We use cookies to improve your online experience. For information on the cookies we use and for details on how we process your personal information, please see our cookie policy . By continuing to use our website you consent to us using cookies.
KUMAMOTO
  • TOKYO
  • KUMAMOTO

THE ABDITORY

Yanesen est un quartier commerçant qui conserve le charme des anciens quartiers populaires de Tokyo, les shitamachi, et qui allie à la nostalgie d’antan la possibilité de faire de nouvelles découvertes. À Kumamoto, essayons et découvrons les merveilles des sources thermales Uchinomaki onsen, paradis thermal qui offre une qualité d’eau particulière et est l’une des meilleures sources du Japon.

Official Tokyo Travel Guide
https://www.gotokyo.org/fr/

Local government official website
https://kumanago.jp/en/

Voyageurs

  • Traveled : August, 2017 Margaux
    Influencer
    Pays de résidence France
  • Traveled : August, 2017 Jordy Meow
    Ingénieur logiciel, photographe
    Pays de résidence Tokyo
    Pays de naissance: France

Aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle

JAL046 Rechercher les itinéraires depuis votre pays

  • Margaux

    Le vol Paris-Tokyo sur Japan Airlines est vraiment agréable! Le personnel de bord toujours à l'écoute et agréable… Les repas proposés à bord sont bons. Les sièges très confortables (même en classe économique vous aurez de la place pour vos jambes) - vous réussirez à dormir sans problèmes pendant le vol.

Aéroport international de Tokyo-Haneda

Métropole de Tokyo

Premier jour

TOKYO

Yanaka Ginza/Sanctuaire Nezu-jinja more

Visites recommandées

Yanaka Ginza/Sanctuaire Nezu-jinja

Surnommé Yanesen, mot formé de la première syllabe des trois lieux qui composent la zone, Yanaka, Nezu et Sendagi, c'est un endroit plein du charme pittoresque des shitamachi, les anciens quartiers populaires. La rue commerçante Yanaka Ginza témoigne de ce retour au bon vieux temps. Il existe de nombreux lieux qui conviennent parfaitement à la promenade, et ceci en toute saison, comme le cimetière Yanaka-reien connu pour ses cerisiers. Cette zone était chère aux grands écrivains. Si vous remontez la pente et pénétrez dans les ruelles sinueuses, vous découvrirez un Tokyo rétro vous donnant l'impression d'effectuer un voyage dans le temps. Pourquoi ne pas fuir le bruit de la ville et vous plonger dans ce Tokyo intemporel ?

  • Margaux

    De jolies rues dans lesquelles se balader… vous pourrez y trouver une multitude de jolis cafés et bouiques! Parfait pour flâner tranquillement et profiter d'une bonne tasse de thé après son shopping. Un super endroit pour acheter ses cadeaux souvenirs!

    L'atmosphère du restaurant est très cosy avec des petites pièces/tables séparées des autres pour manger en toute tranquillité. Les tempuras (grand classique de la cuisine japonaise) sur bol de riz sont très bons, surtout ceux aux légumes: croustillants et fondants en même temps!

  • Jordy Meow

    J’aimais déjà beaucoup cet endroit. Ayant passablement été épargné par les bombardements aériens de la Seconde Guerre mondiale, il y a encore beaucoup de bâtiments et de temples qui datent de l’époque d’Edo. Les habitants se sont efforcés de préserver l’atmosphère charmante du coin et j’espère qu’ils continueront à le faire.

    J’ai pris mon premier déjeuner du voyage à Tenmasa. C’est un restaurant de tempura, dont le patron est fort sympathique, et où la tempura est excellente ! La tempura était très légère, idéale pour un premier repas.

Ligne JR Yamanote
Gare de Nippori → Gare de Komagome
5 minutes / 140 yens

Jardin Rikugienmore

Jardin Rikugien

Ce jardin de style « kaiyushiki tsukiyamasensui teien » (jardin de promenade autour d'un bassin et doté d'une colline) a été construit en 7 années à partir de 1695 par Yanagisawa Yoshiyasu, sur un terrain qu'il avait reçu de Tokugawa Tsunayoshi, 5e shogun du bakufu d'Edo.
Ce lieu étant situé en un point de Musashino au relief plat, la réalisation de ce jardin a nécessité de creuser un étang, de dresser une colline et de drainer l'eau du canal Sengawa pour alimenter le grand bassin.

  • Margaux

    Un merveilleux jardin en plein cœur de la ville, parfait pour faire une pause calme dans ses allées. Vous pouvez traverser plusieurs petits ponts très charmants.. N'hésitez pas à vous arrêter aux abords des ponts: vous pourrez y voir des tortues et de gros poissons..
    N'oubliez pas de vous arrêter aussi dans la Maison de Thé du jardin: l'occasion de profiter d'un bon thé et patisserie Japonnaise.

  • Jordy Meow

    L’histoire du jardin Rikugien est aussi longue que celle du sanctuaire Nezu-jinja. Il contient 88 tableaux naturels basés sur de célèbres poèmes japonais. Quand j’ai visité le jardin, la lueur du soleil faisait surgir de très belles ombres sur les pins. Le paysage y est d’autant plus plaisant en automne. Quant à l’hiver, certaines personnes doivent avoir le souffle coupé à la vue du jardin recouvert de neige.

Ligne Tokyo Metro Namboku
Station Komagome → Station Iidabashi
9 minutes / 170 yens

Kagurazakamore

Kagurazaka

C'est au cours de l'époque d'Edo que la rue Kagurazaka aurait pris l'aspect qu'on lui connaît aujourd'hui. En 1633, le tairo (haut membre du gouvernement shogunal) Sakai reçut un terrain pour sa résidence dans le quartier de Yarai. La rue qu'empruntait le tairo pour se rendre au château connut par la suite différents aménagements, qui seraient à l'origine de l'actuelle Kagurazaka.
On y trouve quelques boutiques fondées à l'époque d'Edo, et au moins 10 boutiques datant de l'ère Meiji et de l'ère Taisho. Leurs bâtiments ayant été rénovés, il vous sera peut-être difficile de les retrouver : essayez en vous aidant de leurs noms et de l'atmosphère qu'elles dégagent.

  • Margaux

    Dans ce quartier vous trouverez le plus grand nombre de restaurants, et d'ailleurs de nombreux restaurants de cuisine européenne comme de la cuisine française. Ce quartier est d'ailleurs surnommé le quartier Français".
    Le quartier est très vivant et dynamique! N'hésitez aps à vous promener dans les jolies ruelles qui bordent les rues principales. "

    Une très très bonne adresse! Je vous conseille de réserver ou de venir tôt car les places (au comptoir avec vue sur les cuisiniers) sont limités. Une adresse à tester absolument! Sur place vous mangerez un menu complet (qui change tous les mois), l'occasion de tester de nombreux petits plats différents. La présentation des plats est originale, vous pourrez profiter d'une multitude d'assiettes et bols tous plus beaux les uns que les autres. Le travail des détails se joue aussi bien sur l'assiette que dans l'assiette! Cuisine très fine et raffinée.. Magique de l'entrée au déssert!

  • Jordy Meow

    Kagurazaka est un quartier huppé du centre de Tokyo. Il est proche de Iidabashi. Il y a beaucoup de restaurants, d’établissements dans lesquels flânent des geishas… et de Français ! C’est pourquoi Kagurazaka est parfois appelé la petite France de Tokyo. L’Institut Français se trouve dans le quartier, et l’Ecole Française y était auparavant aussi située, c’est apparemment pourquoi de nombreux Français s’y sont installés.

    Aller dîner à Guiloguilo était une expérience fantastique. Le menu omakase (dont la composition est unique) change chaque mois. Il est basé sur des plats traditionnels japonais servis et cuisinés avec beaucoup d’élégance. Ce restaurant constitue la mise-en-bouche parfaite pour des voyageurs venant d’arriver au Japon et qui souhaitent s’essayer à bon compte à la cuisine kaiseki (la grande cuisine traditionnelle japonaise). J’habite au Japon depuis dix ans, et j'aurais aimé connaître cet établissement plus tôt.

Ligne Namboku
Iidabashi → Todaimae
Environ 5 minutes / 170 yens

A environ 15 minutes à pied de la station Todai-mae sur la ligne de métro Namboku

RYOKAN SAWANOYA

  • Margaux

    Le Ryokan Sawanoya est une maison traditionnelle Japonnaise. Tenue par une famille, l'accueil y est chaleureux et vous vous sentirez comme chez vous. Un endroit parfait pour se relaxer et se retrouver au calme au coeur de la ville mais dans un quartier résedentiel très paisible.
    Les chambres avec leurs futons, la clim, le thé à disposition.. sont comfortables. Le vrai plus de l'hôtel est le bain privé dont vous pourrez profiter pour vous laver et vous détendre, un très bel espace au calme absolu.

  • Jordy Meow

    Le Ryokan Sawanoya est situé en plein cœur de Nezu. Il est tenu par des habitants du quartier et les hôtes y sont reçus comme s’ils l’étaient aussi. C’est une auberge tout ce qu’il y a de plus traditionnel, mais aux tarifs très raisonnables compte tenu de sa situation à Tokyo. L’établissement dispose de bains privés, idéal pour les voyageurs qui voyagent en couple ou ne sont pas accoutumés aux bains japonais. N’oubliez pas de boire une bonne bière au sortir du bain et de vous promener dans le quartier de Nezu. C’est une expérience magique que je recommande.

Deuxième jour

KYUSHU(KUMAMOTO)

Aéroport international de Tokyo-Haneda

JAL (Japan Explorer Pass) Afficher les détails

  • Margaux

    Un Soraben est une sorte de bento, une petite boite de nourriture que vous pourrez emporter pour manger lorsque vous le souhaitez. Dans les gares ou les aéroports par exemple vous en trouverez de différentes sortes. J'ai testé la version riz au saumon et oeufs de saumon, très frais et bon, parfait pour emporter et manger en encas.

    Les aéroports au Japon sont très faciles pour se repérer pour un étranger, et des agents d'accueils sont toujours à votre disposition si besoin. Si vous souhaitez vous rendre au Japon vous verrez donc qu'il est très facile de prendre des vols internes pour découvrir différentes villes.
    Les avions de JAL sont toujours à l'heure et les voyages toujours très comfortables de la première classe à la classe économique.

  • Jordy Meow

    En général, je ne me réjouis pas trop de prendre l’avion, mais pour ce voyage à Kumamoto, non seulement le vol est très court, mais j’ai acheté un soraben pour prendre mon petit déjeuner à bord. On appelle bento le panier repas que les Japonais préparent à la maison pour déjeuner au travail. Quand je prends le Shinkansen j’achète souvent un ekiben (eki désignant la gare, autrement dit ekiben signifie « bento de la gare ») et j’ai été très surpris d’apprendre qu’il existe aussi des soraben (sora signifie le ciel). Comme j’allais dans le sud depuis l’aéroport de Haneda, j’ai choisi parmi toutes les sortes proposées un soraben du Hokkaido avec des œufs de saumon ikura, de l’oursin et du crabe pour une somme inférieure à 1 000 yens. Grâce à cela, mon vol a été super agréable.

    Les vols avec JAL étaient tous très confortables. Il y avait beaucoup plus de place dans ces avions que dans les autres que j’ai eu l’occasion de prendre. Tout avait l’air si vert depuis l’avion en arrivant à Kumamoto que j’étais très excité. En attendant le bus pour Aso, j’ai eu beaucoup de plaisir à acheter quelques cadeaux et goûter quelques spécialités du coin à l’aéroport de Kumamoto.

Aéroport Aso Kumamotomore

Aéroport Aso Kumamoto

Situé à 20 km à l'est du centre-ville de Kumamoto, l'aéroport de Kumamoto est à cheval sur les communes de Mashiki-machi (Kamimashiki-gun), Kikuyo-machi (Kikuchi-gun), Ozu-machi (Kikuchi-gun) et Nishihara-mura (Aso-gun), situées sur le plateau de Takayubaru, dans la partie ouest de la chaîne de montagnes bordant le cratère du mont Aso. Aux environs de l'aéroport, les habitations sont peu nombreuses, contrairement aux champs, aux parcours de golfs ou aux arbres. A l'est s'élèvent les fumées volcaniques du mont Aso, et à l'ouest un magnifique site empli des merveilles de la nature permet d'observer Unzen.

Bus Express Yamabiko Kyushu Sanko
Aéroport Aso Kumamoto → Gare d'Aso
Environ 1 heure 10 / 980 yens

Bus Kyushu Sanko
Aso Eki-mae → Daikanbo iriguchi
Environ 35 minutes / 550 yens

A pied
25 minutes

Mont Daikanbomore

Mont Daikanbo

■ Mont Daikanbo
Situé sur le flanc nord du cratère d'Aso, le mont Daikanbo est le plus haut sommet et offre un panorama somptueux sur la nature alentours. Il s'agit de l'un des meilleurs points de vue de la région, d'où l'on peut embrasser du regard les cinq monts d'Aso et profiter d'un panorama à 360°.
■ Initiation au parapente
Situé à Minami-Aso, qui offre un coucher de soleil magnifique, cet espace de vol s'étend du mont Yomine au mont Eboshi. On peut y faire une ballade aérienne avec vue plongeante sur les paysages de la vallée Nango. Dans la mesure où les moniteurs vous enseigneront tout ce qu'il faut savoir depuis les bases, et qu'il est possible de se faire accompagner par un moniteur pour les personnes inquiètes à l'idée de voler seules, cette expérience est recommandée à tous, y compris aux débutants.

  • Margaux

    Vous pourrez admirer des champs ainsi que des rizières tout au long de vos traversées de la région... du vert à perte de vue qui fait un bien fou à regarder et vous fera passer tous vos voyages en car ou en voiture très vite!

    Une vue spectaculaire à couper le souffle.. Grimper (Un bus!) tout en haut de la montagne vaut clairement le coup! Vous verrez la plaine de la ville de Aso et ses champs de rizières à perte de vue.. Ainsi que la vue spectaculaire sur les 5 montagnes (qui représenteraient d'ailleurs un Bouddha couché).

    Le mont Aso est une des plus grande caldeira au monde du fait des différents volcans qu'il possède.
    Kusa-Senrigahama, qui est à l'origine un cratère, est un endroit parfait au milieu des montagnes pour admirer le paysage, non loin du Volcan et du Musée du Volcan. Lorsque le temps le permet certaines balades à cheval sont proposées pour profiter encore plus du lieu et de sa jolie verdure.

  • Jordy Meow

    En route pour le volcan Aso, j’ai beaucoup aimé le contraste entre les paysages de verdure au pied du mont et rocailleux au sommet du volcan. L’ascension du volcan est actuellement fermée, mais on peut toujours profiter d'une promenade à pied ou à cheval dans la plaine de Kusa-Senrigahama.

    Comme le Aso-Daikanbo est le sommet le plus haut de la région, c’est l’endroit rêvé pour apprécier la plus grande caldera du monde ! Il y avait beaucoup de touristes et de photographes.

    La plaine de Kusa-Senrigahama se trouve au pied du Mont Aso. Je n’ai pas pu aller sur le Mont Aso à cause du risque d’éruption, mais ai quand même pu m’en approcher dans la plaine de Kusa-Senrigahama. C’est l’endroit idéal pour faire une promenade à pied ou à cheval si on en a le temps.

Bus Kyushu Sanko
Daikanbo iriguchi → Uchinomaki Onsen irigichi
Environ 20 minutes / 380 yens

A pied
5 minutes

Sources thermales Uchinomaki Onsenmore

Visites recommandées

Sources thermales Uchinomaki Onsen

La ville d'Aso est connue pour être dotée de sources thermales abondantes et de grande qualité. On y trouve notamment Uchinomaki Onsen, ensemble d'établissements thermaux de premier plan d'Aso constitué d'une suite de plus de 20 hôtels et auberges de type ryokan. Le lieu est également connu pour être une station thermale ayant accueilli le séjour de célèbres auteurs. L'eau faiblement chaude est incolore et transparente, et il est même possible de la boire. Il s'agit de l'une des merveilles du tourisme d'Aso, et nombreux sont les visiteurs qui le prennent comme point de départ de leur découverte d'Aso. Particulièrement célèbre est le tour des machiyu", les bains publics. Apréciés comme lieux de détente par les habitants de la région, 6 de ces "machiyu" sont aujourd'hui encore en activité."

  • Margaux

    Les bains de source d'eau chaudes, Onsen" sont très réputés et fréquents d'utilisation au Japon. Généralement les Onsen sont communs (mais pas mixtes) & vous devez etre nu dedans (mais cela est totalement nomal pour les Japonnais, pas de quoi se sentir mal à l'aise donc!).
    L'expérience est assez unique & agréable - surtout pendant un voyage où le corps est généralement fatigué et où tout moment de détente est le bienvenu. "

    Dans la ville de Aso vous trouverez de jolies rues dans lesquelles vous balader pour découvrir des petites pâtisseries (dont une d'inspiration Française!), des restaurants/bars ou bien des boutiques de shopping.

  • Jordy Meow

    L’hôtel dans lequel je suis descendu disposait d’un magnifique rotenburo (bain à ciel ouvert) sur le toit, d’où l’on pouvait observer la caldera. C’était trop bien ! Le paysage ravira à coup sûr les amateurs de rizières. Pendant la nuit, j’y suis retourné pendant une bonne heure pour observer les étoiles et j’ai même pu voir la Voie lactée.

    La rue commerçante Uchinomaki dégage une atmosphère à l’ancienne presque irréelle. Elle était très calme le jour où j’y suis allé car de nombreux magasins étaient fermés. L’ambiance n’en était que plus magique. Il y avait une immense chaise comme posée là à notre attention, ou peut-être tournée en direction du sanctuaire shinto. Piqué par la curiosité, je suis allé y jeter un œil. Je n’ai pas réussi à percer ce mystère, mais au final j’ai été comblé par cette merveilleuse atmosphère. Après quoi, je suis allé dans une boulangerie où j’ai dégusté une glace succulente.

Troisième jour

Sources thermales Uchinomaki Onsen (Aso Plaza Hotel)

Bus Kyushu Odan
Uchinomaki (devant l'hôtel Kadoman) → Kumamoto Kotsu Center
Environ 2 heures / 1 700 yens

A pied
10 minutes

Château de Kumamotomore

Château de Kumamoto

Egalement nommé château des ginnan (amandes de ginkgo), le château de Kumamoto fait partie des trois châteaux les plus célèbres du Japon. Sa construction, entamée en 1601 par le célèbre seigneur local Kato Kiyomasa, a demandé sept années pour parvenir à son terme. La citadelle, qui couvre une surface d'environ 980 000 m² pour un périmètre de 5.3 km environ (lors de la construction), est une superbe construction comprenant 3 donjons, 49 tours, 18 yagura (barbacanes) et 29 portes, et emploie d'harmonieux murs en pierre courbes ou des techniques de fortification uniques faisant usage de formes naturelles. Katsu Kaishu disait avec émerveillement : Ce château n'a pas d'égal. Sa circonférence extérieure est la plus importante. Ses fortifications sont les plus hautes, et évoquent la solidité."
En 1877, lors de la rébellion de Satsuma, l'édifice a démontré son caractère imprenable en résistant pendant environ 50 jours aux assauts de l'armée de Satsuma menée par Saigo Takamori ; mais, la veille de l'offensive générale, le château a pour une raison inconnue pris feu, ne laissant que 12 bâtiments parmi lesquels l'Uto-yagura. Le donjon principal actuel a été reconstruit en 1960 par la municipalité de Kumamoto à l'occasion des commémorations du 350e anniversaire de Kato Kiyomasa, qui correspondait aussi au 70e anniversaire de la fondation de la ville. Le lieu est célèbre pour ses cerisiers de trois différents types (cerisiers du Japon, higo-zakura et cerisiers Yoshino), et les 600 arbres environ attirent durant la période plus de 100 000 visiteurs. A cette occasion, le parc est également ouvert en nocturne, et de nuit les cerisiers se réflètent sur le château éclairé. La période de floraison s'étend approximativement de fin mars à début avril. En 2008 a été achevée le construction du palais intérieur, augmentant encore l'attrait du lieu."

  • Margaux

    Monument historique au cœur de la ville de Kumamoto. Une grande partie de ce château a été détruite lors du grand tremblement de terre de 2016… mais la visite de ce lieu reste tout de même incontournable! Vous pouvez toujours admirer le château et les travaux de reconstruction depuis l'extérieur. Et un petit musée très ludique vous permettra d'en apprendre plus sur son histoire.

    Le restaurant se situe dans un petit marché" à l'entrée du château. Le restaurant est grand & vous pourrez profiter de petites pièces privées avec la climatisation pour votre repas. La soupe au poulet est bonne et bien garnie. Situation idéale pour faire une pause après avoir admiré le château de Kumamoto. "

  • Jordy Meow

    Le grand tremblement de terre de Kumamoto en 2016 a causé d’importants dégâts au château de Kumamoto. Je n’avais pas bien réalisé cela avant de m’y rendre. Si tout se passe bien, le château rouvrira ses portes aux visiteurs en 2019, mais pour le moment il est possible de se promener aux alentours. J’ai été très surpris d’apprendre que ce château n’avait jusqu’alors jamais été rénové ni reconstruit.

    Après la visite du château de Kumamoto, je me suis arrêté dans un restaurant nommé Ginnan, situé à Josaien, tout près de l’entrée du château. La cuisine traditionnelle de Kumamoto qu’on m’a servie, composée d’une soupe de poulet et de légumes de la région était d’une grande simplicité, mais absolument délicieuse car elle mettait bien en valeur la saveur des ingrédients.

Tramway de Kumamoto
Château de Kumamoto / Hôtel de ville → Gare de Kumamoto
Environ 20 minutes / 170 yens

Ligne JR Misumi
Gare de Kumamoto → Gare de Misumi
52 minutes / 740 yens

  • Margaux

    Une expérience surprenante qui vous fera remonter le temps… Ce train est très chic & la décoration bien pensée, tout en détails! La vue est très belle (surtout quand on arrive près de la mer!).
    Et n'hésitez pas à profiter d'une petite boisson au bar..

  • Jordy Meow

    Ce train relativement récent qui parcourt Kumamoto a été construit en rénovant un ancien superbe train. Les sièges sont très confortables, c’était super. Le « A » de « A-Train » désigne l’endroit où le train fait son terminus et notre destination suivante : Amakusa. A bord, nous avons bu des highball (whisky coupé au soda), pris des photos et regardé défiler les paysages en écoutant du jazz. C’était rudement chouette !

A pied
5 minutes

Line Amakusa Takarajima (Ferry)
Port de Misumi → Port de Matsushima
Environ 17 minutes / 900 yens

Observation des dauphins (croisière en mer)more

Observation des dauphins (croisière en mer)

Environ 200 dauphins vivent à Hayasakiseto (ainsi qu'est nommée la côte de Futae), et il est possible de les observer dans leur environnement. Les dauphins sont d'un caractère très calme, mais ils se montrent aussi curieux et très sociables, au point de s'approcher lorsqu'ils entendent le bruit du moteur d'un bateau de pêche.

  • Margaux

    Une epérience unique à faire, qu'importe votre âge! Petits & grands seront émerveillés par cette croisière. Après 45 minutes à découvrir les paysages depuis le bateau vous pourrez commencer à voir des dauphins tout autour de vous. Les dauphins jouent et sautent autour des bateaux. C'est assez rare de voir autant de dauphins en même temps (on compte 200 dauphins dans cette zone - il est donc quasiment sûr pour vous d'en voir lors de la croisière!).

  • Jordy Meow

    Sous un ciel bleu et bercés par une fraîche brise estivale, nous nous sommes rendus dans un endroit à environ une heure des côtes où l’on peut voir des dauphins. Il y en avait vraiment tout plein qui nageaient autour du bateau ou sautaient gaiment dans les airs, c’était un spectacle des plus réjouissants. Ça a été un défi, en plus d’être un véritable plaisir, de prendre de bons clichés de ces dauphins. Quand le soleil a commencé à se coucher, nous sommes retournés au port tous extrêmement satisfaits.

Voiture de courtoisie de l’hôtel

Amakusa Nagisatei

  • Margaux

    Cet hôtel est situé en plein milieu de la nature, en bord de mer… une situation idéale pour se connecter à la nature et se relaxer.
    Vous pourrez profiter d'un verre sur la terrasse de l'hôtel (en vous faisant un bain de pied sur l'espace dédié).
    Les chambres sont grandes et très bien équipées.
    Vous pourrez profiter d'un Onsen sur votre terrasse extérieure - ce qui est vraimenbt très agréable pour se relaxer (ou bien profiter du Onsen commun de l'hôtel).
    Le diner, servi sur la table de votre chambre, est royal. Des plats à base de poissons crus & crustacés.. absolument délicieux!

  • Jordy Meow

    Ce ryokan (auberge) était plus qu’absolument merveilleux ! Ma chambre disposait d’un bain thermal onsen particulier et d’une terrasse, et j’ai vraiment eu l’impression d’être comme sur la mer. J’ai pu voir des îles et le coucher ainsi que le lever du soleil.

Quatrième jour

Amakusa Nagisatei

Matsushima → Hondoko
35 minutes / 1,300 yen

  • Margaux

    Une croisière d'une trentaine de minutes à bord d'un très joli bateau tout blanc qui vous propose de profiter du paysage et de goûter de délicieux désserts assis sur de moelleuses banquettes. Les désserts proposés sont fins, fruités, raffinés.. et aussi beaux que bons!
    Vous avez aussi l'option lunch" qui durera un peu plus longtemps. "

    Une petite porte dans une petite rue… clairement il faut savoir que cet endroit existe pour y aller! Mais l'endroit vaut absolument le détour, on dit qu'il y a aussi des gens qui choisissent ce restaurant dans le top 3 des meilleurs restaurants de sushis du Japon.
    Une fois installé sur une table ou bien directement au comptoir devant les moreceaux de poissons et les chefs, vous pourrez déguster les meilleurs sushis de votre vie! Du poisson plus que frais et des sushis réalisés minute devant vos yeux par le chef. Ils vous fondent dans la bouche. Coup de coeur pour les sushis à l'oursin!

    Le musée chrétien d'Amakusa retrace l'histoire de la chrétienté au Japon. La visiste ne dure pas trop longtemps et vous permettra de manière bien documentée d'en connaître plus sur ces faits historiques.

  • Jordy Meow

    Le bateau Sweets Cruise est super classe et j’ai beaucoup apprécié la croisière, en plus des magnifiques paysages et ponts qu’il y avait à voir. Par ailleurs, les pâtisseries et autres douceurs étaient délicieuses et très légères. Je reviendrai certainement !

    Comme Amakusa est très éloigné des grands centres urbains, je ne m’attendais, pour être honnête, pas vraiment à ce que l’on y mange bien. Mais le restaurant Yakko Zushi, qui était fantastique, m’a prouvé que j’avais tort. Les deux artisans sont très sympathiques, et la qualité des sushis à de quoi surprendre. Le repas a commencé avec un délicieux sushi d’oursin dont le riz était légèrement chaud, qui a fondu dans la bouche dès que je l’y ai mis. Le plus incroyable est que les sushis étaient tous aussi savoureux et délicieux. Je ne connaissais pas la moitié des poissons que j’ai goûtés sur place et j’ai la ferme intention d’y revenir pour en remanger et approfondir mes connaissances en matière de sushi. On raconte que certaines personnes classent cet établissement parmi les trois meilleurs restaurants de sushi du Japon.

    En visitant Amakusa aucun d’entre nous ne s’est dit qu’il s’y est déroulé des événements historiques importants. L’endroit est si paisible et si loin des villes qu’il est difficile de croire qu’une bataille que tous les Japonais connaissent y a eu lieu. Nous avons appris au Musée chrétien d’Amakusa comment le catholicisme a commencé à se transmettre au Japon, la rébellion des chrétiens contre le Shogunat et la répression qu’ils ont endurée.

[Navette aéroport d’Amakusa]
Gare routière de Hondo (No. 3) → Aéroport d’Amakusa
15 minutes / 340 yen

Aéroport d'Amakusamore

Aéroport d'Amakusa

L'aéroport d'Amakusa est installé sur une hauteur de l'île d'Amakusa Shimoshima, dans l'archipel d'Amakusa qui est situé au cœur de la magnifique mer indigo du parc national d'Unzen-Amakusa. Les jours de beau temps, il est possible d'observer depuis cette distance la péninsule de Shimabara et la ville de Kumamoto. En tant que l'une des voies d'accès à Amakusa, l'aéroport joue un rôle dans l'activité touristique.
L'aéroport d'Amakusa est un monument qui transmet les informations relatives à la luxuriance de la nature et à la chaleur des habitants d'Amakusa, et le décor peint sur les avions Dash 8" de la compagnie Amakusa Airlines représente un dauphin et ses petits.
La salle des communications air-sol située au cœur de l'aéroport d'Amakusa permet la transmission fiable et rapide des informations de la tour de contrôle vers les appareils, contribue à la sécurité et l'efficacité des avions, et offre un voyage aérien plus sûr encore."

JAL (Japan Explorer Pass) Afficher les détails

Aéroport d'Fukuoka

JAL (Japan Explorer Pass) Afficher les détails

Aéroport international de Tokyo-Haneda

  • Margaux

    Une découverte magique de Kumamoto que je recommande absolument aux visiteurs étrangers pour sa diversité d'activités et ses paysages incroyables. Combiné à une escale à Tokyo c'est un parfait circuit pour découvrir une partie de la grande culture du Japon.

  • Jordy Meow

    Grâce à nos deux sympathiques guides, j’ai passé un excellent voyage. Ne visiter que les grandes villes au Japon ne suffit vraiment pas, car il y a tellement d’endroits remarquables en-dehors. Pour faire l’expérience du vrai Japon, plutôt que de ne faire que des petits haltes ci et là, il est très important de s’arrêter et passer plusieurs jours au même endroit, par exemple à Kumamoto.

Suggestions des voyageurs

Une (re)découverte du Japon entre traditions & modernité. Il y a tant de choses à découvrir.. je garde surtout en tête les paysages verts grandioses de Kumamoto & la nourriture Japonaise tellement pleine de saveurs

Margaux
Influencer
Pays de résidence France
  • Loisirs

    intéressée par la Mode, la Food & les Voyages.

  • Nombre de voyages au Japon

    J'avais visité le Japon une première fois il y a pleusieurs années (Tokyo et Kyoto).

Suggestions des voyageurs

Vu que j’adore Kumamoto et le quartier de Shitamachi à Tokyo, ce voyage m’a vraiment beaucoup plu.

Jordy Meow
Ingénieur logiciel, photographe
Pays de résidence Tokyo
Pays de naissance: France
  • Loisirs

    Photographie, musique, nourriture, onsen, visiter la campagne japonaise

  • Durée du séjour à Tokyo

    10 ans

Différents itinéraires pour la même zone

Partagez cette page !

Moyens de transport recommandés

Itinéraires touristiques recommandés

Autres itinéraires passionnants

Back to Top

COPYRIGHT © KYUSHU & TOKYO ALL RIGHTS RESERVED.