We use cookies to improve your online experience. For information on the cookies we use and for details on how we process your personal information, please see our cookie policy . By continuing to use our website you consent to us using cookies.
KUMAMOTO
  • TOKYO
  • KUMAMOTO

WILDNESS & STILLNESS

Après une promenade contemplative au jardin Rikugi-en, un jardin traditionnel japonais doté d’un bassin central et d’une colline où vous pourrez profiter pleinement des charmes de la nature, cap sur le mont Aso afin d’observer son fameux cratère et découvrir ainsi les diverses faces de la somptueuse nature du Japon. Voyez de vos propres yeux la grandeur et la puissance de la nature.

Official Tokyo Travel Guide
https://www.gotokyo.org/fr/

Local government official website
https://kumamoto.guide/fr/

Voyageurs

  • Traveled : November 2019 Ah-Fa Stephanie
    Journalist free lance
    Pays de résidence France
  • Traveled : November 2019 Loock Julien
    Journaliste
    Pays de résidence Tokyo
    Pays de naissance: France

Aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle

JAL Rechercher les itinéraires depuis votre pays

  • Ah-Fa Stephanie

    Vol international de JAL : La classe économique est très correcte avec suffisamment de place pour les jambes. Le repas est correct. Le service est impeccable avec des agents de bord très serviables et disponibles. Les sièges sont confortables. Le grand écran et le port USB qui permet de charger son téléphone sont un vrai plus. Le programme de divertissement est très complet et varié avec des nouveautés et des films à succès.

Aéroport international de Tokyo-Haneda

Métropole de Tokyo

Premier jour

TOKYO

Jardin Rikugienmore

Visites recommandées

Jardin Rikugien

Ce jardin de style « kaiyushiki tsukiyamasensui teien » (jardin de promenade autour d'un bassin et doté d'une colline) a été construit en 7 années à partir de 1695 par Yanagisawa Yoshiyasu, sur un terrain qu'il avait reçu de Tokugawa Tsunayoshi, 5e shogun du bakufu d'Edo.
Ce lieu étant situé en un point de Musashino au relief plat, la réalisation de ce jardin a nécessité de creuser un étang, de dresser une colline et de drainer l'eau du canal Sengawa pour alimenter le grand bassin.

  • Ah-Fa Stephanie

    Jardin Rikugien : C'est un très beau parc entretenu avec soin. Un havre de tranquillité très sympathique dans la ville sans être imposant. Les feuilles colorées commençaient à peine à prendre leurs couleurs automnales sous un ciel bleu. La beauté du parc est très relaxante et agréable.

  • Loock Julien

    Jardin Rikugien : Ce jardin, qui fait partie des neuf jardins historiques de la ville de Tokyo, est un incontournable pour les visiteurs qui aiment la nature et le savoir-faire nippon en matière d'art paysager. C'est un chef-d'œuvre pour les amateurs de jardin. Les couleurs automnales ajoutent une note très agréable. Le calme des lieux permet aux visiteurs de se promener tranquillement et d'apprécier pleinement le paysage.

Train (JR)
20 minutes

  • Ah-Fa Stephanie

    Déjeuner à Tsukishima Monja Moheji Ryogoku : Repas de monjayaki copieux dans un lieu qui vous donne l'impression d'être véritablement dans une arène de sumo, notamment avec les nombreuses illustrations de sumotoris qui ornent ce restaurant. Le service était correct et c’est divertissant de regarder le staff cuisiner les monjayaki devant nos yeux.

  • Loock Julien

    Déjeuner à Tsukishima Monja Moheji Ryogoku : Je n'avais jusqu'alors pas vraiment mangé de monjayaki et je me suis beaucoup réjoui de pouvoir le goûter dans un restaurant spécialisé. Le choix est conséquent et la qualité au rendez-vous. Le restaurant est chaleureux et offre un cadre japonisant aux clients.

Sumida Hokusai Museummore

Sumida Hokusai Museum

L’artiste japonais mondialement connu Katsushika Hokusai est né à proximité de la rue qui porte maintenant son nom dans l’arrondissement de Sumida. Il a vécu la majeure partie de ses 90 années dans cet arrondissement où il a réalisé un grand nombre de chefs-d’œuvre.
Outre les expositions des œuvres de Hokusai, ce musée propose différentes rétrospectives qui aident à mieux comprendre le lien entre l’artiste et le quartier de Sumida ainsi que des programmes d’initiation accessibles au plus grand nombre.

  • Ah-Fa Stephanie

    Musée Hokusai de Sumida : Musée à l’architecture très originale mais surtout très interessant pour son côté moderne et interactif. Des répliques des œuvres représentatives des différentes périodes de Hokusai se trouvent dans la collection permanente, mais le côté ludique et explicatif des écrans tactiles permet de mieux comprendre le processus de création des ukiyo-e. Très bon point pour le fait que tout soit disponible en anglais.

  • Loock Julien

    Musée Hokusai de Sumida : Hokusai est un artiste de l'ukiyo-e japonais très connu dans le monde. Ce musée lui rend parfaitement hommage. Les lieux sont modernes, les œuvres nombreuses et le visiteur peut profiter d'une interactivité très agréable pour découvrir plus en détail le travail de Hokusai.

Train
23 minutes

Tokyo City view more

Tokyo City view

Situé au cœur de la ville, Tokyo City View propose un étage panoramique situé à 250 mètres au-dessus du sol, ainsi qu’une terrasse (Sky Deck) culminant à 270 mètres de hauteur. On peut apercevoir entre autres la tour de Tokyo, la tour TOKYO SKYTREE, et même le mont Fuji par beau temps. Sur la terrasse Sky Deck vous aurez l’impression de toucher le ciel tout en étant caressé par le vent.

  • Ah-Fa Stephanie

    Tokyo City View : À Tokyo City View, on peut admirer la magnifique vue de Tokyo en haut de la Mori Tower de Roppongi Hills, au 52ème étage. On peut ressentir directement le vent au « sky deck », qui est en plein air. J'ai pu profiter de la vue imprenable sur Tokyo, qui est exceptionnelle de nuit, et je recommande fortement ce site touristique.

    Dîner à Bishoku Maimon Roppongi : Le restaurant est très beau et chic. Le service impeccable avec une flute de vin pétillant offert par la maison à l’arrivée. Belle variété de mets proposés et tous très bons.

  • Loock Julien

    Tokyo City View : La vue que l'on peut admirer d'ici est l'une des plus belles de Tokyo ! L'observatoire de la Mori Tower est un incontournable d'une visite à Tokyo. Il permet de découvrir l'ampleur de la ville depuis un étage très élevé. C'est saisissant. De plus, les baies vitrées sont très larges, ce qui offre un point de vue exceptionnel sur Tokyo. Le plus : en montant sur le sky deck, on peut jouir d'une vue unique sur toute la capitale japonaise. De nuit, c'est encore plus beau !

    Dîner à Bishoku Maimon Roppongi : Cela offre un cadre intimiste très sympathique lorsque l'on est à plusieurs. La qualité et la quantité sont au rendez-vous. Le restaurant se situe à Roppongi, un atout pour les visiteurs étrangers qui séjournent dans ce quartier.

Métropole de Tokyo

Deuxième jour

KYUSHU(KUMAMOTO)

Aéroport international de Tokyo-Haneda

ANA (ANA Expericence JAPAN Fare) Afficher les détails

  • Ah-Fa Stephanie

    Vol domestique de ANA : C'était un vol agréable et les deux heures de trajets sont passées vite. Vol ponctuel, avec service de boisson gratuite lors du vol et des sièges confortables.

  • Loock Julien

    Vol domestique de ANA : ANA est une compagnie aérienne très professionnelle. La ponctualité du vol était parfaite et le service très agréable. Du point de contrôle jusqu'à bord de l'avion, l'expérience a été une réussite. Les avions sont propres et modernes, ce qui rend le trajet très plaisant.

Aéroport Aso Kumamotomore

Aéroport Aso Kumamoto

Situé à 20 km à l'est du centre-ville de Kumamoto, l'aéroport de Kumamoto est à cheval sur les communes de Mashiki-machi (Kamimashiki-gun), Kikuyo-machi (Kikuchi-gun), Ozu-machi (Kikuchi-gun) et Nishihara-mura (Aso-gun), situées sur le plateau de Takayubaru, dans la partie ouest de la chaîne de montagnes bordant le cratère du mont Aso. Aux environs de l'aéroport, les habitations sont peu nombreuses, contrairement aux champs, aux parcours de golfs ou aux arbres. A l'est s'élèvent les fumées volcaniques du mont Aso, et à l'ouest un magnifique site empli des merveilles de la nature permet d'observer Unzen.

Bus
80 minutes

Hélicoptère
7 minutes

Visite du cratère volcanique d'Asomore

Visite du cratère volcanique d'Aso

L'immense caldeira s'étend sur 24 kilomètres du nord au sud et 18 kilomètres d'est en ouest, entourée par une solide couche rocheuse de lave solidifiée qui s'étend sur 4 kilomètres à la ronde. Parmi les 5 monts qui dominent le cœur de cette caldeira (mont Neko, mont Taka, mont Naka, mont Eboshi et mont Kishima), le mont Naka est toujours en activité et crache une fumée blanche. Situé dans l'une des plus grandes caldeiras du monde, le mont Naka avec son cratère gigantesque de 600 mètres de diamètre, 130 mètres de profondeur et ses 4 kilomètres de circonférence permet d'apprécier un paysage dynamique et vivant d'Aso. Lorsque l'activité volcanique s'intensifie il n'est parfois pas possible de s'en approcher.

  • Ah-Fa Stephanie

    Visite du cratère du volcan Aso : Une expérience incroyable que je n’aurai jamais cru avoir la chance de faire. Le vol d'environ 7 minutes en hélicoptère est passé en un éclair, mais la météo était de notre côté et nous avons pu avoir une vue imprenable sur le mont Aso ainsi que la nature majestueuse et à couper le souffle.

    Déjeuner à Sanzoku Tabiji : Délicieux et copieux déjeuner dans ce restaurant à l’ambiance chaleureuse, conviviale et familiale. Le riz au takana ainsi que la soupe miso locale dagojiru, plats de la région, étaient délicieux.

    Musée du volcan Aso/Kusasenri : Les expositions de ce musée riche d'histoire sont uniquement en japonais, mais on peut louer gratuitement un guide audio en 4 langues. On peut découvrir comment se forment les volcans et en apprendre plus sur ceux-ci de manière immersive avec un écran large permettant d'observer en temps réel le cratère, et bien d'autres choses. La vidéo de 15 minutes de l’amphithéâtre est diffusée sur 5 écrans simultanés avec des sous-titres en plusieurs langues. Il y a une volonté de se moderniser avec un espace ouvert récemment dédié à la faune et flore de la région ainsi que l’installation de VR pour en connaitre plus sur le volcan.

    Shirakawa Suigen : Petit coin très calme avec la fontaine naturelle de Shirakawa et le sanctuaire de Shirakawayoshimi, où l'on célèbre une divinité gardienne des sources d'eau. L’eau a un goût pur et délicieux, très agréable à boire. Beaucoup de riverains venaient remplir leurs contenants de l’eau de cette fontaine. C’était sympathique et charmant d’assister à un moment du quotidien des habitants.

  • Loock Julien

    Visite du cratère du volcan Aso : Coup de cœur. Le survol du mont Aso en hélicoptère est vraiment une expérience forte en sensations. La durée du vol ne dépasse pas les sept minutes environ, mais tous les visiteurs en prendront plein les yeux. Le pilote est sympathique et sa technique très appréciable. La vue depuis l'hélicoptère du cratère fumant est saisissante. Une expérience vraiment unique à conseiller !

    Déjeuner à Sanzoku Tabiji : Il est toujours agréable de déjeuner dans un lieu typique du Japon, là où mangent les locaux. Le cadre est chaleureux et très convivial. Nous étions entourés de familles et d'habitués et c'est ce qui confère à ce restaurant une ambiance dépaysante. La nourriture est délicieuse et très copieuse, et j'ai pu déguster des plats locaux.

    Musée du volcan Aso/Kusasenri : Ce musée nous a permis de mieux comprendre la situation du volcan. Les installations sont claires et la visite est plutôt plaisante. Des guides vocaux en 4 langues sont proposés aux visiteurs étrangers qui ne comprennent pas le japonais afin qu'ils puissent profiter de l'exposition.

    Shirakawa Suigen : Cette visite, mêlée aux couleurs de l'automne, a été assez féérique. Le sanctuaire et les sources, au milieu d'une nature luxuriante, offrent un moment de détente et de relaxation dans un cadre japonais dépaysant. Le fait de pouvoir boire l'eau directement à la source est une expérience précieuse que l'on ne peut pas vivre en temps normal.

Bus
15 minutes

Navette hôtel (réservation préalable nécessaire)
30 minutes

HOTEL GREENPIA MINAMIASO

  • Ah-Fa Stephanie

    Dîner à l’hôtel : Le onsen avec son bain extérieur était formidable et le paysage vu de la chambre magnifique. Le diner à moitié servi à table et à moitié buffet était correct au niveau de la qualité de la nourriture,
    et proposait un choix important. L’option boissons à volonté a été très appréciée.

    Chambre et service : La chambre est très grande et il y avait de la place pour disposer 3 lits en plus d’un espace salon. C'était très spacieux et j'ai pu me relaxer tranquillement. La salle de bain privative est un plus pour ceux qui ne veulent pas aller au onsen.

  • Loock Julien

    Dîner à l’hôtel : Le menu est copieux, avec buffet et un grand choix de boissons. On peut déguster du bœuf akaushi, une sorte de bœuf wagyu local et griller sa viande individuellement, ce qui est une belle expérience culinaire. Le buffet permet aussi de goûter aux plats en quantité souhaitée et apporte de nombreux choix lorsqu'on est en famille, ce qui nous permet de passer un bon moment. Le cadre du restaurant colle avec l'ambiance verdoyante des lieux.

    Chambre et service : Ce grand hôtel en face du mont Aso est un havre de paix. La vue des chambres est magnifique, tout comme le onsen qui nous permet de profiter des sources en extérieur. Une pause dans cet hôtel est très relaxante, car il est possible de profiter de nombreux services : onsen, chaises massantes, boutique... La nuit a été très calme et la literie très agréable.

Troisième jour

HOTEL GREENPIA MINAMIASO

  • Ah-Fa Stephanie

    Sanctuaire Kamishikimi Kumanoimasu : Sanctuaire très beau situé au pied de la montagne de Takamori-machi, dans le district d'Aso. De nombreuses lanternes bordent la voie, ce qui fait encore plus ressortir l'atmosphère de ce lieu. La petite montée menant à l’arrière du temple permet de voir de haut les forêts avoisinantes en profitant d'un air pur. La journée légèrement pluvieuse a apporté une ambiance mystique au lieu.

    Déjeuner à Takamori Dengaku Hozonkai : Ambiance traditionnelle et authentique dans cet établissement qui sert des grillades depuis plusieurs générations. Repas délicieux avec des mets qu’on n’a pas l’habitude de manger, le tout servi avec une sauce au miso au goût très riche. Le propriétaire parle très bien anglais et nous avons pu observer comment se préparent et se nettoient les bacs de sables. Nous avons été très bien reçus. Un vrai coup de cœur pour ce restaurant.

  • Loock Julien

    Sanctuaire Kamishikimi Kumanoimasu : Ce sanctuaire est incontournable. C'est un lieu perdu au milieu d'une forêt luxuriante. La montée sur la voie bordée d'arbres est magique. On ressent la force du lieu. Il y a également un power spot, niché en haut, qui surplombe le sanctuaire et la vallée environnante. C'est un bel exemple du patrimoine matériel japonais.

    Déjeuner à Takamori Dengaku Hozonkai : Exceptionnel est le mot ! Tout d'abord, le cadre du restaurant est magnifique. Cette maison ancienne dispose de salles très agréables avec le tatami et le bois de la structure. Nous sommes immédiatement dépaysés. La spécialité de la maison, le dengaku, est unique en son genre. Les aliments, recouverts de miso, cuisent lentement face à des braises. C'est un régal pour les yeux et les papilles. Le service est très chaleureux et la famille, qui tient le lieu, très conviviale. C'est un lieu incontournable de Kumamoto pour découvrir la cuisine locale dans un cadre exceptionnel.

Taxi
35 minutes

Bus
75 minutes

Promenade en vélomore

Promenade en vélo

Il est possible de faire du vélo tout terrain (VTT) tout en observant le magnifique panorama sur le Parc national d'Aso-Kuju.

  • Ah-Fa Stephanie

    Cyclisme : J’ai énormément apprécié cette balade à vélo dans les montagnes, qui était très agréable. La balade avec ses différents arrêts pour observer les paysages était vraiment super, et cela restera à jamais dans mes souvenirs. J’aurais presque voulu que ça dure plus longtemps !

  • Loock Julien

    Cyclisme : Coup de cœur. Cette activité, au cœur du mont Aso, était fantastique. Le personnel est très professionnel et sympathique, les vélos performants et agréables, et l'itinéraire vraiment plaisant. Nous avons parcouru de nombreux kilomètres pour rejoindre Kurokawa onsen à travers des paysages merveilleux : montagnes, villages, chutes d'eau... L'itinéraire, en descente, était assez facile et le rythme peu soutenu, ce qui m'a permis d'en profiter.

Sources thermales Kurokawa onsenmore

Sources thermales Kurokawa onsen

Le charme des sources thermales Kurokawa onsen réside dans l'architecture des ryokan (auberges) à l'ancienne qui bordent la rivière Chikugo-gawa, ainsi que dans l'ambiance très travaillée des bains en plein air rotenburo proposés dans les ryokan et les hôtels. L'achat d'une carte de bain permet de profiter librement de plusieurs bains thermaux.

  • Ah-Fa Stephanie

    Kurokawa Onsen : Un endroit magnifique où j’aimerai retourner. Les paysages aux couleurs d’automne sont très beaux et les petites ruelles traditionnelles sont pleines de charme.
    La cité de onsen est un ravissement pour se balader en yukata, une expérience charmante et propre à ce lieu. L'atmosphère de la ville était détendue et le paysage pittoresque très agréable.

  • Loock Julien

    Kurokawa Onsen : Coup de cœur. Kurokawa onsen est une étape féérique. Ce village de onsens situé dans les montagnes et entouré de forêts et de cours d'eau chaude est une merveille. C'est un cadre idyllique où l'on peut se promener en yukata en prenant bien son temps. Les rues sont charmantes et les petites boutiques très plaisantes. Kurokawa onsen possède un charme fou.

Kurokawa Onsen Fumoto Ryokan

  • Ah-Fa Stephanie

    Dîner à l'auberge (Kurokawa Onsen Fumoto Ryokan) : Le diner que nous avons pris ici était succulent. Le menu kaiseki était délicieux, et proposait plein de petites portions de condiments différents, des sashimis de cheval, de la viande de bœuf à griller sur la planche. Nous avons pu goûter également à des bières locales. Le petit déjeuner était également délicieux et copieux.

    Chambre et service : La chambre est spacieuse et il y avait même un fauteuil massant. Pas de salle de bain privative, mais un lavabo et des toilettes privés dans la chambre. Les nombreux onsens de ce ryokan m'ont permis de profiter des lieux. Le futon était très confortable. La possibilité de choisir son yukata parmi une large sélection pour les femmes est très appréciable.

  • Loock Julien

    Dîner à l'auberge (Kurokawa Onsen Fumoto Ryokan) : Le dîner est délicieux et très copieux. Les mets sont fins et très variés, le tout accompagné d'une bière locale goûtue. Pour les étrangers, déguster des plats habillés en yukata dans une pièce en tatami est une expérience qui marque. Parmi les nombreux plats locaux, le wagyu est particulièrement divin. Nous avons goûté aux sashimis de cheval, une belle découverte.

    Chambre et service : Quel ryokan ! J'ai déjà eu la chance de dormir dans plusieurs ryokans, mais celui-ci est vraiment d'un niveau exceptionnel. La maison, en elle-même, est ravissante et chaleureuse. Les chambres sont grandes et très plaisantes avec un fauteuil massant. La qualité du futon est parfaite. Mais l'atout numéro 1 de ce ryokan est son offre de bains onsen. Outre les bains communs en pleine nature, il est possible de profiter de plusieurs petits bains privés. C'est exceptionnel pour des visiteurs entre amis ou en famille. Chaque onsen privé possède son propre charme et il est très agréable de les tester un par un. Un vrai coup de cœur.

Quatrième jour

Kurokawa Onsen Fumoto Ryokan

Bus
2 heures 40 minutes

10 minutes à pied

Château de Kumamotomore

Château de Kumamoto

Egalement nommé château des ginnan (amandes de ginkgo), le château de Kumamoto fait partie des trois châteaux les plus célèbres du Japon. Sa construction, entamée en 1601 par le célèbre seigneur local Kato Kiyomasa, a demandé sept années pour parvenir à son terme. La citadelle, qui couvre une surface d'environ 980 000 m² pour un périmètre de 5.3 km environ (lors de la construction), est une superbe construction comprenant 3 donjons, 49 tours, 18 yagura (barbacanes) et 29 portes, et emploie d'harmonieux murs en pierre courbes ou des techniques de fortification uniques faisant usage de formes naturelles. Katsu Kaishu disait avec émerveillement : Ce château n'a pas d'égal. Sa circonférence extérieure est la plus importante. Ses fortifications sont les plus hautes, et évoquent la solidité."
En 1877, lors de la rébellion de Satsuma, l'édifice a démontré son caractère imprenable en résistant pendant environ 50 jours aux assauts de l'armée de Satsuma menée par Saigo Takamori ; mais, la veille de l'offensive générale, le château a pour une raison inconnue pris feu, ne laissant que 12 bâtiments parmi lesquels l'Uto-yagura. Le donjon principal actuel a été reconstruit en 1960 par la municipalité de Kumamoto à l'occasion des commémorations du 350e anniversaire de Kato Kiyomasa, qui correspondait aussi au 70e anniversaire de la fondation de la ville. Le lieu est célèbre pour ses cerisiers de trois différents types (cerisiers du Japon, higo-zakura et cerisiers Yoshino), et les 600 arbres environ attirent durant la période plus de 100 000 visiteurs. A cette occasion, le parc est également ouvert en nocturne, et de nuit les cerisiers se réflètent sur le château éclairé. La période de floraison s'étend approximativement de fin mars à début avril. En 2008 a été achevée le construction du palais intérieur, augmentant encore l'attrait du lieu."

  • Ah-Fa Stephanie

    Château de Kumamoto : Le château était toujours en travaux après le grand tremblement de terre et l'entrée dans certaines zones était interdite, mais nous avons pu passer un bon moment en nous approchant car il y avait un événement spécial ce jour-là. Le donjon et la tour sont visibles depuis les environs, et j'ai été impressionnée par leur belle apparence et leur présence imposante.

    Déjeuner à « Ginnan » dans Josaien : Buffet à volonté avec beaucoup de choix de plats divers japonais ou autre. Large sélection de spécialités de Kumamoto, comme le Kumamoto ramen, des racines de lotus au karashi ou encore du riz au takana. Il y avait un énorme choix de fritures ainsi que des plats étrangers divers. Le buffet de dessert était également très varié, et j'ai été très satisfaite de ce repas.

    Expérience de damasquinage de Higo : L'expérience du damasquinage de Higo, art traditionnel de Kumamoto, est un atelier très sympathique où nous avons pu apprendre la technique du « damasquinage », dans laquelle on incruste de l'or ou de l'argent dans un métal servant de base. J’ai beaucoup aimé incruster les feuilles sur un pendentif de Kumamon, qui est la mascotte officielle de Kumamoto.

  • Loock Julien

    Château de Kumamoto : Les images du château après les tremblements de terre de 2016 ont marqué les esprits. La visite du château, actuellement, permet de comprendre l'étendue des dégâts et de mieux appréhender les efforts faits. La restauration, qui devrait durer environ 20 ans, est impressionnante. Il est saisissant de voir de ses propres yeux les murs effondrés et les dégâts impressionnants sur les bâtiments. Cette visite permet aussi de ressentir la force de caractère des Japonais lorsqu'il faut se reconstruire.

    Déjeuner à « Ginnan » dans Josaien : Le buffet est très copieux, varié et appétissant. Chaque personne peut choisir son repas et se resservir selon son envie. Il y a des plats japonais et internationaux.

    Expérience de damasquinage de Higo : Cet artisanat traditionnel consiste en un travail du métal fabriqué principalement à Kumamoto. Cette activité manuelle s'est déroulée dans une ancienne maison japonaise, réhabilitée en boutique et atelier. Le cadre est donc très agréable et chaleureux. L'artiste est très pédagogue et attentionné. L'activité en elle-même s'est terminée rapidement, mais elle nous a permis de tester un art très méticuleux et de prendre conscience de sa difficulté.

10 minutes à pied

Navette de l'aéroport
60 minutes

Aéroport Aso Kumamoto

  • Ah-Fa Stephanie

    Dîner au restaurant de l'aéroport ou avec un repas à emporter dans l'avion : Malgré le fait que l’aéroport de Kumamoto est de taille modeste, il y avait beaucoup de choix en matière de bento.
    Nous n'avions pas fini de digérer le déjeuner et comme le vol était rapproché, nous avons préféré prendre un léger repas à emporter plutôt que d’aller dans un des restaurants de l’aéroport.

  • Loock Julien

    Dîner au restaurant de l'aéroport ou avec un repas à emporter dans l'avion : L'aéroport est d'une taille modeste, mais le choix proposé par les boutiques est très intéressant.

JAL (JAL Japan Explorer Pass) Afficher les détails

Aéroport international de Tokyo-Haneda

  • Ah-Fa Stephanie

    C’était un voyage incroyable auquel j’ai eu la chance d’avoir pu participer. Tokyo et Kumamoto sont deux régions que j’avais déjà visitées auparavant mais cette visite m’a permis de redécouvrir les charmes de ces deux lieux pour un voyage très intéressant. Le tour en hélicoptère et la balade à vélo étaient des expériences précieuses et resteront des souvenirs impérissables. Le village de onsen de Kurokawa m’a ébloui par la beauté et le côté authentique de ses onsens et de ses rues. Les repas proposés étaient toujours délicieux et copieux. Les hôtels toujours agréables où j’ai bien dormi. Nous avons toujours été bien reçus partout où nous allions, malgré mes nombreux voyages au Japon, celui-ci restera le plus beau que j’ai fait. Encore merci !

  • Loock Julien

    Je me répète, mais cet itinéraire touristique est extrêmement bien organisé.
    Cette année, la visite de Tokyo avait pour objectif de nous faire découvrir un autre visage de la capitale, hors des sentiers battus et des grands centres touristiques. Le choix du Rikugien est un excellent choix car il permet aux visiteurs de découvrir un des plus beaux jardins historiques de la ville, surtout en automne avec les momiji. La visite de Ryogoku, quartier des sumos, est également très intéressante car elle offre aux touristes l'opportunité de découvrir un Tokyo plus ancien, plus calme et très culturel, avec entre autres le musée Hokusai de Sumida et sa belle architecture. Goûter au monjayaki est aussi une expérience très intéressante car ce plat japonais n'est pas très connu aux yeux des touristes étrangers.
    Nous avons pu découvrir la belle préfecture de Kumamoto. Le programme était parfait. Nous avons pu prendre notre temps lors de chaque activité et ainsi profiter de la région paisiblement. C'est une préfecture qui possède de nombreux atouts pour le tourisme. Kurokawa onsen est une pépite qui émerveillera à coup sûr les visiteurs internationaux. J'ai également beaucoup apprécié le choix des restaurants qui nous ont offert une belle visite gustative de la région. Vraiment un superbe voyage !

Suggestions des voyageurs

La visite de Tokyo était agréable car elle m'a permis de parcourir des lieux encore peu visités par les voyageurs au Japon. En marchant dans le quartier de Ryogoku, on peut ressentir que les compétitions de sumo et leur vie au quotidien sont enracinées dans ses rues, et la ville entière était touchante et raffinée avec notamment le musée du sumo. La vue de Tokyo au sommet de Mori Tower était également magnifique. La région de Kumamoto est fascinante avec sa nature représentée par ses paysages volcaniques ou riches en nature. Le quartier des auberges disposant d'onsens pittoresques est également de très bon goût, et j'ai pu profiter du spectacle des feuilles rouges de la saison. J'ai ainsi découvert un lieu où je souhaiterais absolument revenir. Les spécialités locales sont délicieuses et variées.

Ah-Fa Stephanie
Journalist free lance
Pays de résidence France
  • Loisirs

    Voyage, Anime, Manga

  • Nombre de voyages au Japon

    7 fois

Suggestions des voyageurs

Cet itinéraire touristique était un parfait mélange entre culture, gastronomie, nature et patrimoines culturels matériels et immatériels du Japon. Il nous a montré plusieurs visages de l'Archipel. Cela permet de bien comprendre son histoire, sa culture et ses habitudes de vie. Tous les repas ont fait honneur à la cuisine nippone et ils nous ont permis de découvrir des plats qui m'étaient peu familiers. Les activités, quant à elles, étaient extrêmement variées. Coup de cœur pour le tour en hélicoptère au-dessus du mont Aso, le vélo et Kurokawa Onsen.

Loock Julien
Journaliste
Pays de résidence Tokyo
Pays de naissance: France
  • Loisirs

    Culture et gastronomie

  • Durée du séjour à Tokyo

    3 ans

Différents itinéraires pour la même zone

Partagez cette page !

Moyens de transport recommandés

Itinéraires touristiques recommandés

Autres itinéraires passionnants

Back to Top

COPYRIGHT © KYUSHU × TOKYO ALL RIGHTS RESERVED.