We use cookies to improve your online experience. For information on the cookies we use and for details on how we process your personal information, please see our cookie policy . By continuing to use our website you consent to us using cookies.
SAGA
  • TOKYO
  • SAGA

STREETS OF OLD JAPAN

Après avoir visité le temple Taishakuten et savouré les charmes romantiques qui habitent de nos jours encore les faubourgs de Tokyo, cap sur Kashima, une ville qui a su préserver elle-aussi l’atmosphère et les traditions du bon vieux Japon. Vous pourrez y visiter le sanctuaire Yutoku Inari-jinja, célèbre pour ses portiques torii rouges et ses statues de renards, et profiter d’une ballade dans une vasière. Ne cherchez plus : partez pour le voyage qui vous permettra de goûter le Japon.

Official Tokyo Travel Guide
https://www.gotokyo.org/fr/

Local government official website
https://www.saga-tripgenius.com/

Aéroport de Londres-Heathrow

ANA212 Rechercher les itinéraires depuis votre pays

Aéroport international de Tokyo-Haneda

Métropole de Tokyo

Premier jour

TOKYO

Shibamatamore

Visites recommandées

Shibamata

Shibamata est un quartier devenu célèbre grâce à la série de films Otoko wa tsurai yo (C’est dur d’être un homme), dont l’ambiance habite encore les rues de la ville. Le temple Shibamata Taishakuten est très visité, principalement les jours de la fête du Koshin. Parmi les bâtiments les plus remarquables de ce temple bouddhiste, on notera le Teishakudo et l’édifice principal appelé hondo. Le quartier marchand situé devant le temple a été construit en 1912 et comprend encore aujourd’hui de nombreux bâtiments anciens. Beaucoup de visiteurs s’arrêtent dans les boutiques pour acheter des kusadango, des boules de pâte de riz sucrée parfumées à l’armoise, ou des galettes de riz croustillantes senbei et les déguster en se promenant. Les fans des films Otoko wa tsurai yo pourront admirer une statue du personnage principal Tora-san devant la gare, et découvrir les décors et les objets utilisés lors des tournages dans le Mémorial Katsushika Shibamata Tora-san. Non loin de ce quartier, les visiteurs pourront monter à bord du Yagiri no Watashi, le dernier bateau faisant encore la traversée du fleuve Edo-gawa comme à l’époque d’Edo.

Ligne Keisei
Shibamata → Keisei Kanamachi
Ligne JR
Kanamachi → Meiji-jingumae sur la ligne de métro Chiyoda
1 heure, 550 yens

Sanctuaire Meiji-jingumore

Sanctuaire Meiji-jingu

Ce sanctuaire a été construit en 1920 en l’honneur de l'empereur Meiji et de l’impératrice Shoken. La forêt entourant le temple et située en plein centre de Tokyo est composée d’environ 100 000 arbres reçus de tout le Japon au moment de la construction du sanctuaire.
C’est le sanctuaire qui attire le plus de visiteurs lors du hatsumode, la première visite à un sanctuaire effectuéee à chaque début d’année.

Ligne JR
Harajuku → Shinjuku
5 minutes, 140 yens

Découverte des bars izakaya (Kabuki-cho)more

Découverte des bars izakaya (Kabuki-cho)

Shinjuku, centre de la culture métropolitaine, est en constante évolution. Son symbole est le bâtiment de l’hôtel de ville de Tokyo. De nombreux lieux à visiter sont dispersés autour de la gare Shinjuku qui s’enorgueillit du nombre le plus élevé de voyageurs du pays avec 3,5 millions de personnes par jour. Le côté est de la gare se caractérise par une facette divertissement et commerce avec les quartiers des plaisirs comme Kabukicho ou Golden Gai ainsi que des grands magasins ou galeries marchandes. Le côté ouest de la gare est quant à lui le quartier d’affaires avec ses nombreuses touches d’art public, à commencer par son hôtel de ville ou sa fameuse zone d’hôtels et de gratte-ciel. Quant au sud de la gare, on peut s’y promener agréablement sur la terrasse qui s’étend aux pieds des bâtiments surélevés. Divers charmes s’offriront à vous selon la zone que vous parcourez, sans oublier le jardin impérial de Shinjuku, véritable oasis urbaine.

Métropole de Tokyo

Deuxième jour

KYUSHU(SAGA)

Aéroport international de Tokyo-Haneda

ANA (ANA Expericence JAPAN Fare) Afficher les détails

Aéroport de Saga

Aéroport de Saga → Gare routière de Saga

Gare routière de Saga → Mitsuze Shako

Région montagneuse de Saga (Hizen Nao Washi, pension paysanne Guza)more

Région montagneuse de Saga (Hizen Nao Washi, pension paysanne Guza)

Cette région dispose de nombreux établissements proposant un grand choix d’activités aux visiteurs, tels que les chambres d’hôte Guza qui offrent la possibilité de faire des pizzas et de participer à des activités agricoles à chaque saison, le village Donguri qui permet aux visiteurs de fabriquer des caramels dans un environnement familial et d’aller à la rencontre d’animaux, l’atelier Hizen Naowashi qui propose de confectionner soi-même du papier japonais traditionnel washi, ou encore la ferme Nishiyamada qui donne notamment l’opportunité de récolter des fruits de saison et de préparer des pâtes au sarrasin soba.

JR Gare de Saga → Gare de Takeo Onsen

Sortie sud de la gare de Takeo Onsen → Gare routière d’Ureshino Onsen

Ureshino Onsenmore

Ureshino Onsen

Il est écrit dans le Hizen Fudoki, le rapport sur la région de Hizen rédigé en 713, qu’il existe une source chaude qui aurait des propriétés curatives dans les régions de l’est. C’est la première allusion à cette source chaude à Ureshino qui fut par la suite rattachée à une auberge sur la route Nagasaki Kaido et prospéra à l’époque d’Edo. L’eau épaisse de la source est bicarbonatée, c’est-à-dire qu’elle contient beaucoup de sodium. Elle a pour effet de rendre la peau victime de kératinisation plus douce. On raconte aussi que boire de cette eau permettrait d’améliorer le travail de l’appareil digestif, du foie et d’autres organes.
L’eau de la source est même utilisée pour préparer un onctueux et délicieux tofu que vous pourrez déguster sur place.

Troisième jour

Ureshino Onsen

Gare routière d’Ureshino Onsen → Yutoku-jinja-mae
50 minutes / 920 yens

Kashima (atelier de gravure sur bois Sugicho, quartier Hizen Hamashuku, sanctuaire Yutoku Inari-jinja)more

Visites recommandées

Kashima (atelier de gravure sur bois Sugicho, quartier Hizen Hamashuku, sanctuaire Yutoku Inari-jinja)

Le sanctuaire shinto Yutoku Inari-jinja, reconnaissable par ses magnifiques bâtiments rouges, est connu pour être l’un des trois plus grands sanctuaires Inari du Japon et pour favoriser notamment les bonnes récoltes de céréales et la prospérité du commerce. C’est également un endroit où les visiteurs pourront admirer de splendides fleurs de saison, telles que les fleurs de cerisier et les azalées, et les magnifiques érables au feuillage flamboyant en automne.
Le sanctuaire est récemment très populaire pour ses boutiques installées devant l’entrée qui donnent la possibilité aux visiteurs de louer un kimono et de se rendre ainsi au sanctuaire en habit traditionnel japonais, ainsi que pour ses papiers divinatoires omikuji en langues étrangères.

Kashima est également une importante région productrice de sakés japonais, en particulier le quartier de Hizen Hamashuku avec ses nombreuses fabriques aux murs blancs caractéristiques. Le saké Nabeshima produit dans cette région a d’ailleurs été récompensé par une médaille d’or au concours International Wine Challenge (IWC) en 2011. Les visiteurs pourront découvrir les sakés de Kashima grâce à un circuit touristique organisé à la fin du mois de mars comprenant la visite de six fabriques de la ville.

Yutoku-jinja-mae → Gare routière de Kashima
11 minutes / 320 yens

*Au départ de Hamashuku, prenez un train JR de la gare de Hizen-Hama jusqu’à la gare de Hizen-Oura

JR Gare de Hizen-Kashima → Gare de Hizen-Oura

Bourg de Taramore

Bourg de Tara

Les spécialités de la ville de Tara sont le crabe et les huîtres de Takezaki. En hiver, les petites échoppes d’huîtres qui bordent la route nationale proposent aux visiteurs de cuire eux-mêmes les produits de la pêche du jour.
Les établissements de bain installés sur la côte disposent de sources chaudes naturelles offrant une vue dégagée sur la mer d’Ariake. Cette mer se caractérise par sa grande différence de niveau entre la marée haute et la marée basse qui peut atteindre six mètres. Tara, connue pour être la "ville où l’on peut voir le pouvoir d’attraction de la lune", est l’endroit idéal pour profiter des sources chaudes en contemplant la marée montante et descendante.
Ces dernières années, la ville a également gagné en popularité auprès des amateurs de photos désireux de prendre un magnifique cliché d’un portail torii située dans la mer à marée haute.

En bus mis à la disposition des visiteurs par les auberges ou en taxi.

Région du bourg de Tara

Quatrième jour

Région du bourg de Tara

JR Gare de Hizen-Oura → Gare de Saga
80 minutes / 1 110 yens

Sagamore

Saga

Le musée d’histoire de Saga est composé de différents bâtiments datant de l’ère Meiji (1868-1912) et de l’ère Taisho (1912-1926). Les visiteurs pourront s’habiller en kimono et déguster un thé vert japonais dans cette atmosphère emplie de nostalgie.
Hizen Vidro est une technique de fabrication artisanale du verre se perpétuant depuis la fin de l’époque d’Edo. Au sein d’ateliers, les visiteurs pourront s’essayer aux procédés de fabrication du verre et réaliser leur propre article original.
Le musée Nabeshima Dantsu permet aux visiteurs d’admirer des expositions de tapis japonais dantsu de différentes époques, mais comprend également un atelier de confection.

Bus municipal arrêt "Kencho-sha" → Aéroport de Saga
35 minutes / 570 yens

Aéroport de Saga

ANA (ANA Expericence JAPAN Fare) Afficher les détails

Aéroport international de Tokyo-Haneda

Différents itinéraires pour la même zone

Partagez cette page !

Moyens de transport recommandés

Itinéraires touristiques recommandés

Autres itinéraires passionnants

Back to Top

COPYRIGHT © KYUSHU & TOKYO ALL RIGHTS RESERVED.