei Saigetsuan

  • Slanelle

    Kawauchi Pass: Il faut grimper un peu pour découvrir avec délectation une vue à 360° sur Hirado, et plus généralement, la baie de Nagasaki. Le jeu en vaut donc largement la chandelle !

    Le Château d’Hirado est situé sur une colline près de la mer. Depuis son dernier étage, vous disposez d’une très jolie vue sur la baie. Les niveaux intermédiaires sont désormais un musée où sont exposés des objets de diverses époques trouvés à Hirado.

    Nous avons eu le plaisir de goûter à un ramen et quelques gyozas chez Ramen Toride à Sasebo. J’ai pris le ramen le plus simple, aux porc et aux fruits de mer, et il était très bon.

  • Michael Amerigo

    Afin de profiter au maximum de l'atmosphère unique de Nagasaki, nous avons gravi une colline jusqu'au col Kawauchi-toge où nous avons pu apprécier le splendide panorama sur la baie. Il s'est mis à pleuvoir à ce moment-là, mais cela ne nous a pas empêché de voir ce que nous voulions voir.

    Pénétrer dans le château Hirado-jo a été une expérience fantastique. À cause de la pluie, nous n'avons pas pu apprécier le panorama à sa juste valeur, mais l'intérieur du château était stupéfiant. Il y avait des armures, de vieilles pièces et de vieux billets, des trésors chrétiens...

    A Sasebo, nous sommes allés manger des nouilles ramen dans un petit restaurant dont c'était la spécialité, le Ramen Toride. J'ai pris des ramen aux fruits de mer, et pour me caller à la fin du repas j'ai pris un ojiya, une soupe avec du riz et beaucoup de fromage. C'était la première fois que je goûtais à ce plat et j'ai trouvé cela tout à fait délicieux.

Bus
"Hirado Sanbashi Bus Center" → "Sasebo eki-mae"
Environ 90 minutes

"Sasebo eki-mae" → "Kujukushima Pearl Sea Resort"
Environ 25 minutes

Kujukushimamore

Kujukushima

"Kujukushima" ("99 îles" en japonais), est le nom générique désignant les 208 petits îlots situés dans le Parc National de Saikai. Cette mer étincelante voit naître en son sein nombre de trésors parmi lesquels des perles et des huîtres. Le paysage nocturne que l'on peut observer depuis le sommet du Yumiharidake apparaît dans le film Le Dernier Samouraï pour illustrer la beauté des paysages côtiers du Japon. Kujukushima Pearl Sea Resort se trouve au centre de toutes les aventures qu'il est possible de vivre à Kujukushima : faire un tour en bateau de plaisance ou en kayak et visiter l'aquarium Umikirara pour voir de plus près la faune marine qui vit autours de ces îles.

  • Slanelle

    Pour découvrir les célèbres 99 îles de Sasebo (il y en a en réalité 208 !), quoi de mieux qu’une croisière ? Vous pouvez choisir de vous en approcher en kayak si le temps le permet, ou même en bateau pirate, pour les plus aventuriers. De plus, cette dernière permet d’admirer un magnifique coucher du soleil… il y a tant à voir que je reviendrai, c’est certain !

    The Last Samurai filming location: Il faut absolument monter à l’observatoire Ishitake ! De là haut, vous voyez toutes les îles d’Hirado, et c’est à couper le souffle. Je recommande particulièrement aux couples de s’y rendre, c’est si romantique !

    Chiwata Shokudo est un petit café restaurant au sein d’une gare qui longe la mer de très près. Les propriétaires sont très gentils si bien que l'on peut se détendre comme si l'on était à la maison. Il semble que les gens du coin y viennent pour manger du curry.

  • Michael Amerigo

    Croisière en yacht à Kujukushima
    Nous avons embarqué sur un yacht depuis la jetée et avons fait une croisière dans ses îles merveilleuses. Le voyage a duré une petite heure et nous avons passé un moment très calme et très agréable. À n'en pas douter, cette croisière doit être d'autant plus mémorable par temps clair. Le personnel de bord était très sympathique et serviable et nous avons pu enrichir nos connaissances à leur contact. Toute la région aux alentours du Parc National de Saikai permet de se livrer à un grand nombre d'activités. Un site parfait pour le tourisme !

    Cela fait un bon moment que j'ai vu Le Dernier Samouraï mais le fait de visiter les décors naturels dans lesquels le film a été tourné m'a donné très envie de le revoir. La vue sur le parc et les îles est absolument magnifique. C'est un panorama dont je ne me lasserais jamais.

    Avant d'arriver à l'aéroport, nous avons fait une dernière halte dans une petite gare, la gare de Chiwata, en bordure de mer. J'y ai bu un lait au caramel absolument délicieux. Le couple qui tient ce petit établissement est très sympathique. Ils se sont montrés souriants et très aimables. L'ambiance était tout à fait charmante et nous y avons passé un bon moment. L'endroit parfait pour clore ces trois jours de voyage à Nagasaki !

Bus
"Kujukushima Pearl Sea Resort" → "Sasebo Bus Center"
Environ 25 minutes

"Sasebo Bus Center" → Aéroport de Nagasaki
Environ 90 minutes

Aéroport de Nagasaki

ANA (ANA Expericence JAPAN Fare) Afficher les détails

Aéroport international de Tokyo-Haneda

  • Slanelle

    Je n’y étais pas venue depuis un an, j’étais donc ravie de revenir dans ce pays que j’aime tant. J’ai apprécié les contrastes que m’ont offert ce séjour. D’abord, redécouvrir Tokyo, sa vie bouillonnante, ses néons, sa belle folie. Puis, à seulement 1h30 de vol, Nagasaki, aux milles trésors. Je recommande sa visite à tous les voyageurs en quête d’histoire, de tradition, et de culture. La nature y est également très belle, avec des points de vue inoubliables sur la mer depuis les collines. Venez la découvrir !

  • Michael Amerigo

    Tout était très bien. Je n'ai rien à ajouter. Les hôtels et les restaurants étaient excellents ! J'ai passé un super séjour. Merci pour tout !

Suggestions des voyageurs

Tokyo est un coup dur pour moi, qui y suis pourtant déjà allée 4 fois... sans jamais m’en lasser ! Tokyo est il y a tant de choses à voir ! Ne manquez surtout pas mon quartier préféré, Harajuku, et particulièrement Takeshita Dori, qui ne ressemblent à aucune autre ruelle ! Et Nagasaki est une très belle préfecture à découvrir au Japon ! Nagasaki a beaucoup de trésors à offrir, et Hormis ses richesses naturelles, les différentes villes que nous avons visité sont fascinantes par leur histoire et leurs traditions. Si vous aimez faire des découvertes loin de la foule et des touristes, ne manquez pas Nagasaki !

Slanelle
Blogueuse de voyages
Pays de résidence France
  • Loisirs

    Voyage surtout au Japon

  • Nombre de voyages au Japon

    4ème visite au Japon

Suggestions des voyageurs

À Tokyo, nous avons visité les endroits que je recommande toujours à mes amis et ma famille lorsqu'ils viennent en voyage. Nagasaki est une ville fantastique, dotée d'une histoire riche et qui regorge d'endroits très intéressants. J'en recommande donc chaudement la visite !

Michael Amerigo
Écrivain
Pays de résidence Tokyo
Pays de naissance: France
  • Loisirs

    Le sport, l'histoire, les animes, le cinéma, les animaux, la nature

  • Durée du séjour à Tokyo

    Vit au Japon depuis 2014

Différents itinéraires pour la même zone

Partagez cette page !

Moyens de transport recommandés

Itinéraires touristiques recommandés

Autres itinéraires passionnants

Back to Top

COPYRIGHT © KYUSHU & TOKYO ALL RIGHTS RESERVED.