We use cookies on this site to enhance your user experience. If you continue to browse, you accept the use of cookies on our site. See our cookies policy for more information.
Accept
KAGOSHIMA
  • TOKYO
  • KAGOSHIMA

FEEL THE EARTH

Katsushika Hokusai est un peintre d’ukiyo-e, mouvement emblématique de l’art japonais. Après avoir admiré son œuvre la plus célèbre intitulée les Trente-six vues du mont Fuji au musée Sumida Hokusai où sont conservés ses travaux, vous vous dirigerez vers le Sakurajima, un volcan toujours en activité. Un voyage qui vous permettra de ressentir toute la puissance de notre terre.

Official Tokyo Travel Guide
https://www.gotokyo.org/fr/

Local government official website
http://www.kagoshima-kankou.com/for/

Voyageurs

  • Traveled : November 2017 Yishyene Chew
    Blogueur de voyages
    Pays de résidence Royaume-Uni
  • Traveled : November 2017 Reina
    Chroniqueuse pour un site sur la culture japonaise
    Pays de résidence Tokyo
    Pays de naissance: Royaume-Uni

Aéroport de Londres-Heathrow

ANA212 Rechercher les itinéraires depuis votre pays

  • Yishyene Chew

    C’était la première fois que je prenais un vol ANA. Cette compagnie propose des vols directs qui permettent d’aller de l’aéroport de Londres Heathrow à l’aéroport de Haneda en moins de 12 heures. C’était un vol de nuit et l’avion était de plus très confortable. J’ai donc passé presque tout le trajet à dormir. Les quatre menus au choix des repas étaient présentés sur une carte en papier glacé avec des photos. J’ai beaucoup aimé la possibilité de manger avec des baguettes ! Un des plats proposés pour le petit déjeuner était de la bouillie de riz okayu. Nous pouvions également boire du thé vert pendant tout le trajet. Le Wi-Fi était disponible en option payante. L’avion a décollé et atterri parfaitement à l’heure.

Aéroport international de Tokyo-Haneda

Métropole de Tokyo

Premier jour

TOKYO

Ligne de tramway Toden Arakawamore

Ligne de tramway Toden Arakawa
La ligne Toden Arakawa est une ligne de tramway qui relie Minowa, partie de l'arrondissement de Taito rappelant encore fortement les anciens quartiers populaires, à la célèbre université de Waseda. La circulation tranquille de cette ligne contraste nettement avec le rythme général de la ville de Tokyo.Galeries marchandes, parc d'attraction Arakawa, parc d'Asukayama, temples Togenuki Jizo et Kishimijin... La ligne Toden Arakawa vous permettra de découvrir à loisir nombre de sites qui ne sont généralement pas visités par les touristes, et n'a pas son pareil pour faire l'expérience d'un Japon populaire.
  • Yishyene Chew

    En montant à bord du tramway Toden Arakawa, je me suis éloignée de l’effervescence des lieux touristiques les plus populaires et j’ai pu avoir un aperçu des quartiers anciens et tranquilles de Tokyo. L’unique wagon de ce tramway vous fera traverser des décors magnifiques. À chaque croisement, « ding ding », il signale sa présence au moyen d’une cloche. J’ai observé avec grand intérêt le conducteur vêtu de gants blancs manipuler différents petits leviers dans une sorte de ballet qui me semblait bien compliqué. Conduire un tramway est peut-être vraiment quelque chose de compliqué ! Nous sommes descendus à la station Arakawa-yuenchimae pour nous promener dans le parc d’attractions un peu rétro d’Arakawa, géré par l’arrondissement. Nous nous sommes ensuite arrêtés à la station Minowabashi pour visiter Joyful Minowa, une rue marchande de l’ancien temps qui rappelle un Tokyo disparu. Bien que la plupart des boutiques aient été fermées, j’ai tout de même beaucoup apprécié cette visite, et nous avons même pu trouver un restaurant pour manger des brochettes de poulet yakitori !

  • Reina

    Le tramway Toden Arakawa, affectueusement surnommé Tokyo Sakura Tram depuis 2017, vous emmènera de Waseda, situé dans la partie ouest du centre de Tokyo, à Minowabashi en passant par les quartiers nord de la capitale.
    Des rampes ont été aménagées dans toutes les gares, les rendant ainsi facilement accessibles aux personnes en fauteuil roulant ou à celles avec des poussettes. Les décorations intérieure et extérieure de chaque wagon sont uniques et se fondent parfaitement avec les quartiers calmes et pittoresques de Tokyo traversés par la ligne.

Ligne de métro Hibiya
Minowa → Akihabara
30 minutes

Ligne JR Chuo
Akihabara → Ryogoku

  • Yishyene Chew

    Après être passés par l’office de tourisme de Ryogoku, nous sommes allés manger dans le restaurant très populaire Kappo Yoshiba situé à proximité. Le bâtiment où se trouve le restaurant est une ancienne école le sumo. On peut encore voir une aire de combat dohyo trônant au centre du restaurant. L’ambiance était calme au moment de notre visite, mais l’endroit est généralement plutôt animé, en particulier le soir. Nous avons commandé un chanko nabe, une sorte de ragoût mangé par les lutteurs de sumo pour prendre du poids. J’ai trouvé ce plat délicieux parce que j’aime beaucoup les ragoûts et les soupes, mais aussi parce qu’il m’a permis de me réchauffer, puisqu’il faisait froid dehors.

  • Reina

    Ryogoku est un quartier célèbre pour ses lutteurs de sumo et le chanko, qui est un de leurs plats favoris. Un peu à l’écart de la rue principale, vous trouverez le restaurant Kappo Yoshida qui propose un menu Yoshiba Chanko Nabe composé d’un ragoût de viande, de poisson et de légumes exceptionnellement frais. Il est également à noter qu’un véritable ring de sumo est installé en plein milieu du restaurant !

Sumida Hokusai Museummore

Visites recommandées

Sumida Hokusai Museum
L’artiste japonais mondialement connu Katsushika Hokusai est né à proximité de la rue qui porte maintenant son nom dans l’arrondissement de Sumida. Il a vécu la majeure partie de ses 90 années dans cet arrondissement où il a réalisé un grand nombre de chefs-d’œuvre.
Outre les expositions des œuvres de Hokusai, ce musée propose différentes rétrospectives qui aident à mieux comprendre le lien entre l’artiste et le quartier de Sumida ainsi que des programmes d’initiation accessibles au plus grand nombre.
  • Yishyene Chew

    Juste à côté de la station Ryogoku se trouve le musée Sumida Hokusai aménagé dans un bâtiment futuriste aux formes géométriques. J’ai trouvé ce bâtiment magnifique. L’ensemble du musée raconte l’histoire de Hokusai au travers d’une collection allant de ses premiers travaux jusqu’à ses plus grands chefs-d’œuvre. Il y a une présentation interactive qui permet aux visiteurs d’interagir en quatre langues différentes, dont l’anglais. Les œuvres étant présentées chronologiquement, et il m’a été facile de comprendre l’évolution de la technique de Hokusai au travers des années.

  • Reina

    C’est une salle d’exposition assez petite, mais qui contient une foule de choses à découvrir et à apprendre ! Toute la vie de l’artiste est présentée sous forme chronologique et l’ensemble de ses œuvres, dont la célèbre série Les Trente-Six Vues du Mont Fuji, peut être visionné sur des écrans tactiles. Ses écrans vous permettent également de vous familiariser avec les techniques utilisées par Hokusai. Je recommande tout particulièrement ce musée à ceux qui ne connaissent pas encore très bien ce célèbre artiste japonais.
    Une vidéo d’une démonstration de gravure sur bois vous montrera comment Hokusai a donné naissance à son art et vous expliquera tous les détails des œuvres qui l’ont rendu célèbre. Vous pourrez ainsi comprendre à quel point son travail nécessitait patience et persévérance.

Lignes Toei Oedo et Hanzomon
Ryogoku → Kiyosumi-shirakawa → Otemachi
Environ 25 minutes

A environ 7 minutes à pied de la station Otemachi

SKY BUS TOKYO "Odaiba de nuit"more

SKY BUS TOKYO
Le trajet "Odaiba de nuit" emmène les touristes découvrir les illuminations de la tour de Tokyo et du Rainbow Bridge par en dessus et au plus près, grâce à des bus touristiques à deux niveaux et à toit ouvert, et vous font également ressentir l'ambiance des parcs d'attraction croisés durant le trajet par l'autoroute.Les bus font escale au centre Aqua City Odaiba pendant une heure pour laisser aux touristes le temps de profiter du centre commercial en allant dans les nombreux restaurants disponibles ou en se prenant en photo devant la Statue de la Liberté ou le Rainbow Bridge.Ce trajet permet en 2 heures environ de profiter des principaux sites de Tokyo à visiter de nuit.
  • Yishyene Chew

    Notre trajet en Sky Bus par une belle nuit de novembre était très rafraîchissant. Ces bus découverts permettent d’admirer facilement le paysage, mais je suis bien contente de m’être habillée chaudement. Nous avons pris le circuit vers Odaiba, qui nous a fait passer dans le quartier de Ginza et devant la tour de Tokyo en longeant un cours d'eau. Nous avons même emprunté le Rainbow Bridge. Le trajet de deux heures incluait une pause à Aqua City, où il était notamment possible de se restaurer. Nous avons reçu des informations en anglais sur les lieux visités, mais j’étais de toute façon très occupée à prendre des photos des magnifiques paysages nocturnes !

  • Reina

    Ces bus sont le moyen idéal pour visiter le centre et la baie de Tokyo. Je vous conseille de vous asseoir au troisième ou quatrième rang en partant du fond du bus pour pouvoir admirer confortablement les magnifiques paysages.
    Le guide japonais vous préviendra très gentiment toutes les fois où vous devez vous tenir prêt à prendre des photos. Le bus est également équipé de guides audio en anglais disponibles avec des écouteurs. La première rangée de sièges est protégée par un toit pour abriter les passagers lorsque le vent est un peu trop fort.

Environ 15 minutes

Pearl Hotel Yaesu

Deuxième jour

KYUSHU(KAGOSHIMA)

Aéroport international de Tokyo-Haneda

ANA (ANA Expericence JAPAN Fare) Afficher les détails

  • Yishyene Chew

    C’était la deuxième fois que je passais par Haneda, et en fin de compte, c’est vraiment un aéroport que j’apprécie beaucoup. Il y a plusieurs petits restaurants qui avaient l’air très intéressants juste à côté des portes. L’avion ANA était plein et il y avait beaucoup de personnes en costume qui me semblaient être des hommes d’affaires. J’étais très impatiente d’arriver à Kagoshima.

  • Reina

    L’enregistrement et les contrôles de sécurité jusqu’à la montée à bord du vol domestique ANA se sont déroulés très rapidement. De plus, comme l’aéroport n’est pas trop grand, l’embarquement ne m’a pas du tout fatiguée. Les employés sont aimables et l’aéroport est propre et bien équipé. Nous avons pu récupérer nos bagages dès notre descente de l’avion.

Aéroport de Kagoshimamore

Aéroport de Kagoshima
L'aéroport de Kagoshima se trouve à 28 km environ au nord-est de la ville de Kagoshima. Avec le massif des monts Kirishima situé à l'est et le plateau de Jusanzukabaru au sud qui offre une vue imprenable sur le volcan Sakurajima, son emplacement extrêmemement favorable en font une véritable porte d'accès au ciel de Kagoshima. Il est doté d'une plateforme d'observation à ciel ouvert d'où l'on peut admirer, les jours de beau temps, toutes sortes d'avions à hélices ou à réaction atterrir et décoller, avec les monts Kirishima pour toile de fond. L'aéroport est également un lieu idéal pour faire du shopping puisqu'on peut y trouver des produits uniques à Kagoshima, comme des pâtisseries raffinées, des spécialités culinaires locales ou encore des objets d'art traditionnel réalisés par des artisans. C'est également un aéroport chic, puisqu'on y trouve, à l'embarquement pour les vols domestiques, plusieurs rangées de fauteuils dessinés par Charles et Ray Eames.

Navette aéroport
Aéroport de Kagoshima → Gare de Kagoshima-Chuo (Kagoshima Chuo Terminal Building)
40 minutes

Bus Kagoshima City View
Gare de Kagoshima-Chuo (Arrêt sortie est, E-4) → Senganen-mae
30 minutes

Jardin Senganenmore

Jardin Senganen
Le jardin Senganen a été construit en 1658 par Shimazu Mitsuhisa, 19e seigneur du clan Shimazu, pour sa résidence secondaire. L'attraction principale de ce jardin est le superbe paysage qu'il offre avec pour arrière plan la baie de Kinko et le volcan Sakurajima. Fort d'une surface de 5 hectares, il est parsemé de richesses culturelles, historiques et naturelles. Considérée comme la porte d'entrée du sud, la province de Satsuma a profité d'une histoire et d'un climat favorables. Elle regorge d'attraits divers et variés, comme le style architectural de ses bâtiments fortement influencé par la culture chinoise, de fleurs et de fêtes multicolores en toutes saisons, et constitue le point de départ de la technique et de la puissance industrielle du Japon moderne dont les vestiges sont encore visibles aux alentours du jardin.
  • Yishyene Chew

    Malgré le temps nuageux, les nombreuses fleurs du jardin Senganen illuminaient le paysage de leurs magnifiques couleurs. Lors de la fête des chrysanthèmes qui a lieu chaque année, d’innombrables rangées de ces fleurs de différentes tailles et de différentes couleurs sont exposées. J’ai observé avec beaucoup d’intérêt les différences qui existent entre les chrysanthèmes matures et ceux qui ne se sont pas encore développés. Le jardin offrait également une vue magnifique sur le volcan Sakurajima. C’était l’endroit idéal pour prendre de belles photos. J’ai pu goûter à la glace violette à la patate douce qui me donnait très envie, mais au final j’ai préféré celle au shochu.

  • Reina

    Le Senganen n’est pas qu’un simple jardin !
    C’est à la fois un musée en extérieur et un lieu où l’on peut faire l’expérience de la vie d’un seigneur féodal japonais. Il propose en même temps des parcours de randonnée dans des paysages naturels et de splendides champs de fleurs dignes des contes de fées. Les voyageurs seuls comme les familles auront l’assurance de passer une merveilleuse journée.
    Les visiteurs pourront observer de nombreux objets et en apprendre plus sur l’artisanat traditionnel japonais, et même goûter à des glaces aromatisées aux épices locales ou au shochu ! Aménagé comme un site du patrimoine mondial, le jardin Senganen change en fonction des saisons et offre donc de nouvelles découvertes aux visiteurs à chaque visite.

Bus Kagoshima City View
Senganen-mae → Tenmonkan
10 minutes

Navette hôtel
Tenmonkan (Hotel Remm Kagoshima) → "SHIROYAMA HOTEL Kagoshima"
15 minutes

SHIROYAMA HOTEL Kagoshima

  • Yishyene Chew

    La vue offerte par l’hôtel Shiroyama Kanko est l’une des plus belles que j’ai pu admirer à Kagoshima. L’hôtel donne sur Sakurajima avec la ville en contrebas. J’ai particulièrement aimé sortir de l’hôtel la nuit pour admirer les éclairages multicolores composés de petites ampoules et le spectacle sons et lumières des fontaines. L’hôtel disposait de bains de sources chaudes onsen en extérieur et en intérieur. Le meilleur moment de mon séjour a été le bain du matin en extérieur passé à regarder le lever du soleil plongée dans de l’eau délicieusement chaude. Ça valait vraiment la peine de se lever tôt.

  • Reina

    Situé au sommet d’une montagne, cet hôtel offre de son entrée une vue grandiose à couper le souffle sur le volcan Sakurajima. Les visiteurs pourront également bénéficier d’un air pur qui les revigorera.
    L’hôtel Shiroyama Kanko dispose de bains de sources chaudes naturelles en extérieur, de bains en intérieur et d’un sauna avec des espaces semi-privatifs en accès libre. Avec son magasin et ses expositions de verre Satsuma (un artisanat de Kagoshima), il apportera à la fois repos réparateur et souvenirs inoubliables à ses visiteurs.

Troisième jour

SHIROYAMA HOTEL Kagoshima

Taxi
SHIROYAMA HOTEL Kagoshima → Marché aux poissons
Environ 15 minutes

Découverte du marché au poissonmore

Découverte du marché au poisson
Les personnes hébergées dans les hôtels participants pourront assister de près à la très animée vente à la criée du marché au poisson (marché central de vente en gros de poissons de Kagoshima) accompagnées d'un guide bénévole, vous donnant ainsi l'impression de participer au débarquement des prises de poissons et fruits de mer typiques de la poissonneuse région de Kagoshima. Découvrir le quotidien de ce marché à travers le tri des poissons tout frais, les poissons de saison, leur préparation et leur congélation, ou encore la découpe de thons tout juste achetés à la criée, est une expérience formidable. Le courant Kuroshio et la baie de Kinko dont la profondeur peut atteindre les 200 mètres sont une véritable bénédiction. A une époque où l'importance des saisons semblent s'estomper, on pourra ici reprendre contact avec le caractère saisonnier des poissons fraichement débarqués, faire le plein d'énergie à la criée et dans le marché, et faire honneur aux délices de la mer au restaurant du marché. Un endroit où l'on peut se cultiver tout en s'amusant.
  • Yishyene Chew

    La visite du marché aux poissons de Kagoshima était plus amusante que je ne l’aurais imaginé. Après nous être donné rendez-vous très tôt, à 6 heures 45 du matin, devant le marché, nous nous sommes mis en route vêtus de bottes de caoutchouc et d’un chapeau à l’effigie d’un animal marin, parfaitement en accord avec le lieu de la visite. Pour ma part, j’ai choisi un chapeau avec une sériole. J’ai observé la vie du marché et reçu beaucoup d’explications sur les animaux pêchés et les ventes de la part de notre guide qui parlait anglais. Le début d’une vente à la criée est signalé par la sonnerie répétée d’une cloche qui appelle les clients potentiels à se regrouper autour des caisses de poissons. Ce qui m’a le plus impressionnée dans cette visite est la quantité de requins-marteaux disponible à la vente.

  • Reina

    Le marché aux poissons de Kagoshima est le meilleur endroit pour se faire une idée du monde de la pêche en à peine deux à trois heures. Vous pourrez assister à des ventes à la criée d’immenses quantités de poissons fraîchement pêchés, mais également déguster du poisson frais (ou de la viande) dans les restaurants installés sur le marché. Il est conseillé d’enfiler les bottes en caoutchouc prêtées gratuitement avant de commencer la visite.
    Tous les guides de la visite étaient très sympathiques et serviables. Certains, qui parlaient anglais, nous ont expliqué les règles de la visite et nous ont aidé à communiquer. Nous avons fait plusieurs arrêts pour prendre des photos de travailleurs en pleine action sans les gêner.
    Les guides, qui connaissaient énormément de choses sur la pêche et les poissons en général, ont partagé avec nous des histoires très intéressantes et des anecdotes surprenantes sur les poissons afin de rendre notre visite plus amusante.
    Il y avait tellement de choses à voir et à écouter dans tant de lieux si différents que le temps est passé extrêmement vite et que nous avons décidé, poussés par la faim, d’entrer dans un restaurant.
    Que ce soit les sushis, les sashimis ou les beignets de poisson, tous les plats étaient préparés avec du poisson frais du jour. Et pour ceux qui voudraient autre chose parce qu’ils ont déjà mangé du poisson au petit déjeuner, il y a également des restaurants qui servent de la viande.

Taxi
Marché aux poissons → Terminal Sakurajima Ferry
Environ 15 minutes

Ferry
Sakurajima Ferry Port de Kagoshima → Sakurajima Ferry Port de Sakurajima
15 minutes

Sakurajimamore

Visites recommandées

Sakurajima
Posé sur la baie de Kinko, le volcan Sakurajima est le symbole de Kagoshima. Il s’agissait autrefois d’une île, mais lors de l’éruption de 1914, la lave a comblé le détroit, le reliant ainsi à la péninsule d’Osumi. Environ 4 600 personnes vivent actuellement sur Sakurajima au rythme des innombrables éruptions mineures. Elles profitent des bienfaits du volcan que sont les succulents produits de la terre, tels que les radis blancs et les mandarines de Sakurajima, de l’abondance des sources thermales, et de superbes paysages de villages et de montagnes.
  • Yishyene Chew

    La traversée en ferry nous a pris environ 15 minutes. La plupart des gens avec qui nous voyagions étaient montés sur le pont pour admirer le paysage malgré la force du vent. Nous aussi, nous nous sommes amusés à essayer de prendre la meilleure photo possible avec le volcan Sakurajima en arrière-plan. Globalement, le trajet en ferry s’est déroulé confortablement, sans encombre, et plutôt rapidement. J’étais très enthousiaste à l’idée de me rendre à Sakurajima.

    L’office de tourisme de Sakurajima était magnifique. J’y ai trouvé un très joli souvenir à rapporter chez moi : une jolie pièce de tissu décorée avec des dessins colorés. À l’entrée du bâtiment, une personne était en train de faire un dessin et d’écrire un message de bienvenue avec des cendres volcaniques gris foncé. Il paraît que quelqu’un écrit un tel message de bienvenue à cet endroit tous les jours depuis un grand nombre d’années ! Derrière l’office de tourisme, nous avons découvert un bain de pieds de 100 mètres de long alimenté par une source d’eau chaude naturelle. Nous nous sommes d’ailleurs empressés de l’essayer. L’eau, douce comme de la soie, nous a fait beaucoup de bien, surtout en plein hiver.

  • Reina

    Les ferrys de Sakurajima sont un moyen de transport très important qui relie les 4 500 habitants de la presqu’île volcanique à la ville de Kagoshima.
    Ces ferrys circulent 24 heures sur 24 avec un départ toutes les 15 minutes. La traversée coûte seulement 160 yens pour un adulte, et il faut compter un petit supplément pour ceux embarquant avec leur voiture. Le bateau est très propre et décoré de façon simple. Ceux qui ont un petit creux pourront également profiter des petits restaurants et du kiosque à leur disposition dans le ferry.*Les tarifs varient en fonction de la période.

    Le volcan Sakurajima, qui est l’un des plus actifs de la planète, est un lieu très spécial qui symbolise parfaitement l’esprit japonais, les anciennes coutumes et la foi shintoïste qui prône une vie en harmonie avec la nature. Une vidéo disponible à l’office du tourisme vous présente l’histoire de Sakurajima, la vie à la fois spéciale et ordinaire des habitants et leur relation avec le volcan. Les habitants profitent de beaucoup de bienfaits accordés par le volcan, tels qu’une terre très riche qui permet de faire pousser des légumes au goût exceptionnel et des sources chaudes pour les bains de pieds. L’eau de ces sources contient des minéraux qui laisseront vos pieds et votre peau doux comme de la soie.
    C’est là aussi que vous pourrez voir et acheter des radis de Sakurajima, une des variétés de radis rond les plus grosses du monde qui pousse exclusivement sur les flancs de ce volcan. Certains spécimens peuvent même atteindre les 45 kilogrammes !

Ferry
Sakurajima Ferry Port de Sakurajima → Sakurajima Ferry Port de Kagoshima
15 minutes

A pied
Terminal Sakurajima Ferry → Station de tramway de Kagoshima Suizokukan-guchi
10 minutes

Tramway Kagoshima ligne 2
Suizokukan-guchi → Gare de Kagoshima-Chuo
20 minutes

Ligne JR Ibusuki Makurazaki
Gare Kagoshima-Chuo → Gare d'Ibusuki
1 heure 6 minutes

  • Yishyene Chew

    Le trajet en train Ibusuki no Tamatebako était une expérience magique digne des contes de fées. L’intérieur du train était tout en bois avec des étagères de livres et des tables où il était possible de manger installés pour presque tous les sièges. Il y avait aussi des canapés et des espaces de jeux pour les enfants. Certains sièges étaient orientés face aux fenêtres pour permettre aux voyageurs de profiter de la splendide vue sur la mer. J’ai goûté au flan au sésame noir en vente dans le train, et je l’ai trouvé vraiment délicieux. Nous nous sommes bien amusés à nous prendre en photo vêtus d’un chapeau de conducteur avec un des employés du train. C’était vraiment une idée amusante ! Nous avons rejoint Ibusuki au départ de Kagoshima en environ une heure.

  • Reina

    L’île de Kyushu est traversée par des trains spéciaux au design unique. Certains touristes se rendent même dans cette région dans l’unique but d’admirer ces trains célèbres dans le monde entier. L’un de ces trains, l’Ibusuki no Tamatebako vous fera faire un voyage magique dans l’univers d’Urashima Taro, un conte pour enfants japonais racontant l’histoire d’un personnage embarqué dans une aventure extraordinaire après avoir ouvert un coffret incrusté de joyaux, le tamatebako.
    Ce train, paré de noir et de blanc, vous emmènera de la gare de Kagoshima-chuo à la gare d’Ibusuki en longeant la côte, permettant ainsi aux voyageurs de profiter pleinement des splendides paysages de la baie de Kinko et de Sakurajima. L’intérieur reproduit à merveille le monde magique des contes pour enfants et vous donnera envie de tout prendre en photo. Je pense que ce train rendra le voyage de tous les enfants, mais également des adultes de tous âges, beaucoup plus amusant.

Bus Kagoshima Kotsu
Gare d'Ibusuki → Healthy Land iriguchi
20 minutes

Sunamushi Onsen au Sarakumore

Sunamushi Onsen au Saraku
Ibusuki compte plus de 1 000 sources chaudes qui jaillissent en tout lieu de la ville. Les bains de sable naturels qui s’y trouvent sont uniques au monde et sont un excellent moyen de se purifier le corps et de se détendre.
  • Yishyene Chew

    Avant de pouvoir aller au fond du bâtiment pour prendre un bain de sable au Sayuri, vous êtes invité à enfiler un kimono d’été yukata. Il y avait seulement quelques autres clients qui prenaient un bain en même temps que nous. Après avoir choisi notre emplacement, nous avons reçu une serviette à enrouler autour de notre tête. Nous nous sommes ensuite allongés et un employé nous a recouverts de sable noir et chaud jusqu’au cou à l’aide d’une pelle. J’ai été surprise par le poids du sable. Le temps qu’on peut passer recouvert de sable est limité à 15 minutes. Une fois le temps écoulé, nous nous sommes levés et avons retiré le reste du sable. C’était plutôt amusant et très revigorant. J’ai beaucoup aimé le bain que nous avons pris ensuite à l’intérieur. À la fin, je ressentais une sensation de bien-être exceptionnelle.

    La gare de Nishi-Oyama est la gare la plus au sud de tout le Japon. Bien que petite, elle est très jolie et offre une vue magnifique avec le mont Kaimon en arrière-plan. J’avais entendu dire que cela portait bonheur de poster une lettre dans la boîte aux lettres jaune située juste en dehors de la gare. Je suis donc allée dans une boutique à proximité pour acheter quelques cartes postales colorées et j’en ai glissé une dans la boîte pour ma mère. J’ai gardé les autres en souvenir.

  • Reina

    Les bains de sable de Sayuri à Ibusuki vont vous faire vivre une expérience peu commune qui vous surprendra.
    Les visiteurs s’habillent d’abord en yukata (léger kimono d’été), puis se font recouvrir de sable chaud par les employés des bains. Le client peut choisir la température du sable pour plus de confort.
    Un petit tas de sable est aménagé sous la tête des clients et une serviette est déposée dessus pour leur servir d’oreiller. Ensuite, ils n’ont plus qu’à se détendre en écoutant le bruit des vagues juste à côté.
    Après précisément dix à quinze minutes passées sous le sable, la circulation sanguine est stimulée et les toxines commencent à s’évacuer par les pores de la peau. Même après avoir été sorti du sable, vous vous sentirez réchauffé de l’intérieur et plus détendu pendant au moins 30 à 40 minutes.
    Je vous recommande d’essayer ses bains au printemps, en automne ou en hiver, lorsqu’il ne fait pas trop chaud.

    À trois arrêts de la gare d’Ibusuki se trouve la gare de Nishi-Oyama, qui est la gare la plus au sud du Japon ! Elle est entourée de champs de fleurs de différentes variétés et offre une vue dégagée sur le magnifique mont Kaimon (également appelé Satsuma Fuji à cause de sa forme parfaite rappelant le mont Fuji).
    Vous y trouverez également la « boîte aux lettres du bonheur », parfaite pour envoyer une carte postale à l’être aimé.

Bus Kagoshima Kotsu
Healthy Land iriguchi → Gare d'Ibusuki
20 minutes

Ligne JR Ibusuki Makurazaki
Gare d'Ibusuki → Gare Kagoshima-Chuo
1 heure 6 minutes

Tramway de Kagoshima ligne 2
Gare de Kagoshima-Chuo → Tenmonkan
Environ 15 minutes

A pied
Station Tenmonkan → Hotel New Nishino
10 minutes

Hotel New Nishino

Quatrième jour

Hotel New Nishino

A pied
Hôtel New Nishino → Tenmonkan
10 minutes

Navette aéroport de Kagoshima
Tenmonkan → Aéroport de Kagoshima
Environ 50 minutes

Aéroport de Kagoshima

ANA (ANA Expericence JAPAN Fare) Afficher les détails

Aéroport international de Tokyo-Haneda

  • Yishyene Chew

    J’ai apprécié l’ensemble de mon court voyage à Tokyo et à Kagoshima. À Tokyo, j’ai été contente de voir des lieux peu connus et d’avoir la chance d’admirer le Rainbow Bridge de nuit. J’ai également été très émue de pouvoir retourner à Kagoshima alors que ma dernière visite remontait à 17 ans. C’est une ville magnifique et j’ai particulièrement apprécié la cuisine. Le voyage en train jusqu’à Ibusuki et le bain de sable resteront à jamais gravés dans ma mémoire. J’aurais apprécié pouvoir rester un peu plus longtemps, mais je pense vraiment y retourner un jour. Et le but de mon prochain voyage sera de prendre un des radis géants qui poussent à Sakurajima. Il paraît que ce sont les plus gros du monde !

  • Reina

    Ce voyage, qui vous emmènera de Tokyo au mont Kaimon, appelé aussi Satsuma Fuji, et au volcan Sakurajima, vous montrera le vrai visage du Japon à travers des caractéristiques géothermiques et géologiques uniques qui ont tant influencé les artistes et les autres habitants de cette région.
    C’est un itinéraire qui vous apportera des aventures et de nouvelles connaissances historiques, artistiques et géologiques, mais également des plaisirs simples procurés par des bains de pieds naturels ou encore un trajet en train Tamatebako.
    La gastronomie n’est pas en reste dans ce voyage, car vous pourrez pendant tout votre séjour au Japon déguster de délicieux poissons, viandes et légumes à des prix très abordables.
    Cette destination, à seulement deux heures de Tokyo environ en avion, vous fera vivre des expériences uniques et fabuleuses. Vous serez, je n’en doute pas, revigoré et ému au contact de la splendide et majestueuse nature nourricière du Japon.

Suggestions des voyageurs

Le trajet à bord du tramway Toden Arakawa a été une expérience unique qui m’a permis d’avoir un aperçu des vieux quartiers de Tokyo. Kagoshima, qui est à seulement deux heures de Tokyo en vol direct, est une destination idéale pour compléter une visite de Tokyo. La ville de Kagoshima est bien plus petite que Tokyo, mais j’y ai découvert de nombreux aspects fascinants, en plus des magnifiques paysages naturels. L’un des endroits à ne pas manquer à Kagoshima est Sakurajima. Et si vous avez le temps, je vous conseille également les bains de sable à Ibusuki. Le voyage en train jusqu’à cette région valait déjà à lui seul la visite.

Yishyene Chew
Blogueur de voyages
Pays de résidence Royaume-Uni
  • Loisirs

    La gastronomie, la photo, la danse, partir à l’aventure

  • Nombre de voyages au Japon

    2 fois

Suggestions des voyageurs

Ce voyage, dont le thème est Feel the Earth (« ressentir la terre »), vous permettra de comprendre à quel point la nature a influencé les Japonais et leur culture. Le programme est plutôt calme et comprend beaucoup d’activités destinées à admirer la nature et les paysages. C’est donc un voyage que je recommande aux personnes de tous âges qui veulent voir autre chose du Japon que la vibrante Tokyo, mais également à ceux qui souhaitent voyager en famille. C’est une expérience qui vous fera découvrir ce que la Terre a à vous offrir au Japon.

Reina
Chroniqueuse pour un site sur la culture japonaise
Pays de résidence Tokyo
Pays de naissance: Royaume-Uni
  • Loisirs

    La culture traditionnelle japonaise (châteaux, sanctuaires, kimonos, rakugo, kenjutsu, etc.) les voyages, chanter des chansons japonaises au karaoké, les dessins animés japonais, lire des romans, la pratique et les démonstrations de kenjutsu

  • Durée du séjour à Tokyo

    9 ans

Différents itinéraires pour la même zone

Partagez cette page !

Moyens de transport recommandés

Itinéraires touristiques recommandés

Autres itinéraires passionnants

Back to Top

COPYRIGHT © KYUSHU × TOKYO ALL RIGHTS RESERVED.