We use cookies to improve your online experience. For information on the cookies we use and for details on how we process your personal information, please see our cookie policy . By continuing to use our website you consent to us using cookies.
NAGASAKI
  • TOKYO
  • NAGASAKI

NATURE MEETS TECHNOLOGY

Découvrez les dernières formes d'art numérique dans le quartier d'Odaiba à Tokyo, puis partez pour un voyage dans les îles isolées de la préfecture de Nagasaki où vous pourrez vous essayer au glamping, une forme de camping glamour tout à fait originale. Embarquez pour un voyage raffiné qui mélange technologies de pointe et nature.


Official Tokyo Travel Guide
https://www.gotokyo.org/fr/

Local government official website
http://visit-nagasaki.com/fr/

Voyageurs

  • Traveled : September, 2019 Fabrice Dubesset
    Blogueur de voyage
    Pays de résidence France
  • Traveled : September, 2019 Claire LEDOUX
    Employée au Japon et reporter pour Kanpai! (guide de voyage français pour le Japon)
    Pays de résidence Tokyo
    Pays de naissance: France

Aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle

JAL Rechercher les itinéraires depuis votre pays

  • Fabrice Dubesset

    JAL international flight:Les 11 heures environ de vol entre Paris et Tokyo défilent toujours plus rapidement à bord d’un vol de la Japan Airlines (JAL). Pour moi, c’est une des meilleures compagnies pour se rendre au Japon. Le service est excellent, et, chose importante, on peut passer un moment confortable avec les sièges qui proposent un espace appréciable si vous êtes une grande personne. Les plateaux-repas sont vraiment de bonne facture et la présence d'un écran dans chaque siège permet de passer un moment encore plus agréable dans l’avion en regardant de nombreux films.

Aéroport international de Tokyo-Haneda

Métropole de Tokyo

Premier jour

TOKYO

teamLab Borderless Odaibamore

Visites recommandées

teamLab Borderless Odaiba

Le collectif d’art teamLab a créé un musée sans plan et un monde artistique sans frontières à Odaiba.
L’art au Borderless sort des pièces, communique avec les autres œuvres, reçoit de nombreuses influences, interagit sans frontière aucune, et se mélange parfois à d’autres œuvres. Ces groupes d’œuvres d’art forment un seul monde continu et sans frontière.
Les visiteurs sont invités à s’immerger tout entier dans un art sans limites à l’intérieur de ce monde vaste et complexe de 10 000 m2 construit en trois dimensions. La visite du teamLab Borderless se fait en errant, en explorant et en créant un monde nouveau avec les autres.

  • Fabrice Dubesset

    MORI Building DIGITAL ART MUSEUM : teamLab Borderless:teamLab Borderless Odaiba est un endroit unique. C’est le genre de lieu qui marque. Il s’agit ici d’un musée d’art numérique qui vous immerge dans des univers féeriques, des ambiances extraordinaires.
    Des pièces, des galeries où divers jeux de lumière vous emmèneront sur une autre planète s’enchaînent les unes après les autres.
    En explorant de nouveaux mondes, votre propre corps participe à la création de mondes artistiques. Le musée comporte une maison de thé qui là aussi propose une expérience unique. Tous ces lieux sont enchanteurs.

    Lunch at DATENARIYA:Odaiba est un quartier réputé pour le nombre de ses animations, magasins, salles de concert et restaurants. Datenariya VenusFort est une adresse prisée pour ceux qui aiment la cuisine japonaise et la viande notamment, et je recommande particulièrement la langue de bœuf. Un restaurant idéal pour une pause entre deux explorations.

  • Claire LEDOUX

    MORI Building DIGITAL ART MUSEUM : Le teamLab Borderless est un endroit où l’on peut vivre une très belle expérience sensorielle. Une expérience faisant usage de la vue, de l’ouïe et du toucher est possible notamment avec les musiques relaxantes, et car il possible d’effleurer les murs et de s’immiscer dans les projections. La visite se présente comme un musée vivant avec les « œuvres » en mouvement projetées sur les murs. Le temps semble s’y être arrêté et permet une certaine contemplation et méditation. Je recommande aussi vivement le salon de thé EN TEA HOUSE, qui est très original.

    Lunch at DATENARIYA:La viande de ce restaurant spécialisé dans la langue de bœuf fut très bonne, à ma grande surprise. Très belle et très lumineuse salle de restauration à l’intérieur, avec une très bonne ambiance décontractée. Personnel très convivial et à l’écoute. Ce restaurant propose des spécialités de Sendai et de la préfecture de Miyagi.

Train
Environ 12 minutes

Train (JR)
Environ 10 minutes

Shibuyamore

Shibuya

Concentrant de nombreux restaurants, bars, discothèques et salles de concert, Shibuya est un foyer de la culture des jeunes. D'innombrables grands magasins et boutiques s'alignent dans ce quartier toujours débordant de l'enthousiasme des jeunes. Si vous cherchez les articles Kawaii (mignons, adorables) aperçus dans les magazines, Shibuya est la destination incontournable. Passez un agréable moment dans un café branché ou un petit restaurant bon marché... Devant la gare de Shibuya, découvrez plusieurs lieux très célèbres tels que la statue de Hachiko, ou le fameux carrefour où se croise une foule nombreuse.

  • Fabrice Dubesset

    Shibuya:Shibuya est un des quartiers représentatifs de Tokyo qui ne laisse pas indifférent. Shibuya, c’est avant tout une ambiance avec ses vagues humaines qui se croisent au centre de ce grand carrefour. À Shibuya, qui est également célèbre pour l’histoire de Hachiko, de nombreux restaurants et gratte-ciels commerciaux se suivent. La statue de Hachiko, chien qui attendait tous les soirs son maître à la gare de Shibuya, est devenue un centre de rendez-vous célèbre.

  • Claire LEDOUX

    Shibuya:Après avoir profité de quelques expériences emblématiques de Shibuya avec la statue du chien d’Hachiko, le grand carrefour de Shibuya, et de quelques Purikura, nous avons visité le « nouveau Shibuya ». Les restaurants et cafés de pointe de Shibuya Stream, ouvert en 2018, nous ont permis de profiter d’une ambiance moderne. Une promenade aménagée le long de la rivière permet de rejoindre le quartier Ebisu à pied en passant par le Shibuya Bridge, passage sur le thème des plateformes de trains. Le quartier promet encore de belles découvertes quand les travaux seront finis en 2027.

Train (JR)
Environ 3 minutes

Ebisu Yokochomore

Ebisu Yokocho

Les visiteurs sauront qu’ils sont arrivés en voyant les pancartes éclairées au néon et les lanternes rouges. Ebisu Yokocho est un quartier très animé de bars et de restaurants installés sous des arcades. C’est l’endroit parfait pour commencer une nuit de sorties en profitant du vaste choix d’établissements, allant des bars à vins à la mode à des restaurants de brochettes kushiyaki, de champignons ou de barbecue japonais yakiniku. C’est également le quartier idéal pour faire de nouvelles rencontres. Il est recommandé de s’y rendre en soirée lorsque tous les bars et les restaurants sont ouverts.

  • Fabrice Dubesset

    Ebisu Yokocho:Ebisu est un quartier animé avec ses restaurants. À l’opposé de ce lieu, Ebisu Yokocho est une allée remplie de tavernes et de restaurants où l’on peut profiter d’une ambiance profonde. La myriade de couleurs et d’odeurs et l’apparence des restaurants sont très charmantes. Une fois que vous aurez franchi l’entrée colorée, une ambiance décontractée plane, et l’on peut profiter d’une nouvelle facette de Tokyo, différente de celle en journée.

    Dinner at Hamayaki Sakaba Uomaru:Hamayaki Sakaba Uomaru est un restaurant situé dans un coin de Ebisu Yokocho. On peut y déguster divers plats de poisson tels que les sashimis. J’ai apprécié l’ambiance du lieu, où, ici et là, des employés japonais viennent boire une bière après le travail, des touristes étrangers découvrent la cuisine japonaise, un groupe d’amies discutent activement. Un lieu parfait pour observer une des cultures du Japon.

  • Claire LEDOUX

    Ebisu Yokocho:Dans les allées Ebisu Yokocho, plein de restaurants sont alignés très proches les uns des autres. Lieu très sympa où l’on peut choisir librement des menus variés allant du poisson cuit ou cru aux brochettes yakitori, les yokocho sont des endroits à voir pour expérimenter l’ambiance joyeuse des fins de journées à la japonaise.

    Dinner at Hamayaki Sakaba Uomaru:La petite échoppe Hamayaki Sakaba Uomaru se trouve en plein milieu de l’allée Ebisu Yokocho. Nous étions donc dans l’ambiance festive et conviviale du quartier. Dans ce restaurant, nous avons pu goûter aux poissons crus très bons et frais ainsi que des fruits de mer. Le restaurant proposait aussi beaucoup de mets frits comme des frites de Gobo (racine) ou des croquettes de chair de crabe !

Métropole de Tokyo

Deuxième jour

KYUSHU(NAGASAKI)

Aéroport international de Tokyo-Haneda

JAL (Japan Explorer Pass) Afficher les détails

  • Fabrice Dubesset

    JAL Domestic flight:Un vol avec la JAL pour rejoindre Nagasaki, puis une correspondance qui se dirige vers les îles Goto. Il ne faut pas longtemps pour rejoindre l’aéroport d’Haneda en métro. Les procédures d’embarquement sont, comme toujours au Japon, rapides, et l’avion a décollé à l’heure.
    De plus, il existe le Japan Explorer Pass, un tarif spécial qui, selon les cas, permet de payer un prix inférieur au tarif normal. Je recommande fortement ce Pass à tous les voyageurs étrangers !

  • Claire LEDOUX

    JAL Domestic flight:Le vol Tokyo (Haneda) — Nagasaki dure environ 2h, et est au final beaucoup plus rapide que par la voie terrestre. Le confort des sièges, le service et la disponibilité du personnel de bord étaient parfaits pour ce vol domestique JAL. L’avion est également parti et arrivé à l’heure prévue.

Aéroport de Nagasakimore

Aéroport de Nagasaki

Cet aéroport international propose des vols réguliers vers Shanghai et Séoul.
C’est le premier aéroport au monde construit sur l’eau.
Les voyageurs pourront s’informer sur les sites touristiques de toute la préfecture de Nagasaki à l’office du tourisme situé au rez-de-chaussée.

Avion
30 minutes

Taxi
15 minutes

  • Fabrice Dubesset

    The Former Goto Lord's Residence, Garden and Shinjigaike Pond :Les personnes visitant ce lieu sont malheureusement peu nombreuses, mais le château Ishida sur l’île de Fukue réserve des surprises.
    Dans ce château construit en 1863, on trouve encore les douves, les remparts et un jardin, que j’ai trouvé le plus magnifique.

    Lunch at TSUBAKI CHAYA:Tsubaki Chaya est un restaurant qui va vous enchanter. L’intérieur de ce restaurant propose des baies vitrées larges qui offrent une superbe vue sur la mer se trouvant directement à proximité. Il offre un menu à base de produits de la mer, tous frais pêchés et cuits devant vos yeux, que l’on peut ensuite déguster. Assis face à la mer, attendre que les ingrédients cuisent est un moment exquis, et j’ai vraiment beaucoup aimé ce lieu.

  • Claire LEDOUX

    The Former Goto Lord's Residence, Garden and Shinjigaike Pond :La résidence Goto est une très belle maison qui date du 19ème siècle avec un très beau jardin en forme du caractère kanji japonais du cœur. En cherchant bien et en faisant preuve d’un peu d’imagination, on peut voir dans le jardin des tortues, certaines vraies, d’autres à imaginer avec la disposition des pierres du jardin. Point intéressant : le 35ème descendant de la famille Goto possède cette maison, et il est donc possible de le croiser !

    Lunch at TSUBAKI CHAYA:Le restaurant Tsubaki Chaya propose un accueil des plus chaleureux. Il se trouve en hauteur et donne une vue imprenable sur la baie et les falaises de la côte. La pièce pour déjeuner complètement en bois bordée de baies vitrées donne la sensation de manger dehors tout en profitant du confort et de la fraîcheur d’un repas en intérieur. Le repas était très bon et varié : nous avons dégusté le poisson et les fruits de mer, puis la viande et les légumes pour finir par quelques spécialités locales comme les udon de l’île de Goto.

Phare d’Osezaki et chemin de randonnéemore

Phare d’Osezaki et chemin de randonnée

Le phare d’Osezaki est situé sur le promontoire d’Osezaki, qui s’est formé sous l’effet de l’érosion des vagues puissantes de la mer de Chine orientale. Le chemin de randonnée qui mène au phare est de niveau débutant ou intermédiaire et nécessite une heure de marche aller-retour. La vue de la plate-forme du phare sur la mer avec la falaise Osezaki en contrebas est à couper le souffle.

  • Fabrice Dubesset

    Goto Islands nature experiences (Osezaki Lighthouse & Hiking Trail):Le phare d’Osezaki est un must see. Un agréable sentier de 1,2 km vous amène vers ce phare au bout du cap.
    J'ai été revigorée par le soleil, dont j'ai pu sentir la puissance devant mes yeux. C'est un lieu qui permet de ressentir de tout son corps le vent, les falaises et l’océan.

    Dinner at TAOFLAT KITCHEN:On peut déguster des plats dignes d'une expérience que l'on découvre pour la première fois à TAOFLAT KITCHEN. Situé au milieu de la nature, ce restaurant offre une cuisine fine comme on ne peut que rarement goûter. La chef mélange des saveurs en n’utilisant que des ingrédients venant de l’île, et marie des mets d’une façon unique. J’ai vraiment beaucoup apprécié ce lieu.

  • Claire LEDOUX

    Goto Islands nature experiences (Osezaki Lighthouse & Hiking Trail):La randonnée prend environ 30 minutes pour l'aller et 40 minutes pour le retour. La vue du phare sur la mer et la vue sur les falaises est magnifique. Très reposant et naturel, nous aurions pu y rester des heures ! C’est l’un des plus beaux lieux de visites du tour. J’ai adoré cette promenade et le paysage sur la mer.

    Dinner at TAOFLAT KITCHEN:J’ai été très surprise de la qualité du repas du TAOFLAT KITCHEN. Le thème du repas était de mélanger saveur japonaise et occidentale, et ce fut réussi ! Le résultat était exquis et les saveurs bien équilibrées. Pour ne nommer qu’un plat, l’entrée était très originale : un cannelloni à l’encre de seiche fourré à la purée d’aubergine avec posée dessus des rondelles de raisins muscats saupoudrés de miettes d’olives noires. Un vrai délice. Chaque plat était accompagné d’une explication par la chef cuisinière en anglais et en japonais. Nous avons pu profiter du repas tout en regardant le soleil se coucher sur les montagnes.

Nordisk Village sur les îles Goto more

Visites recommandées

Nordisk Village sur les îles Goto

Faire du glamping (camping glamour) dans un espace somptueux et tranquille sur les îles Goto est le moyen idéal de profiter confortablement de la nature. Les tentes sont équipées de vrais matelas, de chauffages et de nombreux appareils modernes de divertissement. Plusieurs options sont disponibles pour les repas, notamment un menu de quatre plats au restaurant, un barbecue et une cuisine à la disposition des vacanciers pour leur permettre de préparer eux-mêmes leurs repas. Cette façon unique de passer la nuit permet aux voyageurs de récupérer complètement avant une nouvelle journée ludique d’exploration dans les îles Goto.

  • Fabrice Dubesset

    Glamping at the remote island (Nordisk Village Goto Islands):Nordisk Village, vous propose d’essayer un glamping à la mode scandinave. Dans des tentes spacieuses entourées de rizières et de forêts sont installés des équipements qui permettent de passer un moment luxueux et agréable.
    Nordisk Village vous permet de profiter de toutes les sortes de confort : un ciel nocturne constellé d’étoiles, un moment d'harmonie avec sa famille autour d'un feu de joie, ou encore la campagne japonaise. Il ne fait aucun doute que vous passerez une nuit de rêve.

  • Claire LEDOUX

    Glamping at the remote island (Nordisk Village Goto Islands):Mélange entre le camping et l’hôtel de luxe, le glamping est une véritable expérience que l’on peut découvrir dans le Nordisk Village des îles Goto. Les tentes sont très confortables et disposent de la climatisation ainsi que d'un petit frigo, et le lit de couchage est également douillet. Les douches et toilettes se trouvent dans un petit bâtiment à part de la zone de camping, ce qui rend cette dernière très propre et pratique. Nous avons pu nous détendre lors de la soirée, en regardant les étoiles autour d’un feu de camp au milieu des montagnes et des champs de riz. J’ai trouvé cette expérience très agréable et originale !

Troisième jour

Nordisk Village sur les îles Goto

  • Fabrice Dubesset

    DIY - Create your own chopsticks:Envie de créer vos propres baguettes ? À Goto se trouve un lieu où un artisan vous enseigne l’art de confectionner des baguettes japonaises. Bien sûr, vous pourrez ensuite ramener votre création chez vous ! Après cette expérience, nul doute que vous regarderez ensuite les baguettes des restaurants japonais d’une autre manière. C’était une chouette activité à faire.

    Lunch at SAGARA:Dans le restaurant SAGARA, on peut profiter d'un cadre calme et intime et déguster de la cuisine japonaise traditionnelle. J’ai aimé cet endroit élégant. Les mets raffinés vous sont servis sur un plateau et présentés joliment. L’occasion justement d’utiliser vos propres baguettes !

  • Claire LEDOUX

    DIY - Create your own chopsticks:De très belles maisons s’enchaînent les unes après les autres dans ce quartier où vivaient autrefois des samouraïs, et c’est dans l’une d’entre elles que nous avons fait nos baguettes. La tâche est simple : il suffit de poncer les morceaux de bois prédécoupés selon le marquage inscrit. Fabriquer deux baguettes identiques n’est pas si facile, mais l’artisan nous conseille sur la technique à adopter. Une fois qu’elles ont la taille et la forme que l’on souhaite, il suffit de passer un peu d’huile de camélia dessus et les baguettes sont terminées.

    Lunch at SAGARA:Le restaurant était fabuleux et proposait beaucoup de choix de menu entre poisson et viande, tous servis avec une soupe miso et du riz. Proche du centre de Fukue, il se trouvait dans un endroit pratique pour se rendre à l’aéroport.

Taxi
50 minutes

Ferry
2 heures 50 minutes

Séjour dans une maison traditionnelle japonaise kominkamore

Séjour dans une maison traditionnelle japonaise kominka

Un ensemble de six kominka, des maisons traditionnelles japonaises, vieilles de plus de 100 ans a été rénové et transformé en splendide lieu d’hébergement. Chacune de ces maisons possède une partie en extérieur traditionnelle en bois et un intérieur richement décoré et équipé de meubles modernes. Ce séjour en kominka permettra aux voyageurs de goûter à la tradition japonaise tout en profitant du confort apporté par les technologies modernes. C’est de plus une manière ludique de passer la nuit en famille ou avec des amis.

  • Fabrice Dubesset

    Ojikacho (Experience the Kominka Stay - A Traditional Japanese House):Parmi les îles Goto, c'était l'île d'Ojika qui était la plus intéressante. On y trouve Fuefuki, vieille ville qui possède encore des maisons traditionnelles en bois, à l’image du plus vieux bâtiment en bois des îles Gotô : le petit sanctuaire shintô Mannichido.
    Ne ratez pas l'imprimerie Shinkosha ! On y trouve un atelier où l'on peut imprimer soi-même ses cartes de visite. Ce lieu regorge de curiosités comme sa célèbre « plage rouge » ou encore le sanctuaire Kojima fondé il y a 1300 ans. Cette île qui propose une nature magnifique et un Japon plus traditionnels vous enchantera certainement.

  • Claire LEDOUX

    Ojikacho (Experience the Kominka Stay - A Traditional Japanese House):L’île d’Ojika fait partie de l’archipel des îles Goto et offre de magnifiques paysages d’un Japon demeuré immaculé. Par ailleurs, elle a été élue parmi les « plus beaux villages du Japon » et entourée par la mer, bénéficie d’une nature aussi belle que riche. De plus, certaines maisons traditionnelles kominka ont été rénovées, et offrent un moyen de séjour aussi unique qu’intéressant. Construites il y a plus de 100 ans, ces kominka rénovées permettent de ressentir tout le raffinement japonais, tout en profitant d’un séjour au calme, d’une certaine douceur de vivre.

Quatrième jour

Séjour dans une maison traditionnelle japonaise kominka

Ferry
1 heure et demie

Kujukushima Pearl Sea Resortmore

Kujukushima Pearl Sea Resort

Le complexe Kujukushima Pearl Sea Resort propose un grand nombre d’activités maritimes, notamment des croisières autour des îles Kujukushima, du kayak de mer et des balades en bateau de plaisance. Il comprend également un aquarium dans lequel les visiteurs pourront admirer des animaux marins vivant dans la mer à proximité. Le soir venu, il est conseillé à tous de se rendre sur la plate-forme d’observation Ishidake pour profiter du splendide coucher de soleil sur les îles Kujukushima.

  • Fabrice Dubesset

    Sasebo Koma painting experience :Voici une des plus belles expériences de mon séjour : la découverte de nombreuses sortes de toupies japonaises. À Sabebo, un couple a consacré sa vie à la fabrication et à la promotion de cette pratique. À l'intérieur du magasin, vous pourrez fabriquer votre propre toupie et apprendre l’art du lancer de cet instrument. Je peux vous dire que ce n’est pas facile au premier abord, mais vous aurez le temps de vous entraîner avec votre propre toupie au retour chez vous ! C’était pour moi une découverte intéressante.

    Lunch at HAMBURGER SHOP HIKARI :Les Hamburgers de Sasebo sont célèbres à travers tout le japon. Introduits par des marins américains dans les années 50, ils ont été vite adoptés par la population. Ils sont très consistants !
    Comme ce restaurant est situé près du port, vous croiserez sans doute des pêcheurs ou des officiers de la marine japonaise, venus chercher le fameux hamburger !

    Kujukushima:La baie de Kujukushima et ses 208 îles offrent un paysage unique au Japon. Le centre des visiteurs offre une bonne illustration des particularités du Saikai National Park. Optez pour une croisière d’une heure à travers la baie partant du Kujukushima Pearl Sea Resort. La plupart des îles et îlots de cette baie, qui abrite 1000 espèces de poissons et une grande variété de végétaux, sont déserts. Vous y apprendrez comment ce paysage s’est formé il y a des millions d’années. Vous observerez les pêcheurs de perles et les éleveurs d’huîtres dans les eaux de la baie.
    L’observatoire d’Ishidake offre une vue à 360 degrés de la baie de Kujukushima. À près de 200 mètres d’altitude, le site est parfait pour admirer les nombreuses îles de la baie.
    Allez-y en fin de journée notamment pour le superbe coucher de soleil.
    Ce panorama a été rendu célèbre car il est la scène d’ouverture du film « The last samouraï ».
    La baie de Kujukushima adhère au « Club des plus belles baies du monde », auxquels appartiennent également la baie du mont Saint-Michel et la baie d’Along.

  • Claire LEDOUX

    Sasebo Koma painting experience :L’expérience de peindre les toupies de Sasebo était très amusante et sympathique. Nous avons pu voir l’artisan fabriquer les toupies et comment les lancer correctement pour faire des « combats de toupies ». On trouve dans cet atelier des toupies typiques et aussi une forme particulière propre à Sasebo. Lors de l’expérience de décoration, on peut choisir la couleur que l’on souhaite et peindre le bas de la toupie.

    Lunch at HAMBURGER SHOP HIKARI :Situé juste à côté du centre commercial Goban-gai au port de Sasebo, le restaurant de Hamburger Hikari est un lieu fameux très connu à Sasebo. Les hamburgers sont très bons et on peut aussi manger dehors en terrasse. Il aussi possible de prendre à emporter et de manger assis sur les bancs du port ou sur les quais. C’est un lieu sympathique avec une bonne ambiance décontractée.

    Kujukushima:C’est à bord du bateau pirate Mirai que nous avons effectué la croisière pour voir Kujukushima, littéralement les 99 îles. Il y en a en réalité 208, mais à l’époque, le nombre 99 servait à exprimer la notion de foison, d’où cette appellation. Elles font partie du parc national Saikai et sont toutes inhabitées, sauf 4 d’entre elles. La croisière qui dure environ une petite heure navigue entre les îlots dont certains ont été façonnés par les vents et les courants maritimes depuis des siècles.
    Le Resort Kujukushima Pearl Sea offre beaucoup d’activités : un aquarium, la location de kayak, les croisières dans les îles Kujukushima et des spectacles de dauphins.

Bus Express
1 heure 45 minutes

Aéroport de Nagasaki

ANA (ANA Expericence JAPAN Fare) Afficher les détails

  • Fabrice Dubesset

    ANA Domestic flight:Retour à Tokyo via un vol d’ANA au départ de Nagasaki. Le vol d’environ deux heures se déroule rapidement. Même pour un court vol intérieur, le service est irréprochable et propose notamment des boissons gratuites.
    ANA propose également deux tarifs spéciaux que je vous recommande, car les voyageurs étrangers peuvent selon les cas bénéficier de prix réduits.

  • Claire LEDOUX

    ANA Domestic flight:En arrivant dans l’avion, un arc-en-ciel de lumières nous attendait au plafond, pour un rendu très coloré ! Le vol domestique ANA Nagasaki — Tokyo (Haneda) dure environ 2 h et est parti à l’heure. Les sièges étaient confortables et les hôtesses de l’air très amicales et serviables.

Aéroport international de Tokyo-Haneda

  • Fabrice Dubesset

    Ce tour propose un séjour parfait qui capture parfaitement l'essence d’un Japon moderne, culturel, technologique qui continue de se développer, représenté par Tokyo, et de Nagasaki à Kyushu, où l’on peut découvrir nature et traditions.
    Ainsi, différentes facettes du Japon vous charmeront : l’histoire, sa culture, sa vie urbaine, sa nature.
    J’ai beaucoup aimé découvrir ces deux facettes du Japon pour mon premier voyage dans ce pays. Coup de cœur notamment pour les îles Goto et la baie de Kujukushima.

  • Claire LEDOUX

    Le séjour à Tokyo permet de ressentir l’énergie de cette ville et la vie quotidienne d’une population dense, tout en se perdant entre les buildings et la technologie. Puis à l’inverse, dans la préfecture de Nagasaki, nous avons pu, au calme, voir de nombreuses choses intéressantes et découvrir la vie dans des villes de moins grande envergure. Les expériences furent variées et nombreuses, et ont chacune apportées une réelle expérience enrichissante.

Suggestions des voyageurs

Ce tour offre la possibilité de découvrir de nombreuses choses des deux facettes du Japon qui s’opposent l’une à l’autre : le Japon moderne d’une grande métropole mondiale comme Tokyo et la nature luxuriante qui s’étend sur les îles Goto, îles isolées le plus à l’ouest du Kyushu. Un tour parfait pour celui qui aime les contrastes.

Fabrice Dubesset
Blogueur de voyage
Pays de résidence France
  • Loisirs

    Voyages, nature, culture

  • Nombre de voyages au Japon

    Première fois

Suggestions des voyageurs

Les personnes rencontrées à Tokyo et dans la préfecture de Nagasaki étaient formidables. Les visites sélectionnées ont été très bien et variées, et je fus surtout satisfaite du temps consacré pour les activités manuelles. L’agencement des visites est bien réfléchi et ce voyage m'a permis de profiter de la modernité technologique de Tokyo comme de la nature de Nagasaki. Toutes les visites et activités variées furent des expériences uniques et enrichissantes.

Claire LEDOUX
Employée au Japon et reporter pour Kanpai! (guide de voyage français pour le Japon)
Pays de résidence Tokyo
Pays de naissance: France
  • Loisirs

    Nature, temples, histoire et faire l’expérience d’ateliers lors de circuits touristiques

  • Durée du séjour à Tokyo

    3 ans

Différents itinéraires pour la même zone

Partagez cette page !

Moyens de transport recommandés

Itinéraires touristiques recommandés

Autres itinéraires passionnants

Back to Top

COPYRIGHT © KYUSHU × TOKYO ALL RIGHTS RESERVED.