We use cookies to improve your online experience. For information on the cookies we use and for details on how we process your personal information, please see our cookie policy . By continuing to use our website you consent to us using cookies.
KAGOSHIMA
  • TOKYO
  • KAGOSHIMA

FEEL THE EARTH

Après avoir apprécié les Trente-six vues du Mont Fuji, chef d’œuvre du grand maître de l’estampe Katsuhika Hokusai au Sumida Hokusai Museum, cap sur le volcan Sakurajima, toujours en activité. Un voyage qui vous permettra de partir à la rencontre des puissances de la Terre.

Official Tokyo Travel Guide
https://www.gotokyo.org/fr/

Local government official website
http://www.kagoshima-kankou.com/for/

Voyageurs

  • Traveled : October, 2018 Victoria Brewood
    Blogueuse de voyage
    Pays de résidence Royaume-Uni
  • Traveled : October, 2018 Kathryn Wortley
    Auteur de récits de voyage, journaliste
    Pays de résidence Tokyo
    Pays de naissance: Royaume-Uni

Aéroport de Londres-Heathrow

ANA212 Rechercher les itinéraires depuis votre pays

  • Victoria Brewood

    Mon vol de Londres à l'aéroport international de Tokyo-Haneda était direct et a décollé à l’heure. Les nouilles soba que j'ai mangées pour le repas étaient délicieuses et la boisson originale de ANA appelée kaoru kabosu m'a beaucoup plu. Nous avions le choix entre les styles japonais et occidentaux : j’ai pris le plat au poisson. J’ai trouvé le personnel très amical et le service excellent.

Aéroport international de Tokyo-Haneda

Métropole de Tokyo

Premier jour

TOKYO

Ligne de tramway Toden Arakawamore

Ligne de tramway Toden Arakawa

La ligne Toden Arakawa est une ligne de tramway qui relie Minowa, partie de l'arrondissement de Taito rappelant encore fortement les anciens quartiers populaires, à la célèbre université de Waseda. La circulation tranquille de cette ligne contraste nettement avec le rythme général de la ville de Tokyo.Galeries marchandes, parc d'attraction Arakawa, parc d'Asukayama, temples Togenuki Jizo et Kishimijin... La ligne Toden Arakawa vous permettra de découvrir à loisir nombre de sites qui ne sont généralement pas visités par les touristes, et n'a pas son pareil pour faire l'expérience d'un Japon populaire.

  • Victoria Brewood

    Le matin, nous avons pris la ligne de tramway Toden Arakawa. C’est un moyen de transport entre le train et la voiture. Nous sommes allées à Sugamo au temple Togenuki Jijo Kogan-ji où nous avons procédé à la purification rituelle des mains avant d'aller prier. Nous avons mangé des mets sucrés à base de patate douce et nous nous sommes ensuite promenées dans le voisinage.

    Pour le déjeuner, nous sommes allées au restaurant Yatsumeya Nishimura où j'ai mangé de l'anguille pour la première fois. L'anguille était servie sur du riz avec des légumes marinés et une soupe. J’ai pensé que l’anguille était douce et goûteuse et il était fort intéressant de voir le chef cuisiner en bas dans la cuisine ouverte.

    Nous nous sommes arrêtées dans un café appelé Papa Noël dans la rue commerçante Joyful Minowa, où nous avons fait une halte et bu une tasse de chocolat chaud. Le propriétaire étudie l'anglais et il nous a parlé de sa rencontre avec John Lennon et du super voyage qu'il avait fait à New York. J'étais drôlement contente de pouvoir discuter avec quelqu’un du coin.

  • Kathryn Wortley

    La ligne Toden Arakawa, qui parcourt le nord-est de Tokyo, est là dernière survivante du système de tramway de Tokyo. Nous sommes descendues à Sugamo où nous attendaient de nombreux témoignages de l’ancien Tokyo.

    Notre délicieux déjeuner au Yatsumeya Nishimura était une spécialité locale : de l’anguille grillée et recouverte d’une sauce sucrée et collante sur un lit de riz. Ce met riche en vitamines était accompagné de soupe, de légumes marinés et de thé vert. Après cela, nous avons regardé les cuisiniers préparer les anguilles d’une main experte, à l’entrée du restaurant, au-dessus de charbons chauffés à blanc.

    Joyful Minowa est une arcade couverte pleine de petits magasins vendant des fruits et légumes, de la viande et du poisson, des boîte-repas bento, des brochettes de poulet grillées yakitori encore fumantes, ainsi que des vêtements et bien d’autres choses.

Ligne de métro Hibiya
Minowa → Akihabara
30 minutes, 310 yens

Ligne JR Chuo
Akihabara → Ryogoku

Sumida Hokusai Museummore

Visites recommandées

Sumida Hokusai Museum

L’artiste japonais mondialement connu Katsushika Hokusai est né à proximité de la rue qui porte maintenant son nom dans l’arrondissement de Sumida. Il a vécu la majeure partie de ses 90 années dans cet arrondissement où il a réalisé un grand nombre de chefs-d’œuvre.
Outre les expositions des œuvres de Hokusai, ce musée propose différentes rétrospectives qui aident à mieux comprendre le lien entre l’artiste et le quartier de Sumida ainsi que des programmes d’initiation accessibles au plus grand nombre.

  • Victoria Brewood

    Ce musée est consacré à l’artiste Katsushika Hokusai, célèbre pour sa série d'estampes intitulée Trente-six vues du mont Fuji. Le musée a été construit à l'endroit où Hokusai est né et a grandi. J’ai beaucoup aimé l’architecture moderne du lieu. Au sein de l’exposition permanente se trouve une maquette de Hokusai travaillant avec sa fille. Les figurines sont si pleines de vie que j’étais presque convaincue qu’il s’agissait de personnes réelles !

  • Kathryn Wortley

    Le musée Sumida Hokusai est consacré à Katsushika Hokusai, le grand maître de l'estampe ukiyo-e des 18-19e siècles. Son œuvre intitulée La Grande Vague de Kanagawa est une image emblématique du Japon. L’exposition permanente ne se contente pas de présenter son travail, mais aussi sa vie dans l'arrondissement de Sumida-ku et les techniques qu'il utilisait.

Ligne JR Sobu, train omnibus
Ryogoku → Akihabara
Ligne JR Yamanote
Akihabara → Tokyo
11 minutes, 160 yens

A 3 minutes à pied de la sortie "Marunouchi Minami" de la gare de Tokyo

SKY BUS TOKYO "Odaiba de nuit"more

SKY BUS TOKYO

Le trajet "Odaiba de nuit" emmène les touristes découvrir les illuminations de la tour de Tokyo et du Rainbow Bridge par en dessus et au plus près, grâce à des bus touristiques à deux niveaux et à toit ouvert, et vous font également ressentir l'ambiance des parcs d'attraction croisés durant le trajet par l'autoroute.Les bus font escale au centre Aqua City Odaiba pendant une heure pour laisser aux touristes le temps de profiter du centre commercial en allant dans les nombreux restaurants disponibles ou en se prenant en photo devant la Statue de la Liberté ou le Rainbow Bridge.Ce trajet permet en 2 heures environ de profiter des principaux sites de Tokyo à visiter de nuit.

  • Victoria Brewood

    Le Sky Bus est un bus touristique à toit ouvert qui permet aux passagers de voir la ville. La vue de la tour de Tokyo et du Rainbow Bridge de nuit était super bien. J'ai été très intéressée d'apprendre que le Rainbow Bridge est illuminé aux couleurs de l'arc-en-ciel le soir de Noël. C’est vraiment un très bon moyen de locomotion pour voir la ville.

    Le restaurant Tsukiji Sushiko nous a servi une large sélection de sashimis, de nigiri et de maki-zushi. J’ai commandé un assortiment de nigiri et de maki-zushi. Le serveur nous a aussi apporté un plat de petites crevettes en tempura qui étaient délicieuses.

  • Kathryn Wortley

    Nous avons admiré les paysages nocturnes de Tokyo depuis le deuxième niveau du Sky Bus. Nous sommes passées devant la gare de Tokyo, devant la tour de Tokyo toute illuminée avant de traverser le Rainbow Bridge pour atteindre Odaiba. J’ai été charmée par les millions de lumières scintillantes des paysages nocturnes de Tokyo.

    Situé dans l’immense complexe commercial Aqua City, le Tsukiji Sushiko sert de merveilleux sushis. Le bois clair à l’intérieur est lumineux et accueillant, tout comme le personnel. Depuis le comptoir, les clients peuvent regarder les cuisiniers s'activer avec l'adresse de véritables magiciens.

Mitsui Garden Hotel Kyobashi

  • Victoria Brewood

    Ma chambre au Mitsui Garden hotel de Kyobashi était très confortable. Elle était équipée de tout ce dont j’avais besoin : un pyjama, un sèche-cheveux, une télévision et des câbles pour recharger mon téléphone. Le petit-déjeuner comportait un buffet avec une grande variété de plats chauds et froids. J’ai adoré les frappés aux fruits proposés le matin.

  • Kathryn Wortley

    Mon séjour au Mitsui Garden hotel de Kyobashi fut confortable, pratique et agréable. Les chambres sont modernes et équipées d'un coussin original de l’établissement. L'hôtel se trouve à 10 minutes à pied de la gare de Tokyo. Il y avait trois choix d’œufs différents pour le petit déjeuner ainsi qu’un buffet avec 30 plats différents.

Deuxième jour

KYUSHU(KAGOSHIMA)

Aéroport international de Tokyo-Haneda

ANA (ANA Expericence JAPAN Fare) Afficher les détails

  • Victoria Brewood

    Notre vol ANA a décollé à l’heure et le trajet jusqu'à Kagoshima a duré deux heures. Le personnel de cabine était amical et nous a offert des rafraîchissements à bord comme du jus de pomme, de l’eau ou du café. J’ai vraiment apprécié qu’il y ait du Wi-Fi gratuit à bord pour vérifier mes e-mails et poster sur les réseaux sociaux.

  • Kathryn Wortley

    Comme prévu, l’enregistrement et l’embarquement se sont déroulés sans heurts avec ANA. Notre vol était à l’heure et le service, impeccable. L’avion était propre, le siège confortable, et nous avons apprécié les rafraîchissements servis à bord. Nous avions aussi accès au Wi-Fi fourni par ANA à bord.

Aéroport de Kagoshimamore

Aéroport de Kagoshima

L'aéroport de Kagoshima se trouve à 28 km environ au nord-est de la ville de Kagoshima. Avec le massif des monts Kirishima situé à l'est et le plateau de Jusanzukabaru au sud qui offre une vue imprenable sur le volcan Sakurajima, son emplacement extrêmemement favorable en font une véritable porte d'accès au ciel de Kagoshima. Il est doté d'une plateforme d'observation à ciel ouvert d'où l'on peut admirer, les jours de beau temps, toutes sortes d'avions à hélices ou à réaction atterrir et décoller, avec les monts Kirishima pour toile de fond. L'aéroport est également un lieu idéal pour faire du shopping puisqu'on peut y trouver des produits uniques à Kagoshima, comme des pâtisseries raffinées, des spécialités culinaires locales ou encore des objets d'art traditionnel réalisés par des artisans. C'est également un aéroport chic, puisqu'on y trouve, à l'embarquement pour les vols domestiques, plusieurs rangées de fauteuils dessinés par Charles et Ray Eames.

  • Victoria Brewood

    L’aéroport de Kagoshima avait du Wi-Fi gratuit et il y avait un tout nouveau centre d'accueil pour les touristes dans le hall des arrivées. Nos sacs sont arrivés rapidement et nous avant immédiatement rejoint la voiture pour commencer notre itinéraire à Kagoshima.

    Au Royaume-Uni, je n’avais entendu parler que du saké et je ne savais pas que l’alcool de patate douce était populaire au Japon. Il était très intéressant de voir comment le shochu est produit et j’ai aussi fait une petite œuvre avec des fragments de bouteille de shochu. Ce soir-là, j’ai goûté le shochu coupé avec de l’eau chaude et c’était délicieux.

    Le jardin Senganen abrite une très belle demeure seigneuriale, avec un jardin japonais, qui a été construite en 1658 pour être la résidence secondaire de Shimazu Mitsuhisa. Le jardin traditionnel est des plus reposants et la vue sur l'île de Sakurajima, magnifique. Nous avons pris le déjeuner au restaurant donnant sur le jardin où nous avons dégusté du porc noir kurobuta ainsi que d'autres spécialités de Kagoshima. La maison expose aussi de superbes répliques de vases que le clan Shimazu et Nicolas II de Russie s'envoyèrent en cadeau.

  • Kathryn Wortley

    Qu’y a-t-il de mieux pour se relaxer et se détendre après un vol que de plonger ses pieds dans un bain de pieds riche en minéraux ? Pour mon plus grand plaisir, c’est exactement ce que propose l’aéroport de Kagoshima. L’aéroport dispose aussi d'un centre d'accueil et d’informations touristiques et d'un stand où l'on peut déguster gratuitement le célèbre thé vert de la région.

    Shirakane Ishigura ne vole pas son statut de bien culturel tangible du Japon vu ses magnifiques pierres, ses murs de plâtre blanc, ses poutres historiques en bois. La visite de la fabrique permettait d’en apprendre beaucoup sur les procédés de fabrication traditionnels. Nous avons aussi apprécié une expérience de réalité virtuelle montrant l’histoire du shochu ainsi qu’un vitrail fait à partir de bouteille de shochu écrasées.

    Le restaurant Senganen est lumineux et accueillant. Il offre une vue magnifique sur le jardin et le bâtiment historique de la propriété ainsi que sur le volcan Sakurajima et la baie de Kinko. J’ai choisi le célèbre porc noir kurobuta de Kagoshima cuisiné pané. C’était délicieux en plus d'être copieux. J’ai aussi commandé une boisson à base de vinaigre local. Savoureux et très bon pour la santé !

Sakurajimamore

Visites recommandées

Sakurajima

Posé sur la baie de Kinko, le volcan Sakurajima est le symbole de Kagoshima. Il s’agissait autrefois d’une île, mais lors de l’éruption de 1914, la lave a comblé le détroit, le reliant ainsi à la péninsule d’Osumi. Environ 4 600 personnes vivent actuellement sur Sakurajima au rythme des innombrables éruptions mineures. Elles profitent des bienfaits du volcan que sont les succulents produits de la terre, tels que les radis blancs et les mandarines de Sakurajima, de l’abondance des sources thermales, et de superbes paysages de villages et de montagnes.

  • Victoria Brewood

    Nous avons pris le ferry pour aller sur l’île de Sakurajima. C’est un ferry pour voitures, mais nous sommes allées sur le pont pour profiter de la vue sur Sakurajima alors que nous approchions. Le temps était magnifique et j’ai pu prendre de superbes panoramas de l’île.

    À notre arrivée à Sakurajima, nous avons vu une vidéo spéciale. Elle expliquait comment le volcan s’est formé ainsi que son influence sur la vie de tous les jours dans la région. Il y a des ferries 24 h/24 pour que les habitants puissent quitter l’île en cas d’éruption. Après la vidéo, nous sommes allées nous tremper les pieds dans le bain de pieds du parc Sakurajima yogan nagisa koen.

    Nous sommes ensuite allés en voiture à l’observatoire Arimura Lava qui fournit une vue à 360 degrés du volcan, des champs de lave et de l’île. Le soleil se couchait et il était impressionnant de constater la fertilité et la verdure du sol volcanique.

    La grande éruption de 1914 enterra le portique torii de 3 m de hauteur du sanctuaire Kurokami-jinja ne laissant voir aujourd’hui que le haut de l’édifice. Les habitants décidèrent de laisser le portique en l’état afin de montrer aux générations futures la menace bien réelle que constitue le volcan. Alors que nous roulions autour de l’île, nous avons aussi vu des sacs de cendre volcanique devant les maisons. Les habitants les collectent dans le but de les recycler.

    Dans la soirée, nous sommes allées dans un charmant petit restaurant local pour le dîner. La propriétaire est vraiment sympathique et il n’y a pas de menu. Elle prépare donc ce que ses hôtes lui demandent. J’ai mangé des sashimis de poulet pour la première fois. J’ai vraiment aimé ça avec l’accompagnement de gingembre et de sauce soja. Nous avons passé une très agréable soirée !

  • Kathryn Wortley

    Le terminal pour ferry de Sakurajima est aisément accessible en tram, puis à pied depuis la gare de Kagoshima-chuo. Le voyage en ferry ne dure que 15 minutes. La vue de notre approche depuis le pont supérieur sur la baie de Kinko et Sakurajima était magnifique.

    Sakurajima est connu pour être l’un des volcans les plus actifs au monde. L’île et la baie de Kinko forment un géoparc, foyer d’une diversité botanique unique. Les habitants regroupent les cendres dans des sacs pour les recycler.

    La plupart du temps, Sakurajima ne recrache que des cendres. Le centre pour les visiteurs de Sakurajima répertorie 409 éruptions entre janvier et octobre 2018. Les résidents disent qu'ils apprécient cette vie en harmonie avec leur voisin difficile qui crache des cendres un peu partout.

    Même si Sakurajima ne recrache que rarement autre chose que des cendres, le département de Kagoshima est prêt à toute éventualité. Le ferry de Sakurajima navigue 24 heures sur 24, 365 jours par an et nous avons vu de nombreux refuges sur l’île. Les villages sont concentrés sur la côte et il semble y avoir un ferry pour chacun d’entre eux en cas d’éruption.

    Sakurajima était magnifique du matin jusqu’au soir. C’est un symbole du département de Kagoshima. Son riche sol volcanique produit des mandarines et des radis blancs géants. Les habitants utilisent les cendres pour créer des œuvres d’art, et ont une large sélection de produits dans la boutique du centre pour visiteurs de Sakurajima.

    Nous avons rencontré beaucoup d'habitants de la région alors que nous prenions notre repas au restaurant et nous avons passé un agréable moment ensemble. Les habitants de Kagoshima sont très sympathiques, et ils se sont fait une joie de nous conseiller des endroits à visiter, des choses à faire et des plats à goûter.

Ferry Sakurajima
Port de Sakurajima → Port de Kagoshima
15 minutes / 160 yens

Tramway de Kagoshima
"Suizokukan-guchi" → Gare de Kagoshima-chuo
15 minutes / 170 yens

Shiroyama Hotel Kagoshima

  • Victoria Brewood

    L’hôtel Shiroyama est un grand hôtel où j'ai pu voir le lever de soleil au-dessus du volcan depuis ma chambre. On peut se baigner dans le bain thermal à ciel ouvert tout en regardant Sakurajima. Le buffet du petit-déjeuner présentait une large variété de plats aussi bien occidentaux que japonais. J’ai particulièrement aimé la boisson au vinaigre de pomme au robinet. Ma chambre d’hôtel était très propre et confortable avec une salle de bain moderne et deux lits.

  • Kathryn Wortley

    Il y en a vraiment pour tous les goûts au buffet du petit-déjeuner de l’hôtel Shiroyama de Kagoshima. Il y a le choix entre des plats occidentaux et japonais ainsi que du pain fait maison. La chambre était spacieuse et confortable et le bain thermal en extérieur à l’aube offrait une vue à couper le souffle de Sakurajima.

Troisième jour

Shiroyama Hotel Kagoshima

Navette de l’hôtel
Sortie ouest de la gare de Kagoshima-chuo → Hôtel
Environ 20 minutes / Gratuit

Train "Limited Express" Ibusuki no Tamatebakomore

Train

Ce train à destination d’Ibusuki a été décoré sur le thème du palais Ryugu-jo, qui selon la légende de la péninsule de Satsuma à Kagoshima se trouverait sous l’eau et serait habité par le dieu dragon de la mer. Le train, moitié blanc et moitié noir, a un aspect très original. L’intérieur est également joliment décoré avec de nombreux éléments en bois. Lorsque les passagers montent à bord, une mystérieuse fumée blanche s’échappe du train, rappelant celle qui est sortie du coffre tamatebako dans le Conte d’Urashima Taro.

  • Victoria Brewood

    L’intérieur du train est très spécial et les sièges font face aux fenêtres, on peut donc profiter de la vue lorsqu’on longe la côte. Tout dans le train est au thème du noir et blanc, même la nourriture. Ces tons représentent le récent et l’ancien. C’était une expérience vraiment unique et définitivement l’une des plus belles vues que j’ai eues à bord d’un train !

    L’expérience du bain de sable au Sunamushi Onsen est l’une des choses les plus étranges que j’ai jamais faites, mais c’était extrêmement amusant. Nous étions enterrées sous le sable volcanique avec juste nos têtes qui dépassaient, couvertes par un parasol. Le sable est chaud et très lourd, je sentais mes battements de cœurs jusque dans mes mains et mes pieds ! Les bains de sable améliorent la circulation et peuvent aider un grand nombre de problèmes de santé. Au début, j’étais anxieuse, mais je me suis calmée avec le temps et j’ai commencé à remuer mes pieds et mes mains quand c’était trop chaud.

    Après la station thermale Sunamushi Onsen, nous sommes allées manger des nouilles ramen au restaurant Taketora. L’atmosphère y est chaleureuse et moderne, mais l’intérieur est typiquement japonais. Nous avons commencé par des raviolis gyoza et avons commandé toutes les variétés de ramen ; les miens étaient au bouillon de porc avec de la viande émincée sur le dessus. J’ai versé des flocons de bonite séchée et ils se sont mis à danser au-dessus de mes nouilles.

  • Kathryn Wortley

    Tirant son nom du coffre au trésor de la légende de Urashima Taro, le train Ibusuki no Tamatebako a une allure rétro de l’extérieur, mais est tout à fait moderne à l’intérieur. Alors que le train serpentait le long de la côte pour la ville littorale de Ibusuki, nous avons pu apprécier le flan sésame-vanille et les pains au lait originaux du train Ibusuki no Tamatebako.

    Émerger du sable chaud après 10 minutes passées enterrée sous le sable chaud des pieds à la tête était une expérience revigorante. Le kimono de coton à porter sous le sable était facile à passer et le personnel qui nous recouvrait de sable volcanique chaud nous a très aimablement donné les instructions en anglais. Le sable fait abondamment transpirer, c'est pourquoi les bains de sable sont très bon pour la santé.

    Le menu du Taketora inclut les célèbres nouilles ramen tonkotsu, un bouillon à base d’os de porc, de Kagoshima ainsi que des ramen au soja et au sel. Nous avons dégusté la spécialité locale. Le bouillon de nouilles était recouvert des flocons de bonite séchée. Les raviolis gyoza étaient, eux aussi, délicieux.

Vélo à assistance électrique de location
Environ 18 minutes / 500 yens (pour 2 heures)

Chiringashimamore

Chiringashima

Cette île est surnommée en japonais enmusubi no shima (littéralement "île de l’union"). En effet, de mars à octobre, quand la mer est basse lors des fortes et moyennes marées, un banc de sable de 800 mètres de long appelé Chiririn Road apparaît, et rend l’île accessible à pied depuis la côte.

  • Victoria Brewood

    Chiringashima est une île déserte se trouvant dans la baie de Kinko, une baie dont la particularité est d’avoir un banc de mer n’apparaissant qu’à une certaine époque de l’année et dépendant aussi des phases de la lune. Nous sommes allées sur l'observatoire prendre des photos et profiter de la belle vue de l’île depuis les hauteurs.

  • Kathryn Wortley

    Nous sommes montés un peu sur les hauteurs pour profiter de la vue sur Ibusuki et Chiringashima, l’île la plus vaste de la baie de Kinko. Nous avons eu la chance de voir le banc de sable la reliant au continent, car il n’apparaît qu’à marée basse pour quelques heures seulement entre mars et octobre.

Bus de Kagoshima en direction de Nagasakibana, Kaimon-dake ou Ikedako
Eco Camp-jo → Gare d’Ibusuki 10 minutes
*Ou 18 minutes en vélo de location "Iburin"

Bus de Kagoshima en direction de Nagasakibana, Kaimon-dake ou Ikedako
Gare d’Ibusuki → "Sunamushi Kaikan" 4 minutes
*Ou 8 minutes en vélo de location "Iburin"

Sunamushi Onsenmore

Sunamushi Onsen

Ibusuki compte plus de 1 000 sources chaudes qui jaillissent en tout lieu de la ville. Les bains de sable naturels qui s’y trouvent sont uniques au monde et sont un excellent moyen de se purifier le corps et de se détendre.

  • Victoria Brewood

    Après avoir visité plusieurs sites réputés pour le panorama qu'ils offrent, nous sommes allées dans une autre station thermale appelée Tamatebako onsen, où les bains sont séparés entre hommes et femmes avec vue sur le mont Kaimon. Nous ne nous sommes pas baignées ici, mais avons pu profiter de la vue.

    Le sanctuaire Ryugu est situé sur un cap au sud de Kagoshima et on raconte que c’est l'endroit où s'est déroulée l’action de la légende de la princesse Otohime (la princesse du palais du roi dragon). Les visiteurs ont coutume d’écrire des vœux sur des coquillages, c’est donc ce que j’ai fait, puis j’ai offert une pièce et fait sonner la cloche pour que mon vœu se réalise. Ensuite, nous sommes allées au phare de Nagasakibana pour admirer la vue sur le mont Kaimon.

    Pour finir la journée, nous avons visité la gare de Nishi-Oyama, la gare JR la plus au sud du Japon. Celle-ci offre une vue imprenable sur le mont Kaimon, le temps d’attente du train semble toujours très court. C’est vraiment la gare la plus époustouflante que j’ai vue durant mes voyages !

    Au Kagomma Furusato yatai-mura, nous avons passé la soirée à faire la tournée des bars, nous régalant de différents plats comme des brochettes ou du porc noir kurobuta. L’ambiance est très animée, c’est un lieu populaire et les gens viennent y boire une bière ou du shochu pour se détendre après le travail. J'ai eu beaucoup de plaisir à goûter différents plats et le vin de prune local était délicieux.

  • Kathryn Wortley

    Nous sommes passés par un autre bain de sable, Sayuri, qui se trouve à 30 minutes en voiture de Ibusuki. La côte Fushime est aussi le foyer de l’ancienne manufacture de sel de Kagoshima. On peut y voir la vapeur s’élevant des anciennes plaines de sel et le sentir, présent dans l’air.

    Ce fascinant sanctuaire sur le littoral est tout à fait unique au Japon. Ses couleurs rouge-orangées et blanches offrent un superbe contraste avec la mer alentour. Plutôt que d’écrire un vœu sur une planche de bois, les visiteurs sont ici conviés à le faire sur un large coquillage et à le mettre dans un pot ou près d’une statue de Urashima Taro et sa tortue.

    La gare JR la plus au sud du Japon est l’endroit parfait pour la photo idéale avec le mont Kaimon, le chemin de fer solitaire et les champs luxuriants alentour. La boîte aux lettres la plus au sud du Japon est aussi à proximité et est peinte en jaune, non en rouge, pour signifier sa position particulière.

    Les lanternes rouges Kagomma Furusato yatai-mura créent une ambiance accueillante. Une fois à l’intérieur, vous y trouverez 25 petits établissements avec chacun à peu près huit places où vous pourrez vous restaurer et boire quelques verres. Les clients locaux sont très amicaux et le personnel efficace. Nous nous sommes bien amusés à aller de bar en bar et à goûter les délices locaux comme les satsuma-age (gâteau de poisson frit).

Bus de Kagoshima en direction de la gare d’Ibusuki
"Sunamushi Kaikan" → Gare d’Ibusuki 4 minutes
*Ou 8 minutes en vélo de location "Iburin"

Ligne JR Ibusuki Makurazaki en direction de Kagoshima 
Gare d’Ibusuki → Gare de Kagoshima-chuo
1 heure et 10 minutes / 1 000 yens

Hôtel à Kagoshima

Quatrième jour

Hôtel à Kagoshima

  • Victoria Brewood

    Le Kirishima Art no Mori est un musée à ciel ouvert où sont accrochées différentes œuvres d’art graphique et de sculptures d’artistes du monde entier, disséminées dans un large parc au pied des monts Kirishima-yama. Nous avons marché dans la forêt, découvrant différentes œuvres en chemin.

    Le déjeuner du dernier jour fut une superbe récompense, car le Gajoen se trouve dans un magnifique paysage forestier. L’auberge avait une atmosphère traditionnelle japonaise et nous avons donc enlevé nos chaussures et on nous avons savouré une sélection de plats, parmi lesquels des sashimis de poulet, de l’omelette, du porc et de la soupe. L’accueil fut excellent.

  • Kathryn Wortley

    De superbes œuvres d’art contemporain, faites par des artistes du monde entier, se trouvent disséminées dans les 13 hectares au pied du mont Kirishima. Nous avons pris beaucoup de plaisir à nous mettre dans les cadres d’or au-dessus de cette pelouse magnifiquement entretenue ainsi qu'à trouver toutes les statues de Antony Gormley cachées dans les arbres.

    Dans ce restaurant, entouré par une forêt, les poules parcourent la cour librement et le personnel ne se fournit qu’en ingrédients locaux. Grâce aux bâtiments historiques et aux vieux outils exposés, nous avions l'impression de nous trouver dans un endroit sur lequel le temps n'avait pas d'emprise. Le déjeuner était un menu composé de nombreux petits plats servis sur de petites assiettes, absolument délicieux.

Navette de l’hôtel
Hôtel → Gare de Kagoshima-chuo (quai des navettes aéroport)
Environ 30 minutes / Gratuit

Navette aéroport de Kagoshima
45 minutes / 1 250 yens

Aéroport de Kagoshima

ANA (ANA Expericence JAPAN Fare) Afficher les détails

Aéroport international de Tokyo-Haneda

  • Victoria Brewood

    À Tokyo, j’ai adoré goûter de l’anguille pour la première fois et me promener dans la rue commerçante Joyful Minowa. Le Sky Bus m’a permis de voir la ville sous un autre angle et j’ai adoré pouvoir voir tous ces différents lieux emblématiques de Tokyo.
    J’ai adoré mon voyage à Kagoshima et j’ai trouvé l’endroit superbe. Ce que j’ai le plus apprécié, c’est la gentillesse des gens, la cuisine et les panoramas incroyables. Le clou de mon voyage a été de contempler les paysages à bord des trains, l'île Sakurajima, Sunamushi Onsen et jardin Senganen. Il est certain que je retournerai à Kagoshima, vu que trois jours ne furent pas assez pour découvrir tout ce que le département a à offrir.

  • Kathryn Wortley

    Ayant vécu à Tokyo 4 ans, le voyage fut un rappel de tout ce qu’il reste à faire dans cette ville comme le tour en bus de nuit traversant le Rainbow Bridge pour voir les lumières de la ville.
    Bien qu’à l’avant-garde de la technologie, Tokyo est aussi une ville imprégnée d’histoire. Prendre la ligne Toden Arakawa, le système de tramway restant à Tokyo, et débarquer dans la rue commerçante Joyful Minowa m’a permi de partager une expérience que les habitants font au quotidien depuis des dizaines d’années.
    À moins de deux heures d’avion de Tokyo, le voyage pour Kagoshima m'a paru court et aisé. Bien que très proche, la région de Kagoshima conserve des éléments culturels qui la distinguent de Tokyo, c'est pourquoi c'est un endroit qui vaut le détour pour mieux comprendre le Japon. Kagoshima regorgent de choses à faire, d’incroyables stations thermales, de délicieuses spécialités, de l’hospitalité chaleureuse de ses habitants, de sites touristiques superbes et d’activités amusantes.

Suggestions des voyageurs

En visitant à la fois Tokyo et Kagoshima, j'ai eu la chance de voir deux visages du Japon. Mes 24 heures passées à Tokyo m'ont permis de découvrir un côté plus local, au lieu de visiter les endroits touristiques typiques. À Kagoshima, le majestueux volcan Sakurajima est à couper le souffle et il y a bien des manières de sentir sa présence. J'ai aussi beaucoup apprécié la découverte des produits de Kagoshima comme l'alcool shochu, le porc noir kurobuta et les sashimis de poulet. Kagoshima a une atmosphère très différente de celle de Tokyo et j'ai trouvé l'endroit vraiment relaxant.

Victoria Brewood
Blogueuse de voyage
Pays de résidence Royaume-Uni
  • Loisirs

    Voyages solo, photographie, manger

  • Nombre de voyages au Japon

    2e fois au Japon

Suggestions des voyageurs

Notre voyage s'est dans un premier temps concentré sur la capitale du Japon où nous avons visité plusieurs endroits hors des sentiers battus qui n'attendaient que d’être découverts. Par la suite, nous sommes parties pour Kagoshima, une région débordante de paysages immaculés, de mets délicieux, d’activités passionnantes et de gens amicaux.

Kathryn Wortley
Auteur de récits de voyage, journaliste
Pays de résidence Tokyo
Pays de naissance: Royaume-Uni
  • Loisirs

    Les voyages

  • Durée du séjour à Tokyo

    Vit depuis 5 ans à Tokyo

Différents itinéraires pour la même zone

Partagez cette page !

Moyens de transport recommandés

Itinéraires touristiques recommandés

Autres itinéraires passionnants

Back to Top

COPYRIGHT © KYUSHU & TOKYO ALL RIGHTS RESERVED.